Pour gérer vos consentements :
Categories: Réseaux

La fibre de Google pourrait bientôt couvrir 37 villes américaines

Google compte étendre assez rapidement son offre fibre. 34 nouvelles villes des États-Unis seraient ainsi visées par la firme.

  • En Arizona : Phoenix, Scottsdale et Tempe ;
  • En Californie : Mountain View, Palo Alto, San Jose, Santa Clara et Sunnyvale ;
  • En Caroline du Nord : Carrboro, Cary, Chapel Hill, Charlotte, Durham, Garner, Morrisville et Raleigh ;
  • En Géorgie : Atlanta, Avondale Estates, Brookhaven, College Park, Decatur, East Point, Hapeville, Sandy Springs et Smyrna ;
  • Dans l’Oregon : Beaverton, Gresham, Hillsboro, Lake Oswego, Portland et Tigard ;
  • Au Tennessee : Nashville-Davidson ;
  • Au Texas : San Antonio ;
  • Dans l’Utah : Salt Lake City.

Cette liste reste à confirmer, mais la firme est d’ores et déjà en discussion avec les municipalités de chacune de ces 34 villes. Une information confirmée dans ce billet de blog par Google.

Il convient également d’ajouter la liste des villes déjà couvertes : Austin (Texas), Kansas City (Texas) et Provo (Utah).

Bientôt les 10 Gbit/s ?

L’offre Google Fibre a été lancée en 2011 à Kansas City. L’accès à bas débit (5 Mbit/s) est gratuit (hors frais de construction de ligne). L’offre à 1 Gbit/s est accessible pour 70 dollars par mois, soit environ 51 euros.

Notez que lors de la conférence Goldman Sachs Technology and Internet de San Francisco, Patrick Pichette, directeur financier de Google, a avancé l’idée que la société pourrait porter la vitesse de sa fibre à 10 Gbit/s d’ici trois ans (voir à ce propos notre article « Google veut passer son offre fibre à 10 Gbit/s »).

Crédit photo : © Sam72 – Shutterstock


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – La fibre optique en dix questions

Découvrez les datacenters de Google, en images

Découvrez les datacenters de Google, en images

Image 1 of 10

Découvrez les datacenters de Google, en images
Comté de Mayes, Oklahoma : Les lumières vives et la clarté de la lune illuminent le centre de données Google du comté de Mayes. Ces unités modulaires assurent le refroidissement d'une partie du centre. Crédit photo © Google / Connie Zhou

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago