Pour gérer vos consentements :
Categories: MobilitéSmartphones

iPhone Pro et autres rumeurs : ce qu’on attend d’Apple

10 septembre 2019 : Apple présente l’iPhone Pro ?

La rumeur circule, parmi tant d’autres. Elle n’est pas considérée comme la plus plausible, bien qu’émanant de celui qui avait notamment annoncé par avance les noms de la gamme 2018 (XS, XS Max et XR).

On a davantage de certitudes quant au format des prochains iPhone. D’une année sur l’autre, il n’y aurait pas d’évolution : on en resterait à trois modèles de 5,8 pouces, 6,1 pouces et 6,5 pouces.

Pas non plus, a priori, de modifications à prévoir sur les technologies d’affichage. Les successeurs des iPhone XS et XS Max conserveraient un écran OLED ; le successeur du XR, un LCD. La résolution ne changerait pas entre les deux générations.

Le verre à l’avant serait plus résistant aux chocs et à l’eau. À l’arrière, le revêtement passerait du brillant à un mat tel qu’on le trouve sur les Pixel de Google.

Des iPhone bien portants ?

Niveau design, il se dit que recours à la technologie Y-OCTA de Samsung – qui intègre le panneau tactile directement dans l’écran – permettrait d’obtenir des produits légèrement plus fins par rapport aux modèles actuels.

Tout le monde n’est pas de cet avis : les iPhone 2019 pourraient aussi être plus épais (jusqu’à 4 mm de différence), entre autres du fait de batterie plus puissantes.
Sur ce dernier point également, les estimations varient. L’une des plus reprises fait état d’une augmentation de capacité d’environ 5 % pour le XR, de 10 à 15 % pour le XS Max et de 20 à 25 % pour le XS.

Ces batteries plus puissantes favoriseraient l’usage de la recharge sans fil inversée, qu’Apple incorporerait dans les trois « iPhone 2019 ».
Elles alimenteraient aussi les capteurs photo, plus nombreux. En l’occurrence, un de plus à l’arrière sur chaque modèle (pour un total de deux sur le successeur du XR et de trois sur les successeurs des XS et XS Max).

Les trois objectifs (un grand-angle, un ultra-grand-angle et un zoom 3x) seraient disposés en triangle.
Le grand-angle effectuerait par défaut un cadrage un peu plus large (fonction « Smart Frame »).

3DTouch… sur la touche ?

À l’avant, le capteur 7 mégapixels des iPhone 2018 laisserait place à un 12 mégapixels. Apple ouvrirait aux utilisateurs la capture de vidéo à 120 images par seconde, comme c’est déjà possible avec les capteurs arrière. On parle aussi d’une amélioration de Face ID grâce à un champ de vision plus large.

Sous le capot, est attendue la puce A13 de TSMC (dotée de 6 cœurs, comme l’A12), avec son coprocesseur AMX ou « matrix ».
Le 3DTouch, en revanche, n’est pas attendu. Non présent dans l’iPhone XR, il disparaîtrait de la génération 2019 au profit d’une autre technologie : le retour haptique (l’écran ne prend pas en compte l’intensité de la pression, mais sa durée. Et répond par une vibration lorsqu’un vibreur est disponible).

Sur le volet connectique, des rumeurs ont fait état d’un port USB-C. Mais il semble qu’Apple conservera le port Lightning, en fournissant éventuellement un chargeur USB-C 18 W (contre 5 W jusqu’à présent).

Concernant l’iPhone XR, les coloris bleu et corail seraient abandonnés à la faveur de teintes vert et lavande. La quantité de RAM serait boostée de 3 Go à 4 Go.

Watch, MacBook et Apple TV ?

Passé l’iPhone, qu’attendre de l’événement du 10 septembre ?

Apple pourrait officialiser la 5e génération de ses montres connectées.

De nouvelles fonctionnalités santé et bien-être seraient au programme. Parmi elles, le suivi du sommeil en natif (sans besoin d’une application tierce).

La recharge sans fil est également sur la table, après l’annulation du projet AirPower.

Des modèles en titane et en céramique ne sont pas à exclure.

Le passage à la technologie d’affichage MicroLED, moins énergivore, serait plus probable à l’horizon 2020. Quant à un modèle à écran circulaire, on en est encore au stade du brevet (voir ci-dessus). Même chose pour l’éventuelle intégration d’une caméra sur une partie flexible du bracelet.

On surveillera également la possible officialisation d’un MacBook Pro 16 pouces. Il remplacerait l’actuel modèle 15,4 pouces, dans le même châssis et avec la même sélection de processeurs Intel Coffee Lake-H (en haut de gamme, l’i9-9880H octocœur à 2,4 GHz).

La gamme iPad aussi pourrait évoluer. Un modèle 10,2 pouces remplacerait, en entrée de gamme, le 9,7 pouces lancé début 2018. il aurait la particularité d’embarquer deux appareils photo à l’arrière.

L’Apple TV pourrait aussi avoir droit à une mise à jour, en amont du lancement des services Apple Arcade et Apple TV Plus. Une puce A12 remplacerait l’A10W intégré au modèle actuel.

Recent Posts

Ransomwares : une seule solution, payer la rançon ?

Une étude développe - et met en chiffres - plusieurs arguments en défaveur du paiement…

2 heures ago

Digital Workplace : vers une force de travail hybride

Si le choix leur était donné, 41% des professionnels interrogés opteraient pour le travail hybride,…

18 heures ago

Box et Red Hat actionnent des leviers de migration

Box et Red Hat entreprennent d'étoffer leur portefeuille de solutions de migration. Comment leurs démarches…

18 heures ago

Informatique quantique : l’Allemagne, vitrine souveraine d’IBM

IBM vient d'inaugurer son premier ordinateur quantique commercial installé hors des États-Unis. La souveraineté des…

24 heures ago

Sécurité applicative : difficile de trouver le juste prix

Des cinq fournisseurs que Gartner positionne comme « leaders » dans le Magic Quadrant de…

1 jour ago

Big data : quand la pression monte entre équipes data et métiers

Les équipes data ne sont pas forcément dimensionnées pour soutenir l'accélération des demandes émanant des…

2 jours ago