Pour gérer vos consentements :

IA : Microsoft et IBM soutenus par le Vatican pour une approche éthique

Le Vatican s’est associé à IBM et Microsoft pour promouvoir le développement éthique de l’intelligence artificielle , tout en appelant à la réglementation de technologies telles que la reconnaissance faciale .

Les trois ont signé une «résolution éthique» appelée «Appel de Rome pour l’éthique de l’IA», qui a été présentée vendredi au pape François par le président de Microsoft Brad Smith et le vice-président exécutif d’IBM John Kelly, ainsi que des responsables du Vatican et le directeur de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, le Général Qu Dongyu.

Microsoft et IBM sont les leaders mondiaux en nombre de brevets d’IA qu’ils possèdent.

La résolution demandait que l’IA soit développée d’une manière qui respecte la vie privée, fonctionne de manière fiable et sans parti pris, tienne compte des droits de l’homme et fonctionne de manière transparente.

L’ Appel de Rome pour l’éthique de l’IA

Le pape François a soutenu l’engagement dans une adresse lue en son nom lors d’un événement vendredi auquel le pape n’a pas pu assister personnellement car il est malade.

Dans son discours, Francois a mis en garde contre l’utilisation de l’IA au service d’une «asymétrie» commerciale dans laquelle «quelques privilégiés» rassemblent de grandes quantités de données commerciales sur le reste de la population.

«Les inégalités augmentent énormément; les connaissances et les richesses s’accumulent dans quelques mains avec de graves risques pour les sociétés démocratiques », a déclaré Francois dans son discours, selon Reuters .

Le document conjoint indique qu’il doit y avoir un «devoir d’explication» pour expliquer comment les algorithmes d’IA parviennent à leurs décisions et quels sont leurs objectifs.

Brad Smith, le président de Microsoft, a déclaré que l’IA doit être «guidée par des principes éthiques solides», tandis que la responsable de l’éthique mondiale d’IBM, Francesca Rossi, a déclaré que le Vatican était un expert des «valeurs».

La collaboration avec le Vatican vise à parvenir à une compréhension de «comment utiliser cette technologie avec ces valeurs», a déclaré Rossi.

Lire l’article complet de Matthew Broersma sur Silicon.co.uk

Recent Posts

Arm-NVIDIA : de la Chine aux USA, les barrières se dressent

Aux États-Unis, un nouvel obstacle se dresse face au projet de fusion Arm-NVIDIA. Quelles autres…

11 heures ago

Géolocalisation en entreprise : un suivi proportionné ?

Utilisés dans le cadre professionnel, smartphones et véhicules peuvent être géolocalisés par l'employeur. Qu'en pensent…

12 heures ago

Salesforce : avec Bret Taylor, Marc Benioff prépare sa succession

Promu co-CEO, Bret Taylor pilote avec Marc Benioff le prochain chapitre de Salesforce. Leurs mots…

14 heures ago

Data et cybersécurité : les métiers les plus mouvants du SI ?

Les métiers de la data et de la cybersécurité concentrent une part importante des évolutions…

17 heures ago

Teams Essentials : une réponse à la Commission européenne ?

Microsoft dégaine une offre qui permet d'accéder à Teams indépendamment de sa suite bureautique cloud.…

20 heures ago

« Convergences numériques 2022 » : le Cigref, Numeum et d’autres interpellent les présidentiables

Cigref, Numeum, Cinov, Afnum... L'industrie numérique française sert les rangs pour peser sur les programmes…

2 jours ago