Pour gérer vos consentements :

La SSII Open Source Smile passe sous le contrôle d’Eurazeo

Fondée il y a plus de 25 ans, la SSLL (société de services en logiciels libres) Smile passe sous le contrôle d’Eurazeo PME, le véhicule d’investissement d’Eurazeo dans les PME françaises d’une valeur de moins de 200 millions d’euros. Le fond d’investissement français devient l’actionnaire de référence de la SSLL et remplace au capital Keensight Capital et Edmond de Rothschild Investment Partners. Le management de la société de services, emmené par son président du directoire Marc Palazon, reste actionnaire de la SSLL. L’investissement d’Eurazeo PME dans Smile se monte à 43 millions d’euros. C’est également le premier ticket placé par le fonds Eurazeo PME III, nouvellement créé et doté d’une force de frappe totale de 586 millions.

Des « acquisitions d’envergure »

Smile figure parmi les principales réussites des SSLL françaises. La société compte aujourd’hui environ 1 100 salariés et vise un chiffre d’affaires de 83 millions en 2017. Présente dans 7 pays, la société s’est lancée dans un ambitieux plan de développement à 4 ans, Open Arrow 2021, qui ambitionne de tripler le chiffre d’affaires réalisé et de porter à 20 % la part des activités à l’international. Un plan qui passera notamment par des « acquisitions d’envergure », expliquait Smile en avril. « Eurazeo PME souhaite, aux côtés du management, accompagner durablement l’essor de la société avec un développement international soutenu, notamment au travers d’opérations de croissance externe », commente Pierre Meignen, directeur associé d’Eurazeo PME.

Rappelons que Smile a déjà renforcé ses positions en France en mettant la main, début 2016, sur une autre société de services spécialisée en Open Source, Open Wide.

A lire aussi :

Smile et EPSI lancent l’Open Source School

Paris Open Source Summit : fluctuat nec mergitur

Photo : sampos via Visualhunt / CC BY-NC-ND

Recent Posts

Bug Bounty : le Pentagone s’offre (encore) les services de hackers

Six ans après son premier bug bounty, le Département de la défense des Etats-Unis lance…

4 heures ago

Typosquatting de dépendances : gare à cette pratique résiduelle

Des chercheurs attirent l'attention sur une campagne de diffusion de code malveillant par l'intermédiaire de…

6 heures ago

Salaires IT : à qui profite le dégel des rémunérations ?

La part des cadres de la fonction informatique qui bénéficient d'une hausse de rémunération retrouve…

7 heures ago

Quels standards pour la cryptographie post-quantique ?

À l'issue d'une procédure de six ans, le NIST a sélectionné quatre algorithmes à standardiser…

8 heures ago

DMA, DSA : une régulation à la hauteur des « Big Tech » ?

Le Parlement européen a définitivement adopté le DMA et le DSA ce 5 juillet. Des…

13 heures ago

DevSecOps : Snyk plie mais ne rompt pas

Snyk rejoint la liste de licornes de la cybersécurité qui réduisent leurs effectifs pour affronter…

1 jour ago