Pour gérer vos consentements :

Low code : les décideurs métiers l’adoptent sans bouder l’IT

Le low code, ou l’environnement intégré de développement d’applications ciblant les métiers, gagne du terrain dans les entreprises, selon un rapport.

254 décideurs informatiques et métiers impliqués dans la transformation numérique de leur organisation (ETI ou grand groupe) ont été interrogés par Forrester Consulting pour le fournisseur spécialisé Appian. L’Amérique du Nord, l’Europe et l’Australie sont couvertes.

84% des répondants s’appuient sur une plateforme ou un outil de développement low code pour couvrir une partie du développement applicatif dont leur organisation a besoin.

Les principaux bénéfices modérés ou significatifs relevés sont : l’amélioration des capacités informatiques existantes (citée par 91% des répondants utilisant le low code), la création facilitée de nouveaux produits et services (89%) et l’agilité renforcée (86%). L’amélioration de l’expérience client (84%) et la réduction des coûts (84%) sont d’autres résultats positifs.

Low code, Big tech

Les plateformes low code fournissent une interface graphique et s’appuient sur une approche déclarative, plutôt que sur la programmation informatique classique, pour soutenir le développement d’applications d’entreprise.

Elles permettent ainsi aux organisations « d’impliquer les métiers » dans le processus de création/livraison de solutions qui les concernent, selon les auteurs du rapport. Il s’agit également de « renforcer la productivité » de développeurs très recherchés par le marché. La demande d’expertise dans ce domaine surpassant l’offre.

Malgré tout, 31% des entreprises pro-low code ne l’utilisent pas pour créer et livrer des applications prioritaires pour le business, des ventes au support client. Des obstacles à une diffusion plus large du low code existent, dont les inquiétudes concernant la sécurité.

(crédit photo : via pexels.com)

Recent Posts

ESN : Numeum s’étoffe et précise ses priorités

Numeum, qui réprésentent les ESN et éditeurs de logiciels en France, a précisé sa feuille…

14 heures ago

HPE Discover 2022 : Red Hat rejoint l’écosystème GreenLake

OpenShift, RHEL, Ansible... Red Hat va proposer une version sur site avec paiement à l'usage…

15 heures ago

Performance applicative : pas d’analyse sans observabilité ?

Cette année, le Magic Quadrant de l'APM (gestion de la performance applicative) englobe officiellement l'observabilité.…

17 heures ago

Cloud : comment protéger l’Europe de lois à portée extraterritoriale

Arbitrons en faveur d'un niveau élevé de sécurité dans le cadre du schéma européen de…

19 heures ago

JavaScript change de licence : un alignement sur le W3C

Fraîchement adopté, la spécification ECMAScript 2022 adopte une licence plus permissive qui l'aligne sur celle…

22 heures ago

Ecrans PC : l’accalmie avant la tempête ?

La demande des entreprises stabilise les ventes mondiales d'écrans pour PC. Mais la fin d’un…

2 jours ago