Workflow : Google Drive intègre DocuSign, K2 et Nintex

Google veut renforcer les fonctionnalités de Google Drive en intégrant de nouvelles options destinées à optimiser les flux de travail des utilisateurs.

La prise en charge de DocuSign permet de préparer, signer et stocker les documents dans Google Drive, de réaliser de la facturation, l’activation de compte et les paiements après la signature d’un accord.

La deuxième intégration est celle de K2, un service d’automatisation des processus qui s’appuie sur l’apprentissage automatique pour simplifier un workflow, notamment une demande de prêt.
Des modèles de machine learning sont utilisés pour déterminer si un dossier répond aux paramètres requis pour l’acceptation. Si tel est le cas, la demande de prêt peut alors être transmise à un agent pour vérification manuelle.

Dans le cas contraire, la demande est automatiquement rejetée. Toutes les informations concernant ces demandes et le processus d’approbation sont stockées dans une feuille de calcul Google Sheets.

La dernière intégration est celle de Nintex, une plateforme de gestion, d’automatisation et d’optimisation des processus utilisée par les entreprises pour la gestion du cycle de vie des contrats pour les RH, le juridique et le commercial.

Recent Posts

Smartphones et tablettes : Apple fait plus que résister en Europe

Apple échappe au repli des ventes de smartphones en Europe de l'Ouest et tire profit…

16 heures ago

Visioconférence : ce que Gartner dit des fournisseurs leaders

Cisco, Microsoft et Zoom se distinguent comme « leaders » dans le Magic Quadrant «…

20 heures ago

SQL distribué : Dassault Systèmes s’empare de NuoDB

À l'origine d'une base de données SQL distribuée, l'américain NuoDB se vend à Dassault Systèmes,…

22 heures ago

Salesforce acquiert Slack : pourquoi ce scénario ferait sens

Salesforce est pressenti pour acquérir Slack. Quelle pourrait être la logique d'un tel rapprochement ?

1 jour ago

Multicloud, SD-WAN, IA… : 5 tendances réseau pour 2021

Travail à distance, multicloud, automatisation, WAN défini par le logiciel... sont autant de défis à…

2 jours ago

Ransomware chez Sopra Steria : un incident à 40 millions d’euros ?

Sopra Steria anticipe une réduction de marge opérationnelle de l'ordre de 40 à 50 millions…

2 jours ago