Pour gérer vos consentements :
Categories: Mobilité

Continuité Android-Windows : Google va-t-il faire mieux que Microsoft ?

Où en est l’initiative « Better together » de Google ? Sous cette bannière, le groupe américain développe depuis plusieurs années des passerelles entre Chromebooks et téléphones Android. Il a fait un point d’étape à l’occasion du CES 2022. Au menu, entre autres, des extensions de la fonctionnalité Fast Pair (association d’accessoires Bluetooth), des ajouts pour le centre de contrôle Phone Hub et du nouveau pour le déverrouillage d’appareils. Mais aussi un constat : voilà « Better together » officiellement ouvert à Windows.

Cette ouverture figure au dernier rang des annonces de Google. Et elle est encore en travaux. Acer, HP et Intel sont dans la boucle, nous affirme-t-on. Il doit en résulter, cette année, des PC sur lesquels on pourra exploiter Fast Pair. Pour trois éléments au moins : synchroniser les textos, accélérer le paramétrage d’appareils Bluetooth et partager des fichiers avec l’outil Nearby Share.

La lecture – et l’envoi – de textos fait partie des premières jonctions que Google a établies entre Chrome OS et Android. Tout comme l’utilisation de Smart Lock (déverrouillage d’un Chromebook avec un téléphone à proximité), le partage automatisé de connexion réseau entre deux terminaux liés au même compte Google (Instant Tethering) et la fonctionnalité Wi-Fi Sync (connexion automatique aux réseaux signalés « de confiance » sur au moins un appareil).

« Votre téléphone » : surtout pour les Samsung

Le fruit des travaux avec Acer, HP et Intel devrait être une application autonome, préchargée sur certains ordinateurs. Et non pas une fonctionnalité intégrée à Windows. Sur ce dernier, il y a déjà l’app « Votre téléphone ». En plus des textos, elle permet de gérer les appels, les photos, les notifications, les contrôles multimédias et le transfert de fichiers.

« Votre téléphone » a des capacités supplémentaires… cependant disponibles uniquement sur Surface Duo et certains Samsung Galaxy. C’est le cas de la recopie d’écran (sur Wi-Fi). Idem pour le presse-papiers universel. Et l’intégration des applications Android dans Windows (épinglage dans la barre des tâches et le menu Démarrer, exécution dans des fenêtres séparées…).

Windows dispose par ailleurs d’un sous-système pour Android. Mais il repose sur un partenariat avec Amazon.

Illustration principale © Google

Recent Posts

Guerre en Ukraine : les PME et ETI redoutent les cyberattaques

Le CESIN publie une étude qui témoigne d’une vraie « cyber-crispation » des dirigeants d’entreprises…

31 minutes ago

Logiciels : Broadcom convoite VMware, qui bondit de 20%

Le fabricant américain de semi-conducteurs Broadcom pourrait acquérir VMware, spécialiste de la virtualisation et des…

18 heures ago

Cybersécurité : Microsoft recrute encore pour renforcer ses produits

Microsoft a recruté Jason Roszak, chef de produit réputé, pour optimiser la gestion des serveurs…

18 heures ago

Antennes 5G : Deutsche Telekom explore l’éolien pour les alimenter

Utiliser l’énergie éolienne pour contenir la flambée des coûts de l’électricité en Allemagne, c'est le…

20 heures ago

Souveraineté numérique : le choix de Bruno « Bercy » Le Maire

La compétence "numérique" est étendue aux prérogatives de Bruno Le Maire, reconduit à la tête…

23 heures ago

Windows 11 : Microsoft se rapproche de la disponibilité d’Android 12.1

Microsoft a publié une mise à jour qui permet, pour les testeurs de Windows 11,…

1 jour ago