Pour gérer vos consentements :

Workplace by Facebook affiche deux millions d’abonnés payants

Concurrente de Slack et Microsoft Teams, Workplace by Facebook poursuit sa montée en puissance. Le réseau social vient d’annoncer que son application d’entreprise qui regroupe divers outils collaboratif et de communication avait passé le cap des deux millions d’utilisateurs payants.

Créée en octobre 2016, Workplace by Facebook a depuis été adoptée par plusieurs grandes entreprises dont Booking.com, Deliveroo, Delta Airlines, Heineken, Nestle, Spotify, Walmart ou encore Weight Watchers.

Facebook indique que sa plateforme compte plus de 150 entreprises qui ont plus de 10 000 salariés connectés.

A titre de comparaison, Slack totalise 10 millions d’utilisateurs actifs quotidiens et 3 millions d’utilisateurs payants.

Workplace by Facebook se connecte aux services cloud populaires comme Box, Google Cloud, Salesforce et HubSpot. Il y a quelques mois, Facebook a introduit des groupes de discussion et des appels vidéo multi-entreprises.

Une URL distincte : work.facebook.com

Le réseau social a également fait l’acquisition de l’application de chat d’entreprise Redkix pour l’intégrer à Workplace.

Workplace by Facebook dispose d’une URL distincte de « work.facebook.com ». Il s’agit de dissocier Facebook de sa version destinée aux entreprises, dans un contexte où le numéro un des réseaux sociaux doit encore redorer son blason.

L’affaire Cambridge Analytica a en effet laissé des traces chez le groupe dirigé par Mark Zuckerberg qui doit montrer qu’il est digne de confiance…une notion primordiale lorsque l’on s’intègre dans un système d’information d’entreprise.

Recent Posts

FinOps : la spécification FOCUS dépassera-t-elle le IaaS ?

Premier stade de maturité atteint pour le projet FOCUS (FinOps Open Cost & Usage Specification),…

5 heures ago

CentOS en fin de vie : quelques portes de sortie

Le 30 juin 2024, c'en sera fini du projet CentOS. Parallèlement aux initiatives de Red…

9 heures ago

GenAI : Anthropic lance Claude 3.5 Sonnet

Trois mois après le lancement de Claude, sa gamme de LLM, Anthropic lance une mise…

9 heures ago

Kaspersky banni aux États-Unis : les grandes lignes du dispositif

Déjà banni des réseaux fédéraux étasuniens, Kaspersky l'est désormais dans tout le pays. Que prévoit…

12 heures ago

HP adhère avec modération au concept du PC Copilot+

HP lance ses premiers PC Copilot+, mais les met en avant sous une marque spécifique…

1 jour ago

Controversé, l’index de transparence LLM de Stanford passe en v2

Stanford a récemment actualisé son index de transparence des LLM, l'étendant à 14 fournisseurs dont…

1 jour ago