IA : Microsoft et IBM soutenus par le Vatican pour une approche éthique

Le Vatican s’est associé à IBM et Microsoft pour promouvoir le développement éthique de l’intelligence artificielle , tout en appelant à la réglementation de technologies telles que la reconnaissance faciale .

Les trois ont signé une «résolution éthique» appelée «Appel de Rome pour l’éthique de l’IA», qui a été présentée vendredi au pape François par le président de Microsoft Brad Smith et le vice-président exécutif d’IBM John Kelly, ainsi que des responsables du Vatican et le directeur de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, le Général Qu Dongyu.

Microsoft et IBM sont les leaders mondiaux en nombre de brevets d’IA qu’ils possèdent.

La résolution demandait que l’IA soit développée d’une manière qui respecte la vie privée, fonctionne de manière fiable et sans parti pris, tienne compte des droits de l’homme et fonctionne de manière transparente.

L’ Appel de Rome pour l’éthique de l’IA

Le pape François a soutenu l’engagement dans une adresse lue en son nom lors d’un événement vendredi auquel le pape n’a pas pu assister personnellement car il est malade.

Dans son discours, Francois a mis en garde contre l’utilisation de l’IA au service d’une «asymétrie» commerciale dans laquelle «quelques privilégiés» rassemblent de grandes quantités de données commerciales sur le reste de la population.

«Les inégalités augmentent énormément; les connaissances et les richesses s’accumulent dans quelques mains avec de graves risques pour les sociétés démocratiques », a déclaré Francois dans son discours, selon Reuters .

Le document conjoint indique qu’il doit y avoir un «devoir d’explication» pour expliquer comment les algorithmes d’IA parviennent à leurs décisions et quels sont leurs objectifs.

Brad Smith, le président de Microsoft, a déclaré que l’IA doit être «guidée par des principes éthiques solides», tandis que la responsable de l’éthique mondiale d’IBM, Francesca Rossi, a déclaré que le Vatican était un expert des «valeurs».

La collaboration avec le Vatican vise à parvenir à une compréhension de «comment utiliser cette technologie avec ces valeurs», a déclaré Rossi.

Lire l’article complet de Matthew Broersma sur Silicon.co.uk

Recent Posts

GAIA-X AISBL change de CEO et de CTO, mais pas de cap

GAIA-X AISBL, pilote du projet européen d'infrastructure de données, a recruté Francesco Bonfiglio (CEO) et…

17 heures ago

Rosetta : Apple forcé à abattre ce pilier des nouveaux Mac ?

Des éléments découverts dans le code de macOS 11.3 bêta 3 ont soulevé des craintes…

21 heures ago

Okta – Auth0 : une fusion à 6 milliards dans la gestion des identités

Okta projette d'acquérir son concurrent Auth0 dans un deal en actions valorisé à 6,5 milliards…

23 heures ago

Open source d’entreprise : d’abord une affaire d’infrastructure ?

La modernisation d'infrastructure demeure, dans les statistiques de Red Hat, le principal usage de l'open…

1 jour ago

DSI : le cloud souverain pour qui ?

L'Europe ambitionne de disposer d'alternatives solides aux offres cloud des GAFAM. Qu'en est-il des choix…

2 jours ago

Mesh : Microsoft guide la VR collaborative vers Azure

Passer à l'échelle les applications de réalité virtuelle ? Il y a Azure pour ça.…

2 jours ago