Pour gérer vos consentements :

Internet des objets : Wind River ouvre une marketplace pour VxWorks

Editeur du système d’exploitation temps réel (RTOS) VxWorks pour les systèmes embarqués, Wind River est un acteur bien connu du monde industriel de l’électronique embarquée. Des chaînes robotisées (comme celle de Comau Robotics) au robot Opportunity qui faisait ses premiers tours de roue sur Mars en janvier 2004 en passant par le secteur médical, les réseaux informatiques ou les appareils électroniques grand public, VxWorks est probablement l’un des OS les plus répandu dans les objets connectés.

Aujourd’hui, Wind River annonce l’ouverture de sa « marketplace » dédiée à VxWorks. Cette boutique d’applications permettra aux utilisateurs de l’OS temps réel à trouver et évaluer différents modules directement auprès de la quinzaine de partenaires qu’aligne aujourd’hui la filiale d’Intel.

Accélérer l’écosystème de VxWorks

Pour l’heure, moins d’une vingtaine de solutions sont disponibles (outils de sûreté, de sécurité, de stockage, de connectivité, applications graphiques et développement). Le Wind River Marketplace propose également une gamme de BSP (Board Support Packages), les fabricants hardware, afin de faciliter la conception et la production de cartes mères dédiées aux objets communicants.

En ouvrant son store, Wind River entend simplifier les mises en relations entre les développeurs d’applications, les constructeurs de composants (à commencer par Intel) et les industriels utilisateurs finaux de l’environnement d’exécution. Autrement dit, renforcer l’écosystème de VxWorks pour en accélérer le déploiement dans le monde de l’Internet des objets (IoT). « Grâce à la validation et à la synergie entre les produits présents sur le Wind River Marketplace, nos clients bénéficient d’un accès presque immédiat à des technologies embarquées de premier plan. Ils peuvent ainsi aisément renforcer leur environnement d’exploitation et accélérer leur déploiement sur le marché », commente Dinyar Dastoor, vice-président et directeur général des plates-formes de systèmes d’exploitation chez Wind River.


Lire également
Wind River sécurise les objets connectés
La virtualisation s’invite dans l’OS temps réel de Wind River
Wind River : « Android va bien au-delà de la téléphonie mobile »

crédit photo © Gajus- shutterstock

Recent Posts

ESN : DXC cherche (encore) à se vendre

DXC Technology confirme des discussions avec un "sponsor financier". La société de capital-investissement BPEA serait…

10 heures ago

Cybersécurité : pourquoi Pradeo s’offre la start-up rennaise Yagaan

En prenant le contrôle de Yagaan, Pradeo dit engager la consolidation entre acteurs français de…

14 heures ago

6 casques VR pour le métavers d’entreprise

Quelles portes d'entrée dans les métavers B2B ? Côté casques, voici six modèles d'autant de…

14 heures ago

ESN 2022 : le top 10 en France

L'année 2021 est marquée par une croissance de 12 % pour les ESN et ICT,…

15 heures ago

OpenStack assouplit sa politique de saut de version

OpenStack va simplifier le basculement entre des versions majeures non consécutives, avec les mêmes garanties…

18 heures ago

5 scale-up françaises de cybersécurité à retenir

De Ledger à HarfangLab, des entreprises et start-up françaises de sécurité cyber et protection de…

1 jour ago