Pour gérer vos consentements :

LinkedIn développe une messagerie intelligente

Le réseau social professionnel dope sa messagerie et intègre des bots pour améliorer l’expérience de ses utilisateurs, entreprises et particuliers. « Notre objectif est vraiment d’aider nos membres à tirer profit de la puissance de leurs réseaux professionnels par le bais de conversations plus productives », a déclaré Mark Hull, responsable produit chez LinkedIn, lors d’une présentation jeudi à San Francisco.

Si un utilisateur est à la recherche d’informations sur un employeur potentiel, l’outil de messagerie lui indiquera une liste de contacts qui travaillent pour cette entreprise. L’internaute pourra alors entamer une conversation avec l’un d’entre eux. La solution pourra lui fournir une première phrase introductive. Et afficher également un lien vers des offres d’emploi annexes.

Sans quitter l’application de messagerie, les utilisateurs pourront lancer un bot pour étudier leurs agendas Google respectifs et planifier une rencontre. LinkedIn pourra aussi leur proposer un lieu de de réunion en apprenant des choix déjà effectués par ses utilisateurs. En amont du rendez-vous, LinkedIn leur transmettra une alerte push avec de l’information personnalisée…

Au second semestre 2016, LinkedIn affichait 450 millions d’inscrits, dont 106 millions d’utilisateurs actifs par mois. Le réseau professionnel américain racheté par Microsoft au printemps, table sur l’intelligence artificielle pour rivaliser avec la concurrence (Facebook Messenger, Google Hangouts).

Lire aussi :

Les développeurs, métiers les plus recherchés sur LinkedIn

Linkedin s’attaque aux « méchants » robots du web

Recent Posts

Quand le candidat IT idéal n’est pas celui que vous croyez

L'usage de "deepfakes" et d'informations d'identification personnelle volées progresse chez les candidats et usurpateurs patentés…

1 jour ago

Roaming : le menu dans l’Union européenne jusqu’en 2032

La nouvelle régulation sur l'itinérance mobile dans l'UE est entrée en application. Quelles en sont…

1 jour ago

Vers une régulation européenne des cryptoactifs : quelles bases technologiques ?

Les colégislateurs de l'UE ont trouvé un accord provisoire sur trois propositions de règlements touchant…

1 jour ago

Google Cloud ouvre sa région France

Google Cloud dispose d'une région France lancée commercialement fin juin. Une étape indispensable pour lutter…

1 jour ago

Pourquoi FedEx bascule des grands systèmes au cloud

Le transporteur américain FedEx va fermer les 20% restants de ses mainframes dans les deux…

1 jour ago

Cloud de confiance : quelle feuille de route pour S3NS, la coentreprise Google-Thales ?

Sous l'ombrelle S3NS, Google et Thales esquissent une première offre en attendant celle qui visera…

2 jours ago