Pour gérer vos consentements :

Le mouvement OpenPower fête ses deux ans… en toute discrétion

Brad McCredie, président de la Fondation OpenPower, fait aujourd’hui le point sur les deux ans de cette initiative. C’est en effet le 6 août 2013 que ce mouvement a été créé, sous l’impulsion d’IBM, Google, Mellanox, Nvidia et Tyan.

L’objectif du mouvement OpenPower est simple : dupliquer le succès des compatibles PC, centrés sur des puces x86, dans le monde des serveurs, mais en se basant cette fois-ci sur des puces Power. IBM croit au succès de cette approche. À un point tel que la société a purement et simplement abandonné le marché des serveurs x86 pour se concentrer uniquement sur ses offres Power.

Reste que ses partenaires se montrent pour leur part plus frileux, les produits alternatifs à ceux de Big Blue tardant à arriver sur le marché. Et pourtant, le mouvement OpenPower adopte une approche très intéressante. Les serveurs s’axent autour de Linux, avec un BIOS Open Source et un design ‘clonable’, de la carte mère en allant jusqu’au processeur. Nous sommes ici en plein dans la mouvance Open Hardware.

Rendez-vous dans un an ?

À ce jour, 147 sociétés sont membres de la Fondation OpenPower, indique Brad McCredie. Plus de 1600 applications Linux fonctionnent sur cette plate-forme. Des offres comme le Cloud SuperVessel permettent de développer gratuitement sur l’architecture Power (voir l’article « IBM lance SuperVessel son Cloud Power8 gratuit »).

Du côté du hardware, les clones des puces d’IBM restent encore à l’état de projet. C’est donc du côté des serveurs qu’il faut aller chercher les premiers produits. Un seul acteur travaille activement – quoique lentement – à la mise au point de telles offres : Tyan. Il est donc encore trop tôt pour déterminer si le mouvement OpenPower va réellement se faire une place sur le marché.

À lire aussi :
Quiz Silicon.fr – 10 questions pour tout savoir sur l’initiative OpenPower
IBM, Nvidia et Mellanox ouvrent un centre OpenPower en France
Le Power8 d’IBM surclasse le x86 sur les marchés financiers
Tyan s’apprête à livrer ses serveurs OpenPower

Crédit photo : © Stephen Coburn – Fotolia.com

Recent Posts

Qui utilise (vraiment) les outils low code et no code ?

Près de 5 développeurs sur 10 utilisent des outils low / no code. Mais pour…

5 heures ago

DevSecOps : Snyk nomme Adi Sharabani CTO

Snyk a recruté Adi Sharabani au poste de chief technology officer. Il encadre l'évolution technique…

6 heures ago

JavaScript : Meta bascule Jest en open source

Meta a officiellement transféré Jest, son framework de test, à la Fondation OpenJS. Celle-ci s’engage…

7 heures ago

Avec Viva Goals, Microsoft rassemble les collaborateurs autour des objectifs business

Microsoft continue d’étoffer sa plateforme Viva, dédiée à l’expérience collaborateur, en lançant Viva Goals, un…

8 heures ago

Développeurs : Google Cloud pousse Assured OSS

Google Cloud va distribuer un catalogue de bibliothèques logicielles open source approuvées par ses soins.…

10 heures ago

Informatique quantique : BMW renforce sa collaboration avec Pasqal

Le groupe BMW et la start up Pasqal étendent leur collaboration pour concevoir des pièces…

12 heures ago