Pour gérer vos consentements :

Piratage de Yahoo : après la stupeur, le procès

Après la confirmation du piratage des comptes Yahoo, la Toile a été secouée par un séisme de grande envergure. Voir à ce propos nos précédents articles « Yahoo avoue le piratage de 500 millions de comptes » et « Piratage de Yahoo : les experts en sécurité s’interrogent ».

Une secousse qui pourrait fort se transformer en Armageddon pour la firme américaine, qui – rappelons-le – tente d’être rachetée par Verizon (voir « L’activité Internet de Yahoo rachetée par Verizon pour 4,8 Mds de $ »). Une acquisition qui devrait souffrir du cataclysme touchant la société.

Procès… et ruine ?

De fait, après le choc de l’annonce vient la colère. Celle des usagers bien sûr, avec un procès lancé auprès de la cour fédérale de San Jose, en Californie (source Reuters). Probablement le premier d’une série, les utilisateurs de nombreux pays étant touchés par ce piratage.

Ce premier procès a été initié par Ronald Schwartz, résident de New York, qui poursuit la société au nom de tous les utilisateurs qui ont vu leurs données personnelles compromises. Un recours collectif donc, qui pourrait coûter très cher à la société, ou à son nouveau propriétaire.

Le fait même que Yahoo ait attendu deux ans pour avouer avoir été piraté relève de la négligence et devrait mettre la société dans une position très délicate dans le cadre de ce procès. Ce sont des milliards de dollars que pourrait perdre la firme sous la forme de dommages et intérêts et d’amendes.

À lire aussi :
Résultats : Yahoo continue sa saignée en dépréciant Tumblr
Smart TV Samsung : commandes vocale ou écoutes vocales ?
Des millions de comptes Twitter à risque après le piratage de Linkedin

Crédit photo : © Junial Enterprises – Fotolia.com

Recent Posts

RGPD : vers une nouvelle méthode de calcul des amendes

Le Comité européen de la protection des données (CEPD) a adopté de nouvelles lignes directrices…

1 heure ago

Qui utilise (vraiment) les outils low code et no code ?

Près de 5 développeurs sur 10 utilisent des outils low / no code. Mais pour…

18 heures ago

DevSecOps : Snyk nomme Adi Sharabani CTO

Snyk a recruté Adi Sharabani au poste de chief technology officer. Il encadre l'évolution technique…

18 heures ago

JavaScript : Meta bascule Jest en open source

Meta a officiellement transféré Jest, son framework de test, à la Fondation OpenJS. Celle-ci s’engage…

20 heures ago

Avec Viva Goals, Microsoft rassemble les collaborateurs autour des objectifs business

Microsoft continue d’étoffer sa plateforme Viva, dédiée à l’expérience collaborateur, en lançant Viva Goals, un…

21 heures ago

Développeurs : Google Cloud pousse Assured OSS

Google Cloud va distribuer un catalogue de bibliothèques logicielles open source approuvées par ses soins.…

23 heures ago