Pour gérer vos consentements :

IoT : IOTA et NEXT Biometrics veulent assurer la gestion des identités

Après l’annonce d’un partenariat avec Sopra Steria (en vue de créer un framework destiné à optimiser la sécurité des objets connectés grâce à l’utilisation de Blockchain), la Fondation IOTA se rapproche de NEXT Biometrics.

Biométrie et Tangle pour les objets connectés

Il est cette fois-ci question d’appréhender les solutions de gestion des identités pour l’internet des objets (IoT).

Leader mondial de la technologie des capteurs d’empreintes digitales, NEXT Biometrics va ainsi collaborer avec la Fondation allemande sur le développement de solutions IoT intégrant sa technologie de pointe du capteur d’empreintes digitales et le protocole open source de la Fondation IOTA.

Le projet consiste à utiliser Tangle (protocole quantum-proof de l’IOTA) pour établir un moyen sécurisé de capturer, de stocker et d’accéder à l’identité des personnes. L’objectif est d’intégrer la technologie du capteur d’empreintes digitales dans le protocole Open Source d’IOTA.

Une nouvelle étape pour les IDs des objets connectés

Alain Faburel, directeur des ventes et du marketing au sein de NEXT, explique «être impatient de collaborer avec IOTA pour développer de nouvelles normes d’identification sûre et pratique pour le marché de l’Internet des objets». Et de préciser que «la combinaison des normes d’IOTA Foundation pour les interactions entre les appareils IoT et nos capteurs biométriques sécurisés permettra des transactions sécurisées sur une multitude d’applications IoT.»

Concrètement, NEXT va intégrer la technologie IOTA dans certains de ses capteurs, en tirant parti de l’expertise technique d’IOTA.

Pour Holger Köther, directeur des partenariats à la Fondation IOTA, «IOTA Tangle fournit un transfert de données sécurisé, avec une piste d’audit immuable. L’intégration d’IOTA dans les capteurs NEXT Biometrics est une étape clé dans la création de solutions permettant une identification sécurisée et efficace des utilisateurs au niveau de l’appareil. Ensemble, ces solutions fourniront une confiance numérique au fur et à mesure que nous avancerons vers l’Internet of Everything. ”

Recent Posts

Aruba, Mitel, VMware… Les alertes sécurité de la semaine

Quels logiciels faut-il penser à patcher ? Tour d’horizon sur la base des avis de…

30 minutes ago

EuroHPC : les conditions pour accéder aux supercalculateurs

Localisé en Slovénie, Vega est le premier supercalculateur à passer en phase opérationnelle dans le…

2 heures ago

Gestion des identités : protéger l’annuaire d’entreprise et unifier les accès sécurisés

{Vidéo} - Silicon.fr a réuni Jean-Christophe Nativel - architecte Applications et Données de la Métropole de…

4 heures ago

Open source : Grafana change à son tour de licence

Dans la lignée d'Elastic, Grafana Labs abandonne Apache 2.0. Il ne bascule pas vers la…

7 heures ago

Codecov : pourquoi ce parallèle avec SolarWinds ?

Une semaine après l'officialisation de l'attaque contre Codecov, la piste d'un scénario « à la…

23 heures ago

Cloud public : la croissance toujours plus forte en 2021

Les réticences des entreprises concernant la migration de charges de travail critiques dans le cloud…

23 heures ago