Clear Hydrogen UK va produire 5 000 t/jour d’hydrogène en utilisant la méthode de Proton

Clear Hydrogen UK Ltd. (CHUK) a le plaisir d’annoncer l’élargissement de son accord avec Proton Technologies.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20220424005126/fr/

Left to right: Proton COO Setayesh Afshordi, Directors Belinda Oakland, Hertford King, and Grant Strem (Photo: Business Wire)

Left to right: Proton COO Setayesh Afshordi, Directors Belinda Oakland, Hertford King, and Grant Strem (Photo: Business Wire)

Proton a mis au point la méthode de production de «Clear Hydrogen» qui est non seulement la moins chère, mais également la plus écologique et la moins coûteuse des méthodes de fabrication d’hydrogène.

Le projet consiste à produire du «Clear Hydrogen» à partir d’actifs pétroliers offshore britanniques vieillissants tout en piégeant de grandes quantités de CO2 sous forme de carbonate solide dans les mêmes systèmes.

En 2021, les fondateurs de CHUK ont investi 3,7 millions CAN (dollars canadiens) dans Proton afin d’obtenir une licence de production de 20 tonnes par jour à utiliser au Royaume-Uni et en Irlande. L’élargissement annoncé ce jour concerne une quantité 250 fois plus importante, soit une valeur totale de licence implicite pouvant atteindre 925 millions CAN pour 5 000 tonnes/jour. Aux termes de l’accord, 45% de la propriété de CHUK est transférée à Proton, qui fournira un soutien technique accru à l’équipe de CHUK et supervisera la gouvernance. En outre, deux des fondateurs de CHUK deviendront membres du conseil d’administration de Proton.

Hertford King, président de CHUK, a déclaré: «Nous nous réjouissons à l’idée des emplois et de la sécurité économique que cet accord créera pour le Royaume-Uni. L’utilisation de la technologie à faible coût et à bilan carbone négatif de Proton va exploiter les équipements et les actifs offshore, ainsi que les connaissances des personnes qui soutiennent déjà la production énergétique offshore du Royaume-Uni. Notre vision, c’est que CHUK devienne un élément essentiel du projet du Royaume-Uni de devenir indépendant en matière d’énergie à faible émission de carbone et notre accord avec Proton va grandement nous aider à atteindre cet objectif.»

Grant Strem, président de Proton Technologies, a déclaré: «Notre mission est de répandre cette technologie d’énergie propre extrêmement évolutive partout dans le monde aussi vite que nous le pourrons. Nous sommes très désireux de nous associer à des groupes énergiques et solides comme CHUK pour conclure des accords d’enlèvement déjà en discussion avancée. Adapter le matériel de Proton à un environnement offshore est techniquement à la portée des experts britanniques et ce partenariat avec CHUK est une bonne nouvelle pour l’environnement et l’économie britannique en général. Le secteur de l’énergie représente une valeur d’environ 10 000 milliards USD par an. Nous comptons produire de l’hydrogène pour un coût énergétique inférieur à celui du gaz naturel et ce résultat aura de vastes implications.»

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.