Pour gérer vos consentements :
Categories: MobilitéTablettes

iPad Air 2020 : Apple muscle le hardware… et les prix

Une prise jack ? Il n’y en a plus sur la nouvelle génération de l’iPad Air, qu’Apple a présentée ce 15 septembre.
Autre disparition : le port Lightning, que remplace un connecteur USB-C.

D’un modèle à l’autre, l’écran évolue également. De 10,5 pouces, on passe à 10,9 pouces, grâce à des bordures plus fines et à la suppression du bouton Home. Le capteur Touch ID est déplacé, pour l’occasion, au niveau du bouton supérieur.

Côté processeur, l’iPad Air 2020 embarque l’A14 Bionic, gravé en 5 nm et pressenti pour équiper également les prochains iPhone.

Apple annonce un gain de performance de 40 % par rapport à l’A12 qui propulse l’iPad Air 2019. On notera que ce gain avait été annoncé à 20 % pour l’A13, qu’on trouve dans les derniers iPhone (11, 11 Pro, 11 Pro Max).

L’écart est plus marqué au niveau du coprocesseur. Celui de l’A14 développe 11 TOPs, contre 5 TOPs pour celui de l’A12 et 6 TOPs pour celui de l’A13.
Aucune communication, en revanche, sur l’efficacité énergétique de l’ensemble.

Sur le volet connectivité, l’iPad Air 2020 bénéficie d’un modem 4G plus rapide (+60 %, selon Apple) et du Wi-Fi 6.
L’appareil photo principal passe à 12 mégapixels (f/1.8), contre 8 mégapixels (f/2.4) sur l’iPad Air 2019.
En façade, on reste sur du 7 mégapixels (f/2.2)… sans la technologie Face ID, qui reste réservée aux iPad Pro.

Ces derniers pourront tous accéder à iPadOS 14*, livré en standard sur l’iPad Air 2020.

iPadOS 14 soigne l’Apple Pencil

Parmi les principaux ajouts au système d’exploitation :

  • Une section App Library placée à la suite des pages de l’écran d’accueil.
    Les applications y sont organisées par groupes : suggestions, récemment ajoutées, social, divertissement…
  • Davantage de souplesse pour les widgets. Jusqu’alors cantonnés à la section qui leur est dédiée, ils deviennent intégrables sur l’écran d’accueil. On peut les organiser en piles (Smart Stacks) qui font remonter automatiquement le widget approprié en fonction de l’heure, du lieu et de l’activité de l’utilisateur.
  • Sur l’application Messages, l’arrivée des mentions, des réponses incorporées (inline) et d’options supplémentaires de personnalisation des conversations de groupe.
  • App Clips, des « morceaux » d’applications (moins de 10 Mo) qui effectuent une tâche en particulier
  • Des fonctions spécifiques au stylet Apple Pencil, dont « Griffonner sur iPad » (pour écrire dans tout champ de saisie) et « Sélection manuelle » (pour différencier l’écriture manuelle des dessins et ainsi agir sur du texte manuscrit comme on le fait déjà sur du texte dactylographié).

Le ticket d’entrée est fixé à 669 € TTC (modèle 64 Go Wi-Fi). Soit 100 € de plus que pour l’iPad Air 2019 à son lancement. L’échelle de prix monte jusqu’à 979 € (256 Go, connexion cellulaire). Le tout hors stylet (135 €) et clavier (199 € pour le Smart Keyboard Folio ; 339 € pour le Magic Keyboard, désormais compatible).

De gauche à droite, les iPad Pro, le nouvel iPad Air, l’iPad 8e génération (également présenté ce 15 septembre) et l’iPad mini.

* iPadOS 14 est disponible pour l’ensemble des iPad Pro, ainsi que tous les modèles à partir de l’iPad Air 2, de l’iPad mini 4 et de l’iPad 5e génération.
L’iPhone, traditionnellement présenté en septembre, aura « quelques semaines de retard », a prévu Apple.

Illustrations © Apple

Recent Posts

Guardia Cybersecurity School prépare sa rentrée avec CGI

Guardia CS, nouvel acteur sur le marché de la formation cyber post-bac en France, ajoute…

3 heures ago

Apple répond à l’épisode Pegasus avec un « mode isolement »

Apple intègre à la bêta d'iOS un « mode isolement » optionnel qui restreint les…

4 heures ago

IBM acquiert Databand.ai : de la data quality à l’observabilité des données ?

Data quality ou « observabilité des données » ? IBM préfère le second terme pour…

6 heures ago

Cybersécurité : la Cnil met les collectivités face à leurs responsabilités

La Cnil adresse une forme de rappel à l'ordre aux collectivités territoriales en matière de…

8 heures ago

Bug Bounty : le Pentagone s’offre (encore) les services de hackers

Six ans après son premier bug bounty, le Département de la défense des Etats-Unis lance…

22 heures ago

Typosquatting de dépendances : gare à cette pratique résiduelle

Des chercheurs attirent l'attention sur une campagne de diffusion de code malveillant par l'intermédiaire de…

1 jour ago