Pour gérer vos consentements :

Télégrammes : Datacenter hybride chez Data4, Orange en Sierra Leone, Qualcomm étoffe ses Snapdragon

Data4 ouvre un datacenter hybride. L’hébergeur Data4 annonce l’ouverture de son 9e datacenter en France, le 17e au total (Italie, Luxembourg). Doté de deux salles informatiques de 1000 m2 sur un seul niveau, et sans pilier, ce « Next Gen DC » se veut plus flexible et modulaire que les précédents bâtiments de l’entreprise de Paris-Marcoussis qui facilitera le déploiement des équipements clients. Doté de trois chaînes électriques fournissant 3,6 MW (sur un total de 100 MW provisionnés sur le campus numérique), le centre peut accueillir des baies haute densité jusqu’à 10 kW/m2. Doté d’un système de ventilation par le plafond et utilisant au maximum l’air extérieur, le bâtiment affiche un PUE (rendement électrique) de 1,25. « Soit 30% de mieux que la moyenne française du secteur », considère l’hébergeur. Data4 Next Gen DC s’intègre naturellement à la plate-forme de services Digital Hub. Interconnexion avec 145 destinations Cloud dans le monde et à plusieurs dizaines d’opérateurs télécoms, et services de stockages sont proposés. Ce nouveau datacenter a été construit en 8 mois après 10 années de R&D.

Orange en Sierra Leone. Orange poursuit sa conquête du continent africain. L’opérateur lance sa marque propre en Sierra Leone. Airtel Sierra Leone devient Orange Sierra Leone. Suite logique du rachat de Airtel en juillet 2016 en partenariat avec Sonatel. Au-delà de ce rebranding, la filiale d’Afrique de l’Ouest bénéficiera des capacités internationale du groupe, à commencer par son savoir-faire techniques, son catalogue produits et ses services. Orange mettra surtout l’accent sur l’extension de la couverture mobile en direction des 7 millions d’habitants du pays. Depuis l’opération d’acquisition, une trentaine de nouveaux sites radio ont été déployés et 33 millions de dollars ont été investis. Orange est aujourd’hui présent dans 21 pays d’Afrique et du Moyen-Orient, et y compte 127 millions de clients.

Qualcomm met à jour son Snapdragon 630. Qualcomm vient de donner un successeurs à son processeur pour mobiles Snapdragon 630. Le 636 s’en distingue avec un nouveau CPU, le Kryo 260, qui afficherait 40% de performances supplémentaires et le support de l’affichage ultra-wide FHD+. Plus modeste, le GPU Adreno 509 enregistre 10% de performances supplémentaires par rapport à la précédente génération. Mais il intègre les fonctions TruPalette et EcoPix du constructeur pour « de nouvelles expériences visuelles », notamment en 3D. Le module Spectra 160 ISP permettra de capturer des images en 24 millions de pixels. A cheval entre les Snapdragon 630 et 660, le 636 se destine aux smartphones de milieu de gamme que les constructeurs pourront intégrer à partir de novembre prochain.

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago