Pour gérer vos consentements :

Cybersécurité : Dell vend RSA Security pour 2 milliards $

Les négociations engagées ont abouti. Dell Technologies a finalement signé l’accord de vente de sa filiale RSA Security à un consortium dirigé par Symphony Technology Group (STG).

L’accord inclut les solutions RSA Archer, NetWitness Platform, SecurID, Fraud & Risk Intelligence, sans oublier la RSA Conference. L’opération d’un montant de 2,07 milliards de dollars doit être bouclée d’ici six à neuf mois, a indiqué Dell.

Outre le fonds d’investissement américain Symphony Technology Group, la société de gestion néerlandaise AlpInvest Partners et le fonds de pension canadien Ontario Teachers’ Pension Plan font partie du consortium formé pour acquérir RSA Security.

Optimiser le portefeuille de marques

RSA Security revendique plus de 12 500 clients dans le monde. L’entreprise fournit des solutions de gestion des informations et événements de sécurité (SIEM), management du risque et de la conformité, gestion des identités et des accès (IAM) et prévention des fraudes. La société est surtout connue pour ses tokens (jetons d’authentification) SecurID. Elle l’est également pour sa conférence annuelle qui engage un réseau étendu de partenaires.

Mais RSA Security, entité dont Dell a hérité lors du rachat d’EMC en 2016, affronte une concurrence exacerbée sur le marché des solutions de cybersécurité. Quand Dell, de son côté, cherche à optimiser son portefeuille de marques et à réduire sa dette.

Le groupe IT américain de Michael Dell veut aussi intégrer la sécurité dès la conception de ses produits. Jeff Clarke, directeur des opérations (COO) et vice-président de Dell Technologies, s’en est expliqué dans un billet de blog. En trois ans, « les stratégies de RSA Security et de Dell Technologies ont évolué pour répondre à différents besoins commerciaux avec différents modèles de mise sur le marché », a expliqué le dirigeant. Et d’ajouter : « la vente de RSA Security nous apporte une plus grande flexibilité pour nous concentrer sur l’innovation intégrée au sein de Dell Technologies. » Elle permet, par ailleurs, à « RSA de se focaliser sur une stratégie visant à fournir aux équipes de management des risques, de sécurité et de lutte contre la fraude, la capacité de gérer le risque numérique » dans son ensemble.

Un point de vue partagé par Rohit Ghai, le président de RSA Security, qui veut aussi rassurer. Une fois la transaction bouclée, RSA, STG et Dell Technologies continueront de coopérer « pour assurer une transition en douceur », a-t-il déclaré à l’attention de l’écosystème.

Recent Posts

Noyau Linux : Rust fusionné demain (ou presque)

Le support Rust for Linux pourrait être prêt pour la version 5.20 du noyau Linux,…

2 jours ago

Cloud et sécurité : les référentiels-clés selon le Clusif

Le Clusif a listé 23 référentiels pour traiter le sujet de la sécurité dans le…

2 jours ago

Tech : une équité salariale contrariée

Malgré des avancées, la diversification des embauches et l'équité salariale progressent lentement dans les technologies…

2 jours ago

Assurance cyber : le marché français en 9 chiffres

Primes, capacités, franchises, indemnisations... Coup de projecteur sur quelques aspects du marché français de l'assurance…

2 jours ago

CodeWhisperer : AWS a aussi son « IA qui code »

Dans la lignée du passage de GitHub Copilot en phase commerciale, CodeWhisperer, son concurrent made…

2 jours ago

Zscaler met plus d’intelligence dans la sécurité Zero Trust

Zscaler renforce les capacités d'intelligence artificielle de sa plateforme de sécurité Zero Trust Exchange, de…

3 jours ago