Internet des objets : Bosch déploie son propre Cloud

Big DataCloudData & StockageDSIM2MMobilitéOrchestrationProjetsRéseaux
5 34 Donnez votre avis

Bosch dévoile son propre Cloud dédié à l’Internet des objets et se transforme en fournisseur de services.

On n’est jamais mieux servi que par soi-même. Bosh a décidé d’appliquer cette citation attribuée à Napoléon Bonaparte. Mercredi, à l’occasion de la Bosch Connected World conference qui se déroulait à Berlin, l’industriel allemand a annoncé le lancement de son propre Cloud dédié aux services web. Le Bosch IoT Cloud servira les activités mobiles, industrielles et immobilières. Connectées, évidemment.

Bosch devient fournisseur de services connectés

« Le Bosch IoT Cloud est la dernière pièce du puzzle qui complète notre expertise logicielle, a commenté Volkmar Denner, le CEO de l’entreprise. Nous sommes maintenant un fournisseur de services complets pour la connectivité et l’Internet des objets. » Outre les logiciels, Bosch est également présent sur le secteur des capteurs. En ajoutant aujourd’hui la brique services Cloud, l’industriel complète son offre de solutions 100% maison, sans avoir à faire allégeance aux géants du Cloud, généralement américains, AWS, Google, IBM et autre Microsoft. Basé en Allemagne, afin de garantir la souveraineté des données (mais sans préciser où géographiquement), l’IoT Cloud intègre une infrastructure technique, ainsi qu’une plateforme et une offre logicielle.

Avec son Cloud, Bosch devient ainsi un fournisseur de services connectés à part entière. Si l’offre globale se aux besoins internes dans un premier temps, elle devrait s’ouvrir aux entreprises tierces courant 2017. « Un facteur majeur dans le succès des solutions connectées est leur évolutivité. Les modèles économiques doivent être en mesure de croître rapidement lorsque cela est nécessaire, poursuit Volkmar Denner. Le Bosch IoT Cloud signifie que Bosch dispose maintenant de l’infrastructure adéquate. Nous voyons cela comme une étape importante pour Bosch. »

5 millions d’objets connectés

Le Cloud sera principalement alimenté par la Suite IoT de l’équipementier. Celle-ci vise à identifier les objets web, orchestrer les échanges de données pour mettre en œuvre une multitude de services et de business model, notamment par l’exploitation et la mise en forme des importants volumes de données remontées et l’application de règles d’automatisation de services. « La Suite IoT est le cerveau du monde connecté, résume le dirigeant. Elle offre toutes les fonctions nécessaires pour connecter les appareils, les utilisateurs et les entreprises. »

Le géant allemand fournit déjà de nombreux produits et solutions pour le monde connecté depuis son Cloud. Comme le Smart Home System, qui permet aux utilisateurs de contrôler à distance la température ambiante de leur domicile. Ou encore, pour la maintenance des techniciens, qui accéde à distance aux appareils de chauffage pour tenter de régler les problèmes en cas de panne ou constater les défaillances. Et s’équiper ainsi des pièces de rechange adéquates pour intervenir sur place. Des solutions pour l’agriculture connectée, comme la prise de température de la terre, sont également disponibles. Plus de 5 millions d’objets sont d’ores et déjà connectés au Cloud IoT de Bosch.


Lire également
Les pirates s’intéressent de plus en plus à l’Internet des objets
Cloud et IoT vont exploser le trafic des datacenters en 2019
Logiciel Volkswagen : Bosch démasqué, mais se dédouane


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur