Pour gérer vos consentements :
Categories: Navigateurs

Navigateurs : Microsoft se tourne vers Chromium pour Edge

Autrefois, leader du marché des navigateurs avec Internet Explorer, Microsoft fait un nouveau pas de plus vers l’open source afin de reprendre de sa superbe dans ce domaine.

Sur les bases de Chromium

Le groupe dirigé par Satya Nadella va désormais baser la mouture bureau d’Edge sur le navigateur Web libre Chromium, sur lequel repose Google Chrome, le leader des navigateurs du marché, mais aussi Vivaldi, Opera, Yandex et Brave. Le changement s’opérera « au cours de la prochaine année », précise Microsoft dans un billet de blog.

En conséquence de quoi, la firme de Redmond va reconstruire Microsoft Edge pour qu’il fonctionne sur les bases de Chromium. Les utilisateurs pourront toujours continuer à utiliser Edge, avec des résultats de recherche qui seront prochainement plus proches de ceux affichés par Chrome.

L’inéluctable choix de l’open source

Pour rappel, en décembre 2015, Microsoft avait choisi de faire basculer en mode open source le moteur JavaScript dénommé Chakra qui est notamment au coeur de son navigateur Internet Edge, avec prise en charge du langage intermédiaire asm.js. C’est en 2008 que le moteur JavaScript avait été développé, nom de code Chakra.

Microsoft suivait ainsi l’exemple de Google qui avait libéré le moteur JavaScript V8 utilisé dans le navigateur internet Chrome.

Le groupe se tourne de plus en plus vers l’open source. En mars 2016, la firme dirigée par Satya Nadella avait rendu open source le compilateur MSBuild de Visual Studio.

Microsoft veut également bâtir un format vidéo open source optimisé pour le Web de concert avec d’autres sociétés (Amazon, Cisco, Google, Intel, Microsoft, Mozilla et Netflix) regroupés au sein de l’Alliance for Open Media.

La firme de préciser qu’Edge est aussi déjà largement tourné vers l’open source : « Travailler avec l’open source n’est pas nouveau pour Microsoft Edge. Notre navigateur mobile est basé sur l’open source depuis ses débuts il y a plus d’un an. Nous avons également utilisé l’open source pour diverses fonctionnalités de Microsoft Edge sur le bureau (par exemple, Angle, Web Audio, Brotli) et nous avons commencé à apporter des contributions au projet Chromium pour faciliter la navigation sur les nouveaux périphériques Windows basés sur ARM. »

Le choix de Microsoft va également permettre d’adapter Edge sur macOS, OS sur lequel le butineur était jusqu’à présent absent.

Recent Posts

Arm-NVIDIA : de la Chine aux USA, les barrières se dressent

Aux États-Unis, un nouvel obstacle se dresse face au projet de fusion Arm-NVIDIA. Quelles autres…

2 jours ago

Géolocalisation en entreprise : un suivi proportionné ?

Utilisés dans le cadre professionnel, smartphones et véhicules peuvent être géolocalisés par l'employeur. Qu'en pensent…

2 jours ago

Salesforce : avec Bret Taylor, Marc Benioff prépare sa succession

Promu co-CEO, Bret Taylor pilote avec Marc Benioff le prochain chapitre de Salesforce. Leurs mots…

2 jours ago

Data et cybersécurité : les métiers les plus mouvants du SI ?

Les métiers de la data et de la cybersécurité concentrent une part importante des évolutions…

2 jours ago

Teams Essentials : une réponse à la Commission européenne ?

Microsoft dégaine une offre qui permet d'accéder à Teams indépendamment de sa suite bureautique cloud.…

2 jours ago

« Convergences numériques 2022 » : le Cigref, Numeum et d’autres interpellent les présidentiables

Cigref, Numeum, Cinov, Afnum... L'industrie numérique française sert les rangs pour peser sur les programmes…

3 jours ago