Télégrammes : Equinix s’étend en Espagne et au Portugal. Google Chrome va bloquer les vidéos et attaques Man in the Middle.

CloudDatacentersNavigateursPoste de travailSécurité

La sonde Cassini achève sa mission en beauté, celle des télégrammes du soir se poursuit en orbite de l’IT.

Equinix rachète Itconic. Equinix vient d’annoncer avoir signer un accord avec le fonds Carlyle pour racheter Itconic et CloudMas. Le premier est un fournisseur de solutions de datacenters, de connectivité et d’infrastructures Cloud en Espagne et au Portugal. Filiale du premier, le second est spécialisé dans la promotion de l’adoption et de l’utilisation par les entreprises des services de Cloud. Le spécialiste américain de l’interconnexion des centres de calcul déboursera 215 millions d’euros (259 millions de dollars) pour mettre la main sur les deux enterprises. La transaction doit être finalisée au cours du 4e trimestre. Equinix va ainsi étendre sa presence dans la peninsula ibérique et récupérer 5 datacenters (deux à Madrid, un à Barcelone, un à Séville et un à Lisbonne) et 30 000 m2 bruts.

Chrome va bloquer les vidéo automatiques. Google travaille à améliorer le confort des utilisateurs de Chrome. L’entreprise va mettre au point un système qui permettra à l’utilisateur d’éviter de subir les vidéos qui se lancent automatiquement à l’affichage des pages. Il s’agira d’un système basé sur la mesure de l’intérêt de l’utilisateur pour le contenu. Si Chrome considère sans intérêt le contenu de la vidéo pour le visiteur, il bloquera le démarrage de la vidéo. Dans le cas contraire, il la laissera activé. Les critères seront accessibles depuis les paramètres du navigateur. Voilà qui rejoint l’idée de couper le son des sites trop bavards. Sous l’angle sécuritaire, Google travaille également à un système qui préviendra l’utilisateur en cas de tentative d’attaque par l’Homme du milieu (Man-in-the-Middle). Autrement dit, le navigateur sera capable de détecter quand une application tierce tente de l’exploiter pour intercepter le trafic envoyé. Autant de nouveautés développées dans la branche Canary et attendues en début d’année prochaine en version stable.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur