Mobilité : vos collaborateurs sont prêts… et vous ?

Mobilité
shutterstock_210681304
0 0
Blog proposé par Dell EMC

Pour faire face aux défis actuels, une entreprise doit accepter de placer ses collaborateurs en situation de mobilité extrême. A commencer par ses commerciaux. C’est aujourd’hui possible, et sans abandonner tout contrôle sur ces salariés…

Les entreprises font face ; face à la compétition, face à l’évolution de leur marché ou face à l’innovation technologique. Chaque nouveau bouleversement doit être analysé puis intégré, avant que le prochain ne vienne à son tour bousculer le modèle en place. Au rythme auquel avance la technologie, faire face n’est plus suffisant. Il est temps de renverser cette logique. Les entreprises ne peuvent plus se contenter d’attendre la prochaine innovation. Elles doivent l’anticiper et la préparer de manière à transformer le défi en opportunité. Et pour cela, elles disposent d’une ressource extrêmement puissante : ses collaborateurs.

Le legacy, un frein à la productivité

Dans le monde de l’informatique professionnelle, un des enjeux majeurs est la gestion du « legacy », cet héritage technologique, fruit d’années d’investissements, de déploiements et d’évolutions, sur lequel il semble difficile, voire impossible, de tirer un trait sans risquer de compromettre l’activité de l’entreprise. Au bout de la chaîne, ce sont pourtant les collaborateurs qui supportent le poids de ce legacy, freinés dans leur travail quotidien par des solutions numériques dépassées, incapables de fournir les performances et l’agilité nécessaires face à une concurrence toujours plus véloce. Si les entreprises ne peuvent se passer intégralement de leur legacy, elles peuvent en revanche fournir à leurs collaborateurs les moyens de mener à bien leurs missions.

L’humain est la clé du challenge technologique. Faire confiance à l’intelligence des employés pour maîtriser l’intelligence numérique et l’exploiter à bon escient est la stratégie qui permettra aux entreprises de profiter de ce que l’avenir apportera. L’entreprise tournée vers l’avenir doit accepter de placer ses salariés dans des situations de mobilité extrême sans craindre de perdre le contrôle, bien au contraire. Pour une force commerciale, les bénéfices seront immédiats. En toute autonomie, sans attachement physique au réseau de l’entreprise, celle-ci peut mettre en œuvre les méthodes qui lui semblent les plus efficaces pour atteindre sa cible, couvrir son marché et faire croître l’activité.

« Moins de temps passé au bureau, c’est plus de temps passé chez le client
et c’est plus de business pour l’entreprise. »

Laisser libre cours à l’innovation

Équipés d’appareils mobiles performants, les vendeurs peuvent emmener avec eux toute la puissance de calcul pour faire les démonstrations nécessaires. Connectés en WiFi ou 4G, ils accèdent à l’information dont ils ont besoin sur les derniers produits mis sur le marché pour répondre à un nouveau besoin. Authentifiés sur les serveurs distants de l’entreprise, ils consultent en temps-réel l’état des stocks et l’historique de la relation client. L’agilité est totale et l’équipe commerciale peut émettre de n’importe où et n’importe quand, une proposition cohérente basée sur des données actuelles.

L’équation est finalement assez simple : moins de temps passé au bureau, c’est plus de temps passé chez le client et c’est plus de business pour l’entreprise. Et il ne s’agit même pas d’une rupture pour les collaborateurs. Car si toutes les entreprises ne sont pas encore « Future Ready », les professionnels eux, le sont probablement déjà. Déjà habitués aux nouveaux terminaux, déjà utilisateurs d’applications mobiles, déjà séduits par les avantages du travail à distance, c’est bien d’une transition naturelle dont il est question et non d’une transformation brutale. Charge à l’entreprise de se mettre au diapason en leur offrant l’environnement de travail qu’ils attendent.

Dans cette optique, Dell est le seul acteur global à pouvoir accompagner toutes les strates de cette transition, de l’infrastructure sous-jacente au poste de travail, en passant par le réseau qui reliera les deux ensembles. Une fois les vannes de l’innovation ouvertes, c’est un véritable foisonnement d’idées qui viendra de la base. Le monde n’est pas figé. Le rôle de l’entreprise n’est pas d’enfermer ses salariés dans un cadre rigide mais bien de mettre en place l’écosystème ouvert duquel naîtra peut-être le projet qui donnera un nouvel élan à son business.

>> Pour plus d’information, rendez-vous surTech Page One