Pour gérer vos consentements :
Categories: CloudPC

Michael Dell : « nous sommes de nouveau une entreprise familiale »

Alors que le premier Dell Technology Camp – une journée où le constructeur expose ses technologies les plus récentes et ses innovations aux journalistes IT européens – s’est tenu à Amsterdam en février dernier (lire « Dell Technology Camp 2013 : À l’heure du software »), c’est à Paris que s’est tenu cette seconde édition, à une période finalement très opportune puisqu’elle intervient quelques jours après que le groupe est redevenu une entreprise privée.

Et pour démontrer l’importance de ce timing, quoi de plus prestigieux que la présence enthousiaste de Michael Dell, CEO et fondateur du groupe qui porte son nom, et qu’il a présenté comme « de nouveau une entreprise familiale ». Un Pdg apparemment soulagé de ne plus avoir à supporter le diktat de la publication trimestrielle des résultats

Certes, le discours du patron a oscillé entre le technologique, et un rappel du partenariat fort qui lie le groupe à Intel ; les partenariats, et un accord conclu avec Oracle pour affronter HP et IBM ; et le commercial, avec l’annonce du renforcement de la verticalisation des offres via une segmentation plus fine des marchés et des partenaires. Mais de toute évidence, Michael Dell est là principalement pour rassurer les marchés et clients européens…

Michael Dell en représentation sur le Dell Technology Camp 2013 à Paris

La place centrale du PC

Une fois la ‘bonne’ surprise passée – voici plusieurs années que nous n’avons vu officiellement Michael Dell en représentation – le CEO a donné un message fort, qui distingue clairement Dell par rapport à ses principaux concurrents IBM et HP : pas question d’abandonner le PC ! Face aux hésitations qui ont fait quelque peu vaciller HP il y a quelques mois (cession ou non de la division PC ?), et à la cession tout autant stratégique que médiatique de la division PC d’IBM à Lenovo au début du siècle, Michael Dell entend maintenir le cap sur des produits qui ont fait sa fortune, et un outil industriel bien rôdé qui favorise la production personnalisée et à la demande.

Cette confirmation se retrouve dans certains ateliers auxquels nous avons participé. Qu’il s’agisse du design des PC, portables, tablettes et accessoires qui figurent au catalogue ou de l’intégration des postes de travail dans la stratégie de bout en bout du groupe (marquée par l’acquisition récente de Wyse), ce que les équipes du constructeur appellent des ‘devices’ en référence à l’incontournable connectivité ont plus que jamais leur place chez le constructeur dont la cible principale reste l’entreprise.

Aperçu de l’atelier design au Dell Technology Camp 2013 Paris

La montée en force du logiciel

Autre axe important du discours de Michael Dell, le logiciel. Il y voit un relais de croissance, qui donnera au groupe la capacité de doubler ses revenus. Au programme, le catalogue logiciel déjà bien rempli à coup d’acquisitions, avec deux focus, l’administration et la sécurité. Pas question non plus d’en rester là… Michael Dell entend pousser des solutions autour de la Business Intelligence, du Big Data Hadoop, des bases de données avec Oracle et MongoDB, de l’open source avec en particulier le cloud OpenStack.

Autre focus fort du groupe, SAP. Comme pour Oracle, le constructeur fournit également nombre d’infrastructures pour accueillir les solutions de l’éditeur allemand. Et, bien évidemment, Dell y va de sa solution destinée au support du In-Memory SAP HANA, avec l’annonce d’un serveur PowerEdge quadri sockets pouvant embarquer jusqu’à 6 To de mémoire.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago