Pour gérer vos consentements :

Remix OS veut s’installer sur des smartphones convertibles en PC

Mobile comme un smartphone et desktop comme un PC. C’est la promesse que fait aujourd’hui Jide Technology, avec Remix OS for Mobile, ROM.

Au cœur de cette offre, le système d’exploitation Remix OS, adapté au monde des smartphones. Ce qui ne manque pas de piquant sachant que Remix OS est une version desktop d’Android. ROM n’oublie pas pour autant le monde PC, accessible via le mode Singularity. Ce dernier permet de transformer un terminal Remix mobile en machine de bureau classique. Point intéressant, le pilotage d’un écran externe peut se faire de deux façons : système bureautique ou mode télévision.

Il faudra attendre cet été pour que de premières solutions Remix OS for Mobile soient proposées au public.

De nouvelles machines desktop en approche

L’éditeur asiatique poursuit donc son aventure avec son dérivé d’Android. Une caractéristique qui permet à Remix OS d’avoir été adapté à diverses cartes mères, set-top boxes et tablettes. Une version x86 de ce système d’exploitation est également disponible, à laquelle il ne manque qu’une chose pour s’imposer : un système d’impression et de numérisation.

Jide propose également des machines low cost pourvues de son OS. Le Remix Mini (4 cœurs ARM 64 bits Cortex-53 à 1,2 GHz, 2 Go de RAM et 16 Go de Flash) devrait bientôt être complété par deux solutions plus puissantes :

  • Remix IO : 8 cœurs ARM 64 bits Cortex-A53 à 1,5 GHz, 2 Go de RAM et 16 Go de Flash. 99 dollars en prix de lancement.
  • Remix IO+ : 2 cœurs ARM 64 bits Cortex-A72 + 4 Cortex A53 à 2 GHz, 4 Go de RAM et 32 Go de Flash. 129 dollars en prix de lancement.

Arrivée prévue respectivement en avril et juin.

À lire aussi :
Le dérivé d’Android Remix OS dans des PC all-in-one AOC
Android desktop : Remix OS se dévoile en images
Remix Mini de Jide, le PC Android qui monte

Recent Posts

Cambridge Analytica, le retour : Zuckerberg poursuivi aux États-Unis

Un procureur américain considère Mark Zuckerberg personnellement responsable des conséquences de l’affaire Cambridge Analytica sur…

20 heures ago

ITSM : EasyVista change avec Patrice Barbedette CEO

Patrice Barbedette (ex-Oracle) pilote la nouvelle phase de croissance d'EasyVista en Europe et à l'international,…

20 heures ago

Gestion de données : Databricks muscle sa direction juridique

Databricks a recruté sa responsable juridique et vice-présidente chez DocuSign pour soutenir l'exigence de conformité…

22 heures ago

Microsoft Build 2022 : beaucoup d’IA…et du Metavers au menu

A l’occasion de Build, sa conférence annuelle dédiée aux développeurs, Microsoft a fait la part…

23 heures ago

Taxe GAFA : pas avant 2023…au mieux

Très attendue, la réforme de taxation internationale des géants du numérique - dite taxe GAFA…

1 jour ago

DevOps : GitLab 15 parie gros sur l’observabilité

Avec la v15 de sa plateforme, GitLab ambitionne d'améliorer sa proposition de valeur dans la…

2 jours ago