Pour gérer vos consentements :
Categories: Composants

Ultra Mobile de Seagate : un hdd ultra-fin pour tablettes

Alors que les tablettes embarquent des solutions de stockage à mémoire flash, Seagate dégaine un disque dur de 500 Go ultra fin.

Le disque dur Ultra Mobile s’appuie sur la technologie mise en œuvre dans son modèle UltraThin dévoilé en juin 2013.

5 mm d’épaisseur, 93 grammes et firmware spécifique

L’Ultra Mobile (référence ST500LT035) est un disque dur 2,5 pouces à un plateau. Épais de 5 mm et ne pesant que 93 grammes, il présente un encombrement (69,85 x 100,35 mm) lui permettant de venir se loger dans des tablettes.

Pour l’occasion Seagate a développé un micrologiciel spécifique pour qu’il soit supporté par Android. Il offre de surcroît des fonctionnalités qui ne sont normalement pas associées aux disques durs.

Le firmware Seagate Mobile Enablement Kit améliore ainsi la gestion des vibrations provoquées par le disque, les profils de choc et de puissance. Il s’appuie sur une optimisation énergétique adaptative pour une meilleure durée de vie et des meilleures performances de la batterie. Il prend également en charge la détection de mouvement et les capteurs thermiques afin d’assurer la sécurité.

Il bénéficie d’une interface SATA 6 Gb/s, de 16 Mo de mémoire cache, d’une vitesse de rotation de 5400 tours par minute et se caractérise par un taux de transfert de données maximum de 600 Mo/s mais de 100 Mo/s en taux de transfert moyen soutenu. Le temps d’accès moyen en lecture est inférieur à 13 ms tandis qu’il est de 15 ms en écriture.

Un disque pensé pour les tablettes

Seagate met en avant le fait qu’il s’agit du seul disque dur conçu pour tablettes avec un facteur de forme parfaitement adapté. S’il est aussi léger qu’une ampoule, il peut supporter des vibrations importantes et offre une tolérance aux chocs à hauteur de 400 g (soit une accélération de près de 4000 m/s²).

Le système ZGS (Zero-Gravity Sensors) va jusqu’à détecter en l’espace de 60 ms si la tablette est en chute libre afin de « ranger » la tête de lecture, ce qui évite d’endommager le disque.

Plutôt économe en énergie, il consomme en moyenne 1,4 watt lors des accès et 0,48 watt en veille.

Le tarif du disque dur Ultra Mobile de Seagate est à l’heure actuelle seulement connu de Seagate. Le constructeur américain n’a pas non plus indiqué s’il sera compatible avec d’autres OS tels que Windows 8 et RT.

Reste à voir maintenant si des constructeurs de tablettes développeront des modèles l’intégrant.

Crédit photo Seagate

Recent Posts

DevSecOps : Snyk plie mais ne rompt pas

Snyk rejoint la liste de licornes de la cybersécurité qui réduisent leurs effectifs pour affronter…

5 heures ago

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

6 heures ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

10 heures ago

Jean-Noël Barrot, nouveau ministre délégué chargé du numérique

Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications du…

1 jour ago

Cloud : Microsoft peine à se convertir à sa « nouvelle expérience commerciale »

Microsoft concède de nouveaux reports dans la mise en place de la « nouvelle expérience…

1 jour ago

PC, tablettes et smartphones : la dégringolade qui s’annonce

Tensions géopolitiques, inflation et difficultés d'approvisionnement impactent à la baisse le marché des terminaux. En…

1 jour ago