Pour gérer vos consentements :

Télégrammes : 500 millions de membres LinkedIn, Apple Plans prend le métro, Dell revend Spanning, Piraté par la NSA faites le test

LinkedIn passe les 500 millions d’utilisateurs. Depuis son rachat par Microsoft, le réseau social professionnel  ne publie plus ses résultats, mais il a choisi la voie du blog pour donner quelques indications sur son état de santé. On apprend ainsi que le nombre d’abonnés dépasse le demi-milliard dans 400 pays. En comparaison, LinkedIn disposait de 467 millions de membres en octobre dernier. Parmi les autres statistiques, le site affiche 10 millions d’offres d’emplois, plus de 9 millions d’entreprises et 100 000 articles publiés chaque semaine. LinkedIn vante les mérites des nouvelles fonctionnalités et surtout de la révision de son interface utilisateur, même si les premiers retours sur cette dernière semblent plus tranchés.

Apple Plans prend le métro. Le service de cartographie de la firme de Cupertino a été rénové. Et les franciliens seront heureux de découvrir que les informations sur les transports en commun, métro, RER, train ont été intégrées. Il est donc possible de calculer un itinéraire, d’avoir des données en temps réel sur les perturbations et les solutions alternatives de transports. Ces différents renseignements ne sont pas nouveaux, ils existent déjà chez le principal concurrent Google Maps.  Leur intégration au sein de Plans montre les efforts menés par Apple pour améliorer constamment son application.

Dell-EMC revend Spanning. Dell technologies continue à se délester de certaines activités après la fusion avec EMC. Ainsi, la firme américaine s’est séparée de Spanning cédé au fonds d’investissement Insight Venture Partners, pour un montant non déterminé. Cette start-up avait été acquise en octobre 2014 en même temps que Maginatics. Pour mémoire, elle a été créée en 2010 par Charlie Wood et développe une solution de sauvegarde des données basées sur le Cloud. Elle permet notamment la récupération de données issues de Cloud public comme Google Apps ou Salesforce.com. EMC a étendu cette technologie de sauvegarde Cloud à Office 365. Le montant de l’acquisition était estimé alors à 50 millions de dollars.

Etes-vous espionné par la NSA ? Depuis les révélation d’Edward Snowden en 2013, on sait que n’importe quel ordinateur de la planète (ou presque) peut avoir été mis sous surveillance de la puissante NSA (National Security Agency) américaine. Mais comment savoir si c’est effectivement le cas ? C’est pour tenter de le vérifier que le chercheur en sécurité Luke Jennings de la firme Countercept a mis au point un outil de test. Disponible gracieusement, ce script teste la présence de Doublepulsar, un composant (un toolkit) distribué à travers les nombreux exploit de Microsoft et qui peut être utilisé pour télécharger d’autres malwares. Doublepulsar fait parti des outils de hacking de la NSA dérobés par les Shadow Brokers qui les distribuent en ligne depuis. A la date du 24 avril, Binary Edge estime que plus de 180 000 machines sont affectées par Doublepulsar. Principalement aux Etats-Unis. Il reste néanmoins à savoir si ces infections sont le fait de la NSA ou d’autres organisations.

Recent Posts

DevSecOps : Snyk plie mais ne rompt pas

Snyk rejoint la liste de licornes de la cybersécurité qui réduisent leurs effectifs pour affronter…

7 heures ago

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

8 heures ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

13 heures ago

Jean-Noël Barrot, nouveau ministre délégué chargé du numérique

Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications du…

1 jour ago

Cloud : Microsoft peine à se convertir à sa « nouvelle expérience commerciale »

Microsoft concède de nouveaux reports dans la mise en place de la « nouvelle expérience…

1 jour ago

PC, tablettes et smartphones : la dégringolade qui s’annonce

Tensions géopolitiques, inflation et difficultés d'approvisionnement impactent à la baisse le marché des terminaux. En…

1 jour ago