Categories: Projets

Télétravail : Microsoft rétablit la vérité sur sa stratégie

Non, Microsoft n’a pas donné de blanc-seing à tous ses employés pour du télétravail à temps complet.

Le groupe a démenti ce qui s’était dit en fin de semaine dernière dans la presse IT américaine. Il a clarifié sa position en publiant un mémo signé de sa DRH Kathleen Hogan.

« Nous pensons qu’il y a une valeur pour les employés à être ensemble au bureau », peut-on lire dans ce document. Ce qui n’empêche pas Microsoft de prôner la « flexibilité », à travers trois éléments en particulier.

  • Pour la plupart des postes, le télétravail à moins de 50 % est désormais considéré comme le standard. En supposant l’accord du manager et une organisation d’équipe adéquate.
  • Même chose pour la flexibilité horaire.
  • Microsoft ne s’oppose pas non plus à d’éventuels changements de lieu de travail ; y compris à une mobilité internationale. Moyennant là aussi des discussions avec les managers et une adaptation du contrat de travail.

Le retour au bureau est pour l’heure facultatif pour l’essentiel des employés, rappelle Kathleen Hogan.

La question du télétravail à temps plein n’est pas abordée dans le mémo. Il semble toutefois que les employés auront cette option, là aussi moyennant l’accord de leur supérieur. Microsoft couvrira les frais associés, mais réattribuera leur bureau.

Les premières décisions fortes de Microsoft en lien avec la pandémie remontent à mars. Les États-Unis allaient commencer à se confiner.
En juillet, on nous avait annoncé que la réouverture – partielle – des bureaux n’interviendrait pas avant janvier 2021. Quant aux événements, internes ou publics, ils se dérouleront en ligne au moins jusqu’au 30 juin 2021.

Illustration © Thomas Hawk via Visualhunt / CC BY-NC

Recent Posts

Voitures électriques : Huawei va-t-il se convertir en constructeur ?

L'agence de presse Reuters affirme que Huawei serait en passe de se lancer dans la…

2 jours ago

IA et Data : 10 métiers qui rappportent le plus en France

Quels sont les métiers dédiés à l’intelligence artificielle (IA) et aux données, dont les rémunérations…

2 jours ago

Indice de réparabilité : comment s’en sortent iPhone et MacBook ?

En application de la loi AGEC, Apple affiche un « indice de réparabilité » pour…

2 jours ago

CentOS : après les devs, Red Hat tente de retenir les projets open source

Red Hat continue d'actionner des leviers pour pallier l'abandon de CentOS. Le dernier en date…

2 jours ago

Slack : un apport moins financier que fonctionnel pour Salesforce ?

Au-delà de son apport fonctionnel, quelle manne financière Slack peut-il représenter pour Salesforce ? Ce…

2 jours ago

Sécurité cloud : Sysdig porte eBPF probe auprès de la CNCF

Avec le module de noyau sysdig, eBPF probe, tous les composants de base de Falco,…

2 jours ago