Pour gérer vos consentements :

Intel s’offre les puces IA de Habana Labs pour 2 milliards de dollars

Intel passe à la vitesse supérieure avec Habana Labs.

Fin 2018, le groupe américain avait emmené un tour de table de 75 millions de dollars au bénéfice de cette start-up israélienne.

Voilà désormais qu’il en fait l’acquisition, pour 2 milliards de dollars.

Fondé en 2016, Habana Labs compte dans son top management plusieurs anciens de PrimeSense*.

Son offre se compose de deux gammes de puces IA.
Nommées Gaudi et Goya, elles partagent une architecture de base à 8 cœurs en 16 nm.
La première est destinée à l’entraînement d’algorithmes ; la seconde, à l’inférence (exécution d’algorithmes déjà entraînés).

Dans la série Goya, un premier processeur (HL-1000) est en production depuis environ un an.
Il est vendu intégré à des cartes PCIe (refroidissement actif ou passif) avec jusqu’à 16 Go de RAM embarquée.

Les processeurs de la gamme Goya embarquent 8 TPC (Tensor Processor Cores).

Annoncé en juin, le processeur Gaudi HL-2000 est en cours de test auprès de fournisseurs cloud.
Exploitant des TPC de 2e génération, il est proposé sous trois formes : cartes PCIe (HL-200), cartes mezzanine (HL-205) et boîtiers (avec 8 cartes HL-205).

L’architecture Gaudi est optimisée pour distribuer les tâches d’entraînement.

Intel avait déjà acquis, en 2016, un fournisseur de puces IA : Nervana Systems, pour un montant estimé à 400 millions de dollars.
Il est possible que sa pile logicielle soit adaptée pour fonctionner avec les puces de Habana Labs.

* Apple s’était offert, en 2013, cette entreprise dont les technologies de reconnaissance de mouvements sont à l’origine du système Microsoft Kinect.

Illustrations © Habana Labs

Recent Posts

Pradeo : « Pegasus rend le cyber-espionnage plus accessible »

Les logiciels espions comme Pegasus devraient faire l'objet d'une stricte réglementation, selon Clément Saad, président…

11 heures ago

Google Cloud : vers des API plus stables ?

Critiqué pour la gestion du cycle de vie de ses API, Google Cloud prend des…

13 heures ago

Malwares : les codeurs surveillent leur langage

BlackBerry attire l'attention sur ce qui pousse les concepteurs de malwares à basculer entre langages…

16 heures ago

Sauvegarde et restauration : qui se distingue sur ce marché morcelé ?

Six « leaders » se détachent au Magic Quadrant 2021 des solutions logicielles de sauvegarde…

1 jour ago

Cybersécurité : GitHub recrute un ancien de la NSA

Jacob DePriest, ex-responsable technique de la NSA, est nommé vice-président des opérations de sécurité, en…

2 jours ago

Stockage : qui n’a pas sa protection anti-ransomwares ?

Les communications axées sur la protection contre les ransomwares se succèdent chez les fournisseurs de…

2 jours ago