Pour gérer vos consentements :

Le Blackphone se dote d’espaces sécurisés et d’un App Store

Blackphone (précédemment SGP Technologies) s’apprête à faire évoluer son offre éponyme de smartphone sécurisé. La co-entreprise entre Silent Circle (la société de Phil Zimmermann, créateur du logiciel de chiffrement web PGP) et le constructeur espagnol Geeksphone annonce introduire deux autres éléments à son OS mobile PrivateOS : Silent Space et Blackphone App Store.

Remettre la sécurité entre les mains de l’utilisateur

Ce dernier, on l’aura compris, est une plate-forme applicative à la manière d’un Google Play ou de l’Apple Store. A la différence que Blackphone « mettra en vedette une série d’applications soigneusement sélectionnées et contrôlées visant à fournir à l’utilisateur l’expérience ultime de la vie privée sur leur appareil ». Pour l’heure, Blackphone se garde de dresser la liste des heureuses élues. L’offre souligne néanmoins l’implication de l’entreprise basée en Suisse à mettre la sécurité entre les mains de tout utilisateur, notamment grand public.

Silent Space s’inscrit dans cette démarche. Il s’agit d’une plate-forme qui permet au propriétaire du smartphone (ou son administrateur) de créer des espaces séparés au sein du terminal pouvant contenir les applications, les données et les comptes utilisateurs. Autrement dit, une offre équivalente aux technologies de containérisation proposées par Blackberry (avec Balance), Samsung (Knox) et nombre d’éditeurs de solutions MDM (mobile device management) visant à dresser une barrière infranchissable entre données professionnelles et privées.

Janvier 2015

A la différence que, chez Blackphone, les usages privés restent sécurisés. Le smartphone a en effet été construit autour de PrivateOS, un dérivé d’Android retaillé pour renforcer la sécurité des communications et échanges de données depuis le terminal. Blackphone entend effectivement surfer sur la prise de conscience par les entreprises comme le grand public de l’importance de la confidentialité des données et les risques d’attaque ou d’espionnage (notamment après les révélations du programme de surveillance généralisée de la NSA) pour répondre à une demande croissante d’offre sécurisée.

Une demande susceptible de s’étendre au marché des tablettes. Blackphone a en effet annoncé travailler sur un projet de tablette. Silent Space et App Store seront, eux, disponibles dès janvier 2015 pour les clients Blackphone. Probablement bien avant l’arrivée d’une « Blacktab ».


Lire également
Blackphone récompense les hackers de 128 dollars par bug
Good Technology ouvre les portes de l’entreprise au Blackphone
Le smartphone sécurisé Blackphone piraté en 5 minutes ?

Recent Posts

Quand le candidat IT idéal n’est pas celui que vous croyez

L'usage de "deepfakes" et d'informations d'identification personnelle volées progresse chez les candidats et usurpateurs patentés…

1 jour ago

Roaming : le menu dans l’Union européenne jusqu’en 2032

La nouvelle régulation sur l'itinérance mobile dans l'UE est entrée en application. Quelles en sont…

1 jour ago

Vers une régulation européenne des cryptoactifs : quelles bases technologiques ?

Les colégislateurs de l'UE ont trouvé un accord provisoire sur trois propositions de règlements touchant…

1 jour ago

Google Cloud ouvre sa région France

Google Cloud dispose d'une région France lancée commercialement fin juin. Une étape indispensable pour lutter…

2 jours ago

Pourquoi FedEx bascule des grands systèmes au cloud

Le transporteur américain FedEx va fermer les 20% restants de ses mainframes dans les deux…

2 jours ago

Cloud de confiance : quelle feuille de route pour S3NS, la coentreprise Google-Thales ?

Sous l'ombrelle S3NS, Google et Thales esquissent une première offre en attendant celle qui visera…

2 jours ago