Pour gérer vos consentements :
Categories: PCPoste de travail

PC : un recul sans précédent (ou presque), Apple arbitre

Tensions géopolitiques, inflation et difficultés logistiques impactent à la baisse le marché PC, relèvent les sociétés d’études Gartner et IDC dans leurs analyses respectives.

Selon Gartner, 72 millions de PC ont été vendus dans le monde au deuxième trimestre 2022. Un chiffre en baisse de 12,6% par rapport à la même période l’an dernier. Soit, selon les analystes de la firme américaine, la « baisse la plus forte en neuf ans ».

IDC, de son côté, a annoncé que 71,3 millions de PC « traditionnels » ont été écoulés sur les segments « entreprise » et « grand public » d’avril à juin 2022. Les ventes en volume ont ainsi baissé de 15,3% en glissement annuel.

Il s’agit du deuxième trimestre consécutif de baisse des ventes d’ordinateurs personnels, après deux années de croissance portée par la bascule vers l’enseignement et le travail à distance en période de pandémie de Covid-19.

Apple et ses Mac

Leur périmètre d’étude se distingue*. Malgré tout, Gartner et IDC font un même constat : le repli du début d’année a été plus marqué encore au deuxième trimestre 2022. L’instabilité géopolitique causée par le conflit Russie-Ukraine, la pression inflationniste et les difficultés de la chaîne d’approvisionnement jouent.

Résultat, les trois principaux vendeurs mondiaux du marché PC – Lenovo, HP et Dell – ont vu baisser leurs ventes en volume au deuxième trimestre 2022, relèvent les deux sociétés d’analystes de marché.

En revanche, comme a relevé MarketWatch, leurs analyses diffèrent lorsqu’il est question d’Apple. L’un (Gartner) voit les ventes de Mac en croissance sur la période, l’autre (IDC) voit Apple en décroissance.

Malgré l’affaiblissement de la demande, tempère IDC, le volume total de PC vendus est à nouveau comparable à celui qui a précédé la pandémie (avant mars 2020).

Pour Neha Mahajan, responsable de recherche chez IDC :

« La demande de PC pour entreprises montre [comme dans le B2C] des signes de ralentissement, mais il y a encore des poches de croissance attendues dans certains sous-segments commerciaux où la demande de terminaux Windows d’entrée et milieu de gamme reste active et non comblée. »

*IDC prend en compte les desktops, les notebooks (Chromebooks inclus) et les stations de travail. Gartner : les PC de bureau, les portables et les ultraportables (comme les Microsoft Surface), mais pas les iPad.

(crédit photo : M. Umer Idrisi via Pixabay)

Recent Posts

4 modèles de lapdocks pour les smartphones Android

Une station d'accueil pour smartphone, au format PC portable : c'est la promesse des lapdocks.…

2 heures ago

Charles Souillard, nouveau CEO de Bonitasoft

Charles Souillard succède à Miguel Valdés Faura comme CEO de Bonitasoft. Cofondateur, il était jusqu'à…

5 heures ago

Stéphane Lapierre, nouveau DSI dédié à la relation client de AG2R La Mondiale

Stéphane Lapierre rejoint le spécialiste de l'assurance en qualité de Directeur des systèmes d’information relation…

8 heures ago

Cloudflare : 1,25 Md$ pour financer des start-up en phase d’amorçage

Le fournisseur de services d’optimisation réseau fait équipe avec des capital-risqueurs. De jeunes pousses utilisatrices…

8 heures ago

Green IT : un « référentiel carbone » pour la dématérialisation

Un référentiel ouvert pour mesurer l'empreinte carbone de la chaîne de dématérialisation à travers 21…

9 heures ago

SAP Universal ID : la « phase deux » touche à sa fin

SAP entend boucler d'ici à fin 2022 la deuxième phase de son programme Universal ID.…

12 heures ago