Pour gérer vos consentements :
Categories: Logiciels

Obeo (OWF): «Nous sommes le quatrième plus gros contributeur Eclipse pour 2009»

Parmi la courte liste des membres stratégiques de la fondation Eclipse – laquelle travaille au devenir de cette solution de développement open source –, nous trouvons de grands noms comme CA, IBM, Nokia, Oracle et SAP. D’autres compagnies moins connues, comme le Français Obeo, sont également présentes. L’Open World Forum 2010 nous a permis de rencontrer Étienne Juliot, vice-président d’Obeo, et Freddy Allilaire, consultant Eclipse modeling pour la compagnie.

Quand a été créé Obeo et quel est votre domaine d’expertise ?
Nous existons depuis 2005 et employons aujourd’hui 46 personnes, toutes basées en France. Obeo développe le projet open source Acceleo, un générateur de code. Notre métier consiste à fournir des outils permettant de créer des modeleurs et des générateurs de code, de développer des environnements de modélisation sur mesure, et de migrer d’anciennes solutions vers des technologies plus modernes.

Acceleo est-il populaire au sein d’Eclipse ?
Acceleo compte plus de 5000 téléchargements par mois. De plus, la version 3 de ce générateur de code est intégrée par défaut dans Eclipse 3.6 en tant que projet de la fondation Eclipse. Cette version, qui comprend environ 1 million de lignes de code, répond à la norme OMG MTL, chargée de standardiser les générateurs de code. Nous sommes par ailleurs le quatrième plus gros contributeur Eclipse pour 2009.

Quel est votre business model ?

Nous proposons des offres de formation, de support et d’expertise, dédiées aux utilisateurs autonomes (individuels ou SSII) ayant ponctuellement besoin de notre aide. Nous distribuons une offre Eclipse packagée et supportée, qui comprend un atelier de modeleurs en plus de l’atelier de générateur de code. Nous disposons également d’un service de sous-traitance, au travers duquel nous livrons directement des générateurs de code. Enfin, la migration est une activité très populaire, facturée à la ligne de code. L’ensemble de ces offres nous permet d’embaucher environ une nouvelle personne chaque mois.
Les plus gros utilisateurs de nos solutions restent les SSII. Grâce à nos produits, elles peuvent exploiter les modèles de conception de leurs clients, qui sont transformés en des générateurs de code complets.

Recent Posts

Pistage : les navigateurs ne s’attaquent pas qu’aux cookies

Dans la lignée de Brave, Firefox met en place un mécanisme de filtrage de certains…

11 heures ago

Open Source : la Fondation Linux veut normaliser l’accès aux DPU

L’effort porte sur la standardisation de la pile logicielle prenant en charge les processeurs de…

13 heures ago

vSphere+ : qu’y a-t-il dans la vitrine multicloud de VMware ?

VMware a structuré une offre commerciale favorisant l'accès à des capacités cloud à travers vCenter.…

13 heures ago

Le PEPR cybersécurité prend forme : les choses à savoir

Le PEPR rattaché à la stratégie nationale de cybersécurité a connu une forme d'officialisation la…

18 heures ago

ESN : Numeum s’étoffe et précise ses priorités

Numeum, qui réprésente les ESN et éditeurs de logiciels en France, a précisé sa feuille…

1 jour ago

HPE Discover 2022 : Red Hat rejoint l’écosystème GreenLake

OpenShift, RHEL, Ansible... Red Hat va proposer une version sur site avec paiement à l'usage…

2 jours ago