Pour gérer vos consentements :
Categories: EmploiPerformance

« Révolution des compétences » : comment les entreprises font face

ManpowerGroup a livré l’édition 2021 de son étude sur les compétences (Skills Revolution Reboot). 26 130 employeurs dans plus de 40 pays, dont la France, ont été interrogés par la société Infocorp, Ltd. pour le groupe de services RH et de travail temporaire.

Quels enseignements retenir de cette enquête internationale ?

La pandémie de Covid-19 a entraîné une bascule à grande échelle d’équipes vers le télétravail. Les ambitions des entreprises en matière de recrutement, compétences, numérisation et automatisation ont été diversement impactées.

45% des organisations interrogées ont maintenu les projets en cours de numérisation et d’automatisation. 17% les ont mis en attente. 38% disent avoir accéléré le mouvement.

Parmi les entreprises qui ont accéléré la numérisation de leurs processus, 86% ont prévu de stabiliser ou d’accroître leurs effectifs en 2021. Les sociétés de plus de 250 employés, des ETI aux grands groupes, étant les plus susceptibles de coupler les recrutements de talents à l’automatisation de différentes fonctions, de la production à l’administratif en passant par l’informatique et le service client.

Les PME privilégient l’automatisation du support administratif et bureautique, de la comptabilité et des activités en prise directe avec la clientèle.

Qu’en est-il de la mise à niveau des compétences ?

Technologies, le joker

Globalement, l’intensification de la montée en compétences (pour 30% du panel) fait partie des priorités RH les plus souvent citées, avec le « bien-être » au travail (63% du panel) et les « nouveaux » modèles de travail (travail à distance, horaires flexibles…) (37%).

Pour le CEO de ManpowerGroup, Jonas Prising : « nous assistons à l’émergence d’une reprise en K, c’est-à-dire à deux vitesses ». Certains sortent de l’année 2020, « fragilisés, plus vulnérables encore au risque de déclassement ». En revanche, plusieurs industries et professions, « celles des secteurs en croissance et celles possédant les compétences les plus convoitées, ont redémarré sur les chapeaux de roue ».

Les métiers IT, en particulier les professions associées à la cybersécurité, à l’analyse de données et au développement logiciel, font partie des plus demandés par le marché. Les profils associant compétences techniques et soft skills le sont également.

Selon une autre étude (World Economic Forum – The Future of Jobs Report 2020), l’essor des robots logiciels et de l’automatisation éliminerait 85 millions d’emplois d’ici 2025. Mais dans le même temps, 97 millions de nouveaux emplois seraient créés, notamment dans les secteurs de l’intelligence artificielle (IA), de l’économie « verte » et de la santé.

(crédit photo via Pexels)

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

1 semaine ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago