Les 7 vœux de la DSI pour monter une IT idéale

CloudData & StockageMobilitéRéseauxSécurité
Blog proposé par Dell EMC

Plus agile, plus standardisée, mieux sécurisée… Quelles sont les sept caractéristiques que les entreprises attendent de la plateforme IT idéale ?

« Future-ready ». Une informatique qui se met au service du métier, l’accompagne dans toutes ses transformations et le laisse libre d’évoluer selon les tendances du marché. C’est ce qu’attendent aujourd’hui nombre de DSI, confrontés à des besoins métiers en constante évolution. Pour trouver de nouveaux relais de croissance, les entreprises doivent en effet constamment repenser et réajuster leur stratégie. Et pour cela, elles comptent sur une informatique agile, élastique, réactive. Autrement dit, une IT pensée pour le futur. Voici les sept principaux souhaits des DSI sur la voie de la « future-ready IT ».

1 – Un datacenter « software-defined »

Les entreprises ont déjà massivement adopté la virtualisation pour réduire leurs coûts et mieux rentabiliser leur infrastructure existante. Elles s’attendent désormais à trouver des technologies arrivées à maturité et leur permettant d’emmener leur datacenter au maximum de ses capacités. Pour cela, la virtualisation se fait désormais de bout en bout (serveur, stockage, réseau) et la convergence vient casser les silos traditionnels.

2 – Des déploiements simplifiés

Le cloud computing et la virtualisation génèrent de nombreux bénéfices mais réclament également des investissements humains et financiers. Les nouvelles solutions doivent donc être simples à déployer et automatisées autant que possible. De cette façon, les organisations ne crouleront pas sous les difficultés de déploiement avant même de tirer profit de ces nouvelles technologies.

3 – Des technologies standardisées

Les équipes informatiques ne veulent plus s’enfermer dans des environnements propriétaires. L’adoption de technologies standardisées leur apporte davantage de garantis sur la fiabilité et leur offre une meilleure maîtrise des coûts en réduisant la dépendance à un fournisseur.

4 – Une utilisation efficace de l’existant

Les entreprises de toutes tailles ont déjà acquis une grande quantité de matériel au fil des années. Et beaucoup ne sont pas prêtes à réinvestir dans une nouvelle approche « future-ready ». Elles se dirigent donc vers les technologies de virtualisation pour rentabiliser au maximum l’existant avant d’acquérir du nouveau matériel.

5 – Une IT-as-a-Service

La DSI souhaite aujourd’hui se positionner comme un fournisseur de services, aligné au plus près des besoins métiers. Elle cherche donc de nouvelles façons d’acquérir ses ressources informatiques d’une part et de les exploiter pour répondre à des problématiques business d’autre part.

6 – Une sécurité intégrée de bout en bout

Assurer la sécurité d’un SI est une tâche complexe faisant intervenir un grand nombre de technologies différentes, nécessitant chacun une gestion spécifique. Les RSSI recherchent donc des solutions plus holistiques, prenant en compte tous les composants de l’infrastructure et capables de travailler ensemble pour maintenir un haut niveau de protection tout en simplifiant l’administration.

7 – Une infrastructure « eco-friendly »

Les datacenters font partie des plus gros consommateurs d’énergie de la planète. Les DSI réclament aujourd’hui des méthodes plus écologiques et économiques pour alimenter et refroidir leurs serveurs. Là encore, la virtualisation va permettre de maximiser l’utilisation des infrastructures et donc de réduire leur empreinte énergétique.