Twitter et LinkedIn s’intéressent au format « Stories »

Les Stories et autres formats « éphémères »* encouragent-ils la diffusion de contenu qu’on n’aurait pas partagé autrement ?

LinkedIn et Twitter l’affirment, chacun à sa manière.

Le premier a annoncé, il y a quelques jours, mener une expérimentation en la matière. Réalisée pour l’heure en interne, elle sera étendue aux membres du réseau social « dans les prochains mois ».

Misant sur l’aspect narratif, LinkedIn vise un cas d’usage en particulier : le partage de moments-clés d’un événement professionnel.

Du côté de Twitter, on vient de lancer un test à petite échelle. Au Brésil en l’occurrence, sur les applications mobiles pour iOS et Android.

Les utilisateurs sont invités à poster des « Fleets » qui disparaîtront après 24 h. Outre leur durée de vie limitée, on ne peut y réagir que par message privé : pas de retweet, de « like » ou de réponses publiques.

Les Fleets que publie un utilisateur n’apparaissent pas sur sa timeline. On y accède en cliquant sur son avatar.

* Snapchat avait été le premier des réseaux sociaux à capitaliser sur les Stories. Ils les avait mises en place sur son application en octobre 2013. Instagram avait suivi en 2016 ; Facebook, en 2017.

Photo d’illustration © Denys Prykhodov – Shutterstock.com

Recent Posts

Voitures électriques : Huawei va-t-il se convertir en constructeur ?

L'agence de presse Reuters affirme que Huawei serait en passe de se lancer dans la…

1 jour ago

IA et Data : 10 métiers qui rappportent le plus en France

Quels sont les métiers dédiés à l’intelligence artificielle (IA) et aux données, dont les rémunérations…

1 jour ago

Indice de réparabilité : comment s’en sortent iPhone et MacBook ?

En application de la loi AGEC, Apple affiche un « indice de réparabilité » pour…

1 jour ago

CentOS : après les devs, Red Hat tente de retenir les projets open source

Red Hat continue d'actionner des leviers pour pallier l'abandon de CentOS. Le dernier en date…

1 jour ago

Slack : un apport moins financier que fonctionnel pour Salesforce ?

Au-delà de son apport fonctionnel, quelle manne financière Slack peut-il représenter pour Salesforce ? Ce…

1 jour ago

Sécurité cloud : Sysdig porte eBPF probe auprès de la CNCF

Avec le module de noyau sysdig, eBPF probe, tous les composants de base de Falco,…

1 jour ago