Avec Checked C, Microsoft veut renforcer la qualité des applications

DéveloppeursLogicielsOpen SourceProjets
3 9 Donnez votre avis

Checked C est une extension dédiée à LLVM/Clang permettant de détecter certaines erreurs de programmation courantes liées à une mauvaise exploitation des pointeurs ou des données.

Microsoft a libéré le code source d’une nouvelle solution dédiée aux programmeurs : Checked C. Une offre accessible sous licence MIT.

« Checked C est une extension du C qui ajoute un contrôle statique et dynamique permettant de détecter ou empêcher les erreurs de programmation courantes telles que les dépassements de tampon, des accès mémoire hors limite ou l’utilisation incorrecte de types », explique Microsoft.

Au menu, une spécification détaillée de 146 pages, du code d’exemple (tous deux accessibles ici) et une extension, déclinée en deux versions. Microsoft fournit ainsi des versions de LLVM et de Clang intégrant directement l’extension Checked C. L’emploi de cet outil passe par l’utilisation du paramètre « -fcheckedc-extension » lors de l’appel à LLVM ou Clang.

La puissance de C# dans le C

« Checked C permet aux programmeurs de décrire la façon dont ils ont l’intention d’utiliser les pointeurs et la mémoire occupée par les données. Cette information est ensuite employée pour effectuer des vérifications lors de l’exécution, afin de détecter les erreurs où lorsque de mauvaises données sont accédées. Cette information peut également être utilisée pour détecter les erreurs de programmation alors que le programme est en cours d’écriture. »

Du classique ; ce type de technologie étant accessible dans d’autres langages de programmation plus évolués, comme C# ou Java. Notez que Checked C ne fonctionne qu’avec du code écrit en C et ne pourra donc être utilisé pour le C++.

À lire aussi :
Apple pousse Swift comme solution d’apprentissage à la programmation
.NET : premier rafraîchissement Microsoft de l’offre Xamarin
NativeScript 2.0 veut faire le lien entre web et applications mobiles

Crédit photo : © McIek – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur