Pour gérer vos consentements :
Categories: LogicielsOpen Source

Quand l’open source fait (un peu) d’ombre au soft propriétaire

Les retours de 1296 décideurs IT alimentent l’édition 2022 du rapport « The State of Enterprise Open Source » de Red Hat. Tous sont employés au sein d’entreprises qui utilisent, au moins partiellement, des logiciels libres et open source.

Selon les résultats de l’enquête internationale, l’usage des logiciels propriétaires au sein des organisations étudiées devrait chuter de huit points au cours des deux prochaines années.

Aussi, actuellement, les répondants estiment en moyenne que 45% du parc logiciel de leur entreprise est propriétaire. Ils prévoient donc que ce taux baisse et passe à 37% dans les deux ans.

Dans le même temps, les logiciels open source d’entreprise qui couvrent dorénavant 29% du parc logiciel de leur entité, devraient progresser de 5 points et représenter 34% du parc à horizon 2024.

Quant aux solutions open source communautaires, qui rassemblent aujourd’hui 21% du parc, elles représenteraient 24% du parc dans deux ans.

Pour quels usages ?

Les entreprises se tournent toujours et avant tout vers les solutions et technologies open source pour moderniser leur infrastructure IT (option citée par 62% des professionnels interrogés). Les projets dédiés à la transformation numérique (54%), au développement (52%) et à la modernisation d’applications (48%) suivent.

Par ailleurs, 80% des décideurs IT se déclarent prêts à augmenter leur utilisation de logiciels open source d’entreprise dans les technologies de pointe et/ou émergentes : intelligence artificielle (IA) et apprentissage machine (ML), calcul à la périphérie du réseau (Edge computing), Internet des objets (IoT), conteneurs (70% des organisations concernées utilisent Kubernetes) et informatique « serverless »…

Convergence des modèles

Des freins à l’utilisation de technologies open source persistent. Les plus souvent cités concernent : le niveau de support, des problèmes de compatibilité, la complexité inhérente au code source. Sans oublier le manque de compétences internes pour gérer et maintenir ces programmes.

Malgré tout, les atouts des solutions et technologies open source d’entreprise prennent encore le dessus. Quels sont les deux principaux avantages mis en exergue cette année ? La sécurité et la qualité jugées « meilleures » des logiciels open source. En revanche, la baisse du coût total de possession (TCO) a considérablement diminué en importance aux yeux des professionnels interrogés.

« Le modèle de développement open source a peut-être été le terrain de jeu réservé de développeurs, de hackers et de visionnaires il y a plusieurs décennies. Nous avons largemement dépassé ce stade », a déclaré Paul Cormier, président et CEO de Red Hat, en introduction du rapport. « C’est maintenant une partie intégrante du développement de logiciels commerciaux et le moteur d’une innovation continue – de la salle des serveurs aux clouds publics, de la périphérie du réseau à bien au-delà. »

(crédit photo © Shutterstock)

Recent Posts

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

1 heure ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

6 heures ago

Jean-Noël Barrot, nouveau ministre délégué chargé du numérique

Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications du…

23 heures ago

Cloud : Microsoft peine à se convertir à sa « nouvelle expérience commerciale »

Microsoft concède de nouveaux reports dans la mise en place de la « nouvelle expérience…

23 heures ago

PC, tablettes et smartphones : la dégringolade qui s’annonce

Tensions géopolitiques, inflation et difficultés d'approvisionnement impactent à la baisse le marché des terminaux. En…

1 jour ago

Le W3C dit non à Google et Mozilla sur l’identité décentralisée

La spécification DID (Decentralized Identifiers) passera au stade de recommandation W3C début août, en dépit…

1 jour ago