Categories: BusinessProjets

Télétravail : comment le secteur de la Tech surfe sur la vague

Le site d’emploi et de gestion de carrière IT Hired a mené une enquête* anglophone auprès de 2200 professsionnels et de 300 entreprises du secteur des technologies.

Le recours massif au télétravail dans la Tech va-t-il perdurer au delà de la crise du Covid-19 ? Une chose est sûre, l’intérêt pour le travail à distance a progressé chez près de 50% des répondants appelés à télétravailler durant la crise du Covid-19.

D’autres ont la même perception qu’avant – le travail à distance est perçu comme une alternative intéressante, mais pas forcément comme une norme à adopter. En revanche, 4% se disent moins intéressés par le télétravail qu’ils ne l’étaient avant la pandémie.

« Il est clair que de nombreux travailleurs ne disposent pas d’un environnement de travail [à distance] idéal en ce moment. Mais leur envie de gagner en flexibilité est plus forte que jamais », ont expliqué les initiateurs de l’enquête.

Qu’en est-il du côté de recruteurs potentiels ?

Recrutement, intégration et travail à distance

57% des employeurs de l’IT interrogés s’attendent à ce que l’engouement pour le travail à distance perdure. Une adaptation stratégique est nécessaire pour en tirer profit.

En effet, les offres d’emploi ont diminué ces dernières semaines. Mais 68% des entreprises concernées par l’enquête ont déclaré que certains profils sont toujours activement recherchés. C’est notamment le cas dans dans les domaines de la cybersécurité et du e-commerce.

Plus des deux tiers des professionnels en poste déclarent eux-mêmes être ouverts à de nouvelles opportunités. 64% disent être à l’aise à l’idée d’être recrutés et intégrés à distance au sein d’une nouvelle entreprise qui leur fournirait les ressources et le soutien nécessaires.

Les recruteurs ont donc intérêt à affûter leur stratégie d’embauche, d’intégration et de travail à distance sur la durée. Et ce pour attirer et fidéliser les profils que s’arrache encore le marché, selon les conclusions de Hired.

*L’enquête a été menée auprès de 300 entreprises et de 2200 profesionnels du secteur des technologies (ingénieurs logiciels, chefs de produit, designers et data scientists).

(crédit photo: by Alex Qian from Pexels)

Recent Posts

Voitures électriques : Huawei va-t-il se convertir en constructeur ?

L'agence de presse Reuters affirme que Huawei serait en passe de se lancer dans la…

2 jours ago

IA et Data : 10 métiers qui rappportent le plus en France

Quels sont les métiers dédiés à l’intelligence artificielle (IA) et aux données, dont les rémunérations…

2 jours ago

Indice de réparabilité : comment s’en sortent iPhone et MacBook ?

En application de la loi AGEC, Apple affiche un « indice de réparabilité » pour…

2 jours ago

CentOS : après les devs, Red Hat tente de retenir les projets open source

Red Hat continue d'actionner des leviers pour pallier l'abandon de CentOS. Le dernier en date…

2 jours ago

Slack : un apport moins financier que fonctionnel pour Salesforce ?

Au-delà de son apport fonctionnel, quelle manne financière Slack peut-il représenter pour Salesforce ? Ce…

2 jours ago

Sécurité cloud : Sysdig porte eBPF probe auprès de la CNCF

Avec le module de noyau sysdig, eBPF probe, tous les composants de base de Falco,…

2 jours ago