Pour gérer vos consentements :
Categories: Cloud

Cloud : Alibaba change de direction et de braquet

Après avoir initié au printemps la plus grande restructuration de son histoire, le conglomérat chinois Alibaba opère des changements stratégiques au sein de sa direction générale.

Que prévoit le plan annoncé mardi 20 juin ?

L’actuel vice-président exécutif, Joseph Tsai, devient président (chairman) d’Alibaba Group à compter du 10 septembre 2023.

Dans le même temps, Eddie Yongming Wu, jusqu’à présent en charge de Taobao et Tmall, l’activité e-commerce en Chine, va devenir directeur général (CEO) de la holding.

Quant à Daniel Zhang, qui lui passera le relais à ce poste, il continue d’assumer pleinement ses fonctions de chairman et chief executive officer (CEO) d’Alibaba Cloud Intelligence Group.

L’activité à plus forte dynamique de croissance du conglomérat.

Daniel Zhang pilote Alibaba Cloud Intelligence Group

Ces changements interviennent trois mois après l’annonce de la scission des activités d’Alibaba en six entités distinctes, dont l’une dédiée à son cloud public hyperscale.

Chaque organisation est pilotée par un CEO qui relève d’un conseil d’administration et assume l’entière responsabilité de la performance de son entreprise. Chacune doit disposer de la flexibilité nécessaire pour lever des fonds et chercher à s’introduire en bourse.

L’entité Cloud Intelligence regroupe les technologies d’intelligence artificielle, les solutions d’entreprise – dont la plateforme collaborative DingTalk – et Alibaba Cloud.

Daniel Zhang s’est déclaré « honoré d’avoir dirigé Alibaba Group en tant que CEO au cours des huit dernières années et président au cours des quatre dernières années. » Prêt pour accompagner la transition qui s’annonce aux commandes de la holding, le dirigeant se dit également prêt à concentrer ses efforts sur Cloud Intelligence Group.

« Je m’engage à renforcer le leadership d’Alibaba Cloud Intelligence Group sur le marché en rendant l’informatique en nuage et l’intelligence artificielle plus accessibles aux entreprises de toutes tailles et de tous secteurs », a-t-il déclaré par voie de communiqué.

Premier fournisseur de services d’infrastructure cloud d’Asie-Pacifique, Alibaba Cloud est devancé au niveau mondial par des hyperscalers américains. La restructuration en cours doit lui permettre de mieux rivaliser avec AWS, Microsoft Azure, Google Cloud et consorts.

(crédit photo © Alibaba)

Recent Posts

FinOps : la spécification FOCUS dépassera-t-elle le IaaS ?

Premier stade de maturité atteint pour le projet FOCUS (FinOps Open Cost & Usage Specification),…

7 heures ago

CentOS en fin de vie : quelques portes de sortie

Le 30 juin 2024, c'en sera fini du projet CentOS. Parallèlement aux initiatives de Red…

10 heures ago

GenAI : Anthropic lance Claude 3.5 Sonnet

Trois mois après le lancement de Claude, sa gamme de LLM, Anthropic lance une mise…

11 heures ago

Kaspersky banni aux États-Unis : les grandes lignes du dispositif

Déjà banni des réseaux fédéraux étasuniens, Kaspersky l'est désormais dans tout le pays. Que prévoit…

13 heures ago

HP adhère avec modération au concept du PC Copilot+

HP lance ses premiers PC Copilot+, mais les met en avant sous une marque spécifique…

1 jour ago

Controversé, l’index de transparence LLM de Stanford passe en v2

Stanford a récemment actualisé son index de transparence des LLM, l'étendant à 14 fournisseurs dont…

2 jours ago