Pour gérer vos consentements :

Le télétravail devient la norme pour la génération Y, selon Polycom

Travailler depuis n’importe quel endroit est perçu comme une « évidence » pour la génération née avec le Web, observe le fournisseur de solutions collaboratives Polycom, étude à l’appui (The Changing World of Work: 2017 Global Workforce Survey).

L’enquête a été réalisée par Morar Consulting auprès d’un panel de 25 234 personnes, dont 55% de managers, dans 12 pays : France (2 300 personnes), Allemagne, Royaume-Uni, États-Unis, Canada, Brésil, Inde, Singapour, Japon, Russie, Chine et Australie.

Très présents dans le numérique, 72% des professionnels de la génération Y (les « millenials ») plébiscitent le télétravail, contre 50% des 45 ans et plus. Et ce notamment dans un souci d’équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle. Par ailleurs, 70% des millenials déclarent travailler « souvent » ou « de temps en temps » depuis différents endroits.

Seuls 15% des millenials déclarent ne pas avoir accès au télétravail (partiel ou à temps plein), contre 36% pour les 45-60 ans.

Créativité et productivité

Autre résultat : 67% des 18-30 ans pensent que travailler à distance du bureau stimule la créativité et la productivité. Pourtant, ils sont presque aussi nombreux (66%) à redouter d’être considérés par leur hiérarchie comme étant moins productifs lorsqu’ils travaillent à distance…

Enfin, 83% déclarent utiliser régulièrement la visioconférence. Un taux qui n’est pas surprenant pour une génération qui utilise, dans la sphère privée, des applications comme Skype (Microsoft) et FaceTime (Apple).

Pour rester dans la course, les entreprises ont donc tout intérêt à répondre aux attentes des jeunes entrants et professionnels en devenir. « Près de 3 millenials sur 5 [57%] souhaitent que la direction des ressources humaines définisse des lignes directrices claires concernant la politique de flexibilité au travail de leur entreprise », a expliqué par voie de communiqué Billie Hartless, responsable RH de Polycom. Par ailleurs, « nombre d’entre eux [59%] souhaitent également que les mêmes règles s’appliquent à tous » dans ce domaine.

Lire également :

Emploi : La génération Y veut plus de tech et moins de superflu

Automatisation : 400 millions d’emplois bouleversés à horizon 2030 ?

crédit photo © Pixabay (CC0 Creative Commons)

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago