Pour gérer vos consentements :
Categories: Logiciels

Résultats : Adobe maintient ses objectifs de croissance de 10 % pour 2011

Chez Adobe, les résultats se suivent et se ressemblent (plus ou moins) en 2011. L’éditeur vient de publier ses revenus pour son troisième trimestre fiscal (clos le 2 septembre) qui, pour la troisième fois consécutive, dépassent le milliard de dollars.

Si Adobe maintient son chiffre d’affaires au-dessus de la symbolique barre du milliard de dollars générés, la tendance n’en est pas moins à la baisse au fil des trimestres. Au troisième, il déclare 1,013 milliard de revenus contre 1,023 milliard au deuxième trimestre et 1,028 au premier (et une hausse de 2 % par rapport à 2010). La chute des bénéfices nets (GAAP) reste relativement contenue : 274 millions contre 276,7 millions au précédent trimestre et 302 millions en 2010.

Hausse de 20% des bénéfices
Sur les neuf premiers mois de l’année, Adobe affiche un chiffre d’affaires de plus de 3 milliards de dollars au 2 septembre 2011 contre moins de 2,8 milliards il y a un an. Soit une croissance de 7  %, inférieure aux objectifs annoncés de 10 % de progression. Ce qui n’entame pas l’optimisme de ses dirigeants. « Nous atteindrons notre objectif de 10 % de croissance annuelle à la fin de l’année fiscale et nos bénéfices de 20 % », promet Mark Garret, vice président et directeur financier.

Adobe aborde cependant une période transitoire où la technologie Flash, phare s’il en est, est attaquée par des acteurs de premier plan que sont Microsoft et Apple, et de plus en plus concurrencée par le HTML5 (même si ce dernier ne s’impose pas encore comme une l’alternative optimale). L’éditeur continue donc de se concentrer sur ses produits de développement pour répondre aux besoins et les anticiper, à l’image de Edge, éditeur de pages… HTML5. Mais aussi en répondant aux besoins métiers avec Digital Enterprise Platform. Ou encore en développant sa ligne de services comme le récent gestionnaire de photos en ligne Carousel synchronisé avec les terminaux de l’utilisateur, y compris mobiles.

Une transformation majeure
« Notre industrie est au centre d’une transformation majeure, reconnaît Shantanu Narayen, PDG d’Adobe. Nous nous alignons autour de deux larges initiatives : la création de contenus [content authoring] et me marketing numérique [digital marketing]. Chacune de ces opportunités présente un potentiel de croissance significatif et Adobe est bien positionné pour s’imposer comme le leader dans chacune d’elles. »

Adobe a par ailleurs annoncé le renforcement de son réseau de partenaires en ouvrant, début octobre, un nouveau programme de certification visant à stimuler les revendeurs et prestataires comme nous l’explique en détails ChannelInsider.fr.

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

3 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago