Pour gérer vos consentements :
Categories: DSIProjetsSécurité

Une panne informatique cloue les avions de Delta au sol (MAJ)

Dans un message lapidaire posté sur son site et sur les réseaux sociaux, Delta Airlines explique qu’une panne informatique empêche le décollage de ses avions, le check-in des passagers étant bloqué. « Nos systèmes sont hors-service partout dans le monde », avertit la deuxième plus grande compagnie aérienne américaine sur les réseaux sociaux. Delta assure travailler à la résolution du problème.

Dans son message, la compagnie précise que les départs de ses avions sont pour l’heure reportés. Mais que la panne n’affecte pas les vols qui ont déjà quitté le sol. Delta demande à tous ses clients de vérifier le statut de leur vol. Sur les réseaux sociaux, la compagnie indique espérer une résolution rapide du problème, sans toutefois s’engager sur un délai précis. L’origine du dysfonctionnement n’a pas été davantage précisée à ce stade. Delta prend en charge 5 000 départs par jour et fait partie de l’alliance SkyTeam, aux côtés de compagnies comme Air France-KLM.

Bugs à répétition dans l’aérien

Ce n’est pas la première fois qu’une panne informatique contrarie les opérations d’une compagnie aérienne. British Airways a ainsi connu des déboires avec un nouveau système de check-in. United Continental, fruit de la fusion des compagnies United et Continental, a souffert de pannes à répétition après ce rapprochement. Le mois dernier, c’est Southwest Airlines, la 4ème compagnie américaine, qui était touché par une panne clouant certains de ses avions au sol. En 2015, également en août, un bug du système de contrôle aérien des Etats-Unis provoquait près de 1 000 retards ou annulations de vols.

Notons que l’hypothèse d’un piratage ne peut pas être totalement écartée à ce stade. En juin 2015, une attaque ciblant le système de gestion des opérations au sol de la compagnie aérienne polonaise avait conduit cette dernière à annuler une vingtaine de vols.

MAJ à 15h25 : Delta a donné quelques précisions sur l’origine de la panne qui a cloué, ce matin, l’ensemble de sa flotte au sol. La compagnie aérienne parle d’un problème d’alimentation électrique à Atlanta, qui a eu un impact sur ses systèmes d’information. L’entreprise reconnaît aussi que les statuts de ses vols, sur son site, son application mobile ou sur les écrans des aéroports, peuvent ne pas refléter la réalité, ou la refléter avec retard. « Les annulations et les retards continuent », explique Delta dans sa dernière mise à jour. Et ce, même si la panne est à proprement parler terminée. Si les circonstances de cette panne restent encore imprécises, il est surprenant de voir une simple rupture d’alimentation électrique provoquer l’arrêt total d’un système critique pour le fonctionnement de l’entreprise.

A lire aussi :

Air France-KLM ouvre son API Open Data

Transport aérien : tablettes et PC portables interdits de soute

Cyberattaques en Ukraine : après l’électricité, l’aéroport de Kiev

Crédit photo : Delta Airlines

Recent Posts

Jean-Noël Barrot, nouveau ministre délégué chargé du numérique

Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications du…

9 heures ago

Microsoft peine à convertir à sa « nouvelle expérience commerciale »

Microsoft concède de nouveaux reports dans la mise en place de la « nouvelle expérience…

9 heures ago

PC, tablettes et smartphones : la dégringolade qui s’annonce

Tensions géopolitiques, inflation et difficultés d'approvisionnement impactent à la baisse le marché des terminaux. En…

10 heures ago

Le W3C dit non à Google et Mozilla sur l’identité décentralisée

La spécification DID (Decentralized Identifiers) passera au stade de recommandation W3C début août, en dépit…

11 heures ago

Silicon Data Awards 2022 – A vos candidatures !

La 1ère édition des Silicon Data Awards est lancée ! Rejoignez le concours avant le…

11 heures ago

Open Source : entre la SFC et GitHub, le torchon brûle

L'entrée en phase commerciale de Copilot ne passe pas. La Software Freedom Conservancy (SFC) a…

15 heures ago