Pour gérer vos consentements :
Categories: Sécurité

John McAfee : retour sur une carrière IT hors norme

Le programmeur et homme d’affaires anglo-américain John McAfee, fondateur et ancien dirigeant de l’éditeur logiciel antivirus éponyme, a été retrouvé sans vie, mercredi 23 juin, dans la cellule du centre pénitentiaire où il était détenu, en Espagne.

Millionnaire ayant essuyé des revers de fortune, il était dans l’attente d’une potentielle extradition vers les Etats-Unis pour des accusations d’évasion fiscale.

Voici quelques-unes des dates qui ont marqué son existence et sa carrière :

Programmation, antivirus, cryptomonnaies…

1945 : Naissance à Cinderford (Angleterre)
1967 : Diplômé en mathématiques du Roanoke College (Salem, Virgine, Etats-Unis)
1968 aux années 1980 : Programmeur pour la NASA, puis Univac, Xerox, CSC, Booz Allen et Lockheed
1987 : John McAfee fonde McAfee Associates (devenu McAfee)
1994 : Il quitte l’éditeur de logiciels McAfee
2000 et au-delà : Implication dans différents projets et sociétés, la plupart dissoutes depuis, dont Tribal Voice éditeur de PowWow (messagerie instantanée), QuorumEx (entreprise basée au Belize, active dans le développement d’antibiotiques), Future Tense Central (cybersécurité) et MGT Capital Investments (minage de bitcoin).
2011 : Vente de McAfee à Intel pour 7,7 Md$
2012 : Recherché par les autorités du Belize dans le cadre d’une enquête pour meurtre
2016 et 2020 : Candidat, proche du parti libertaire, aux élections présidentielles U.S
2021 : Décès, à 75 ans, à Sant Esteve Sesrovires (Espagne)

Lorsque le fabricant de processeurs Intel a remplacé le nom McAfee par la marque Intel Security, en 2014, John McAfee, déclarait alors être : « éternellement reconnaissant envers Intel » pour l’avoir « libéré de cette terrible association avec le pire logiciel de la planète. »

Depuis, l’entreprise McAfee a retrouvé son nom. Intel a vendu sa participation majoritaire à TPG en 2016 et Thoma Bravo a acquis une participation minoritaire. La firme de cybersécurité a fait son retour en bourse en 2020 et a vendu début 2021 ses activités B2B.

(crédit photo : by Gage Skidmore from Surprise (AZ) USA, CC BY-SA 2.0)

Recent Posts

Cloud : 4 points à retenir du rapport Aryaka

Adoption cloud, espace de travail hybride, convergence réseau et cybersécurité… La migration monte en puissance.

1 jour ago

Automatisation et emploi : pourquoi l’Europe peut mieux faire

Impactés par l'automatisation, 12 millions d'emplois seraient détruits dans 5 pays d'Europe, d'ici 2040. La…

1 jour ago

Green IT : 10 chiffres sur l’empreinte écologique

L'ADEME et l'Arcep ont remis au Gouvernement leur rapport sur l'empreinte environnementale du numérique en…

1 jour ago

Cisco : 4 certifications qui rapportent

Dans les technologies et les réseaux, une expertise certifiée peut faire la différence. Les certifications…

2 jours ago

WeTransfer vers une valorisation de 716 millions €

Le service de transfert et de stockage de fichiers WeTransfer sera évalué entre 629 et…

2 jours ago

Threat intelligence : VirusTotal tente de valoriser les IoC

VirusTotal (plate-forme de renseignement sur les menaces) a récemment introduit le principe des « collections…

2 jours ago