Pour gérer vos consentements :
Categories: Régulations

Google investit dans l’apprentissage du code au féminin

Les initiatives se multiplient pour encourager les femmes à se lancer dans l’apprentissage du code et doter le marché de nouveaux talents. Dernière opération en date : le programme « Made With Code ».  Soutenu par différents partenaires, dont Google, le MIT Media Lab et Girls Who Code, l’initiative vise à présenter aux plus jeunes les opportunités offertes dans ce domaine.

50 millions de dollars investis dans « Made With Code »

Google a annoncé investir 50 millions de dollars sur trois ans dans l’opération. Le site dédié, madewithcode.com, présente différents projets auxquels les filles peuvent contribuer, de la création d’un avatar à l’animation d’une image Gif en passant par le développement d’une séquence audio. Et ce avec Blockly, langage de programmation conçu par Google.

« Coder est une compétence essentielle », explique dans les colonnes de Time Megan Smith, vice-présidente de Google X. « Pour les enfants, être capables de s’exprimer par le code, de réaliser des choses, d’avoir confiance, est un premier pas important, quel que soit le secteur dans lequel elles feront carrière par la suite ».

La sous-représentation des femmes dans l’informatique est une réalité (chez Google seuls 17% des emplois IT sont occupés par des femmes). Aux États-Unis, sur 400 000 jeunes informaticiens diplômés chaque année, 12% seulement sont des femmes. Or, 1,4 million d’emplois seraient à pourvoir dans l’informatique outre-Atlantique d’ici 2020. L’écosystème tente par conséquent d’attirer la gent féminine.

En Europe, industriels et politiques veulent aussi encourager les jeunes filles et les femmes à faire de l’informatique leur métier. En France, la mise en relation de professionnelles de la filière et la promotion du code progressent, en témoigne le succès de Duchess France. Plus largement, la valorisation des développeurs et la culture du code dès l’école sont promus par Bercy.


Lire aussi

Ludwine Probst, Duchess : « Créer une dynamique pour que les femmes osent développer »

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago