Pour gérer vos consentements :

Intelligence artificielle : un avantage compétitif difficile à maintenir

Pour la majorité des 2737 décideurs IT et Métiers de grandes entreprises interrogés, l’intelligence artificielle (IA) va propulser toutes les applications d’entreprise dans un proche avenir, relève le cabinet de conseil Deloitte, enquête* internationale à l’appui.

47% des répondants disent avoir déployé en production plusieurs solutions portées par une IA. 27% débutent seulement l’aventure. Tandis que 26% se targuent de déploiements multiples et d’un haut niveau d’expertise dans ce domaine.

En outre, 73% pensent que l’IA est « très » importante, voire « critique » pour l’avenir de leur entreprise. Ce taux atteint même 96% parmi les plus matures dans ce domaine.

IA dans le cloud

Pour quels budgets ?

53% disent que leur groupe a investi plus de 20 millions de dollars l’an dernier pour se doter des technologies d’IA et des talents nécesssaires pour les gérer.

Plus de 7 répondants sur 10 (76%) s’attendent à une hausse de 26% en moyenne des budgets consacrés à l’IA et au machine learning lors du prochain exercice.

Qu’en est-il des résultats attendus ?

45% des organisations qui investissent le plus dans l’IA (26% globalement) considèrent que ces investissements apportent à leur entreprise un avantage compétitif « significatif ».

Toutefois, l’optimisation de l’existant prime sur l’innovation.

Ainsi, lorsqu’ils sont interrogés sur les principaux bénéfices déjà obtenus grâce à l’IA, les répondants mentionnent l’optimisation des processus et des produits et services existants.

En outre, 74% des répondants pensent que l’intelligence artificielle sera largement intégrée dans les applications métiers à horizon trois ans.

Relation client (CRM), progiciels (ERP), processus métiers (BPO), collaboration… L’IA toucherait ainsi pratiquement toutes les plateformes logicielles impliquées dans le travail au quotidien, qu’il s’effectue à distance (Covid-19 oblige) ou en présentiel.

Le tout au sein d’environnements cloud hybrides.

*L’enquête (Deloitte « State of AI in the Enterprise, 3rd Edition » 2020) a été menée d’octobre à décembre 2019. Neuf pays sont concernés : France, Allemagne, Pays-Bas, Royaume-Uni, États-Unis, Canada, Chine, Japon et Australie.

(crédit photo © Shutterstock)

Recent Posts

SageMaker : comment la « machine à IA » d’AWS évolue

Gouvernance, données géospatiales, shadow testing... Le point sur quelques-uns des derniers éléments dont AWS a…

47 minutes ago

Nicolas Sicard (Efrei): « l’ingénieur développe savoir être et compétences techniques »

Nicolas Sicard, directeur programme grande école ingénieurs de l'Efrei, fait le point sur la formation…

1 heure ago

Cloud : Atos toujours plus proche d’AWS

Le cloud AWS peut-il sauver l'activité Infogérance d'Atos ? L'ESN prend le pari en signant…

3 heures ago

Cybersécurité : l’automatisation, au bonheur des attaquants ?

L'automatisation ressort comme une des grandes tendances dans les prévisions que les acteurs du marché…

6 heures ago

Open Source : la fondation Rocky Linux voit le jour

La Rocky Enterprise Software Foundation est officiellement lancée. Le créateur de Rocky Linux et cofondateur…

7 heures ago

Attaque par force brute RDP : 8 mots de passe les plus utilisés

"Welcome p@ssw0rd" ? Specops livre un classement de mots de passe utilisés dans les attaques…

1 jour ago