Press release

Dassault Systèmes : croissance à deux chiffres des ventes et du BNPA au premier semestre 2019 – Objectifs financiers 2019 confirmés

0
Sponsorisé par GlobeNewswire

Dassault Systèmes : croissance à deux chiffres des ventes
et du BNPA au premier semestre 2019

Objectifs financiers 2019 confirmés

 

VÉLIZY-VILLACOUBLAY, France — 24 juillet 2019 — Dassault Systèmes (Euronext Paris : #13065, DSY.PA), publie ses résultats financiers non audités en normes IFRS pour le 2ème trimestre et le 1er semestre clos le 30 juin 2019. Ces résultats ont été revus par le Conseil d’administration le 23 juillet 2019. Ce communiqué comporte également une information financière exprimée en normes non-IFRS, pour laquelle un tableau de réconciliation figure en annexe. Le Groupe applique les normes IFRS 15 et IFRS 16 depuis le 1er janvier 2018 et le 1er janvier 2019 respectivement.

Faits marquants du 2ème trimestre et du 1er semestre 2019
(données non auditées, croissance de chiffre d’affaires à taux de change constants)

  • Augmentation de 13% et 12% des chiffres d’affaires non-IFRS Groupe et logiciel au deuxième trimestre, en haut de la fourchette des objectifs financiers de Dassault Systèmes
  • Croissance organique de 10% du chiffre d’affaires non-IFRS et de 9% du chiffre d’affaires logiciel non-IFRS au deuxième trimestre 2019
  • Progression de 40% du chiffre d’affaires logiciel 3DEXPERIENCE non-IFRS au premier semestre 2019
  • Bonne performance des industries cœur et de diversification au premier semestre
  • Hausse de 38% de la trésorerie générée par les opérations à 894 millions d’euros au premier semestre
  • Signature d’un accord définitif d’acquisition entre Dassault Systèmes et Medidata le 12 juin 2019
  • Objectifs financiers annuels confirmés et mis à jour des taux de changes : BNPA non-IFRS 3,45 à 3,50 euros, conforme à notre plan à 5 ans de doubler le BNPA non-IFRS en 2019
En millions d’Euros,
à l’exception des données par action
  IFRS   IFRS
  T2 2019 T2 2018 Variation Variation à tx de change constant   6M 2019 6M 2018 Variation Variation à tx de change constant
Chiffre d’affaires   961,4 827,8 16% 13%   1 920,3 1 646,4 17% 13%
Chiffre d’affaires logiciel   847,4 740,1 15% 12%   1 702,7 1 475,2 15% 12%
Marge opérationnelle   18,9% 20,4% -1,4pt     20,7% 21,1% -0,4pt  
BNPA   0,51  0,50  2%     1,13  1,02  11%  

En millions d’Euros,
à l’exception des données par action
  Non-IFRS   Non-IFRS
  T2 2019 T2 2018 Variation Variation à tx de change constant   6M 2019 6M 2018 Variation Variation à tx de change constant
Chiffre d’affaires   965,4 830,7 16% 13%   1 929,4 1 651,3 17% 13%
Chiffre d’affaires logiciel   851,0 743,0 15% 12%   1 710,5 1 480,0 16% 12%
Marge opérationnelle   30,7% 29,4% +1,3pt     31,8% 30,4% +1,4pt  
BNPA   0,82  0,69  19% 15%   1,69  1,41  20% 14%

Bernard Charlès, Vice-président du Conseil d’administration, Directeur général de
Dassault Systèmes, déclare :

« Nous sommes convaincus que la plateforme 3DEXPERIENCE est un vecteur essentiel d’innovation et de transformation pour tous les secteurs industriels où se manifeste et s’accélère la volonté d’offrir de nouvelles formes d’expérience client et de nouveaux modèles économiques. Nous voyons de telles possibilités dans les trois sphères qui constituent notre raison d’être – les produits, la nature et la vie. Et nos succès stratégiques dans de nombreux secteurs industriels au cours des deux dernières années en sont la preuve tangible.

Notre projet d’acquisition de Medidata, annoncé en juin, s’inscrit parfaitement dans cette stratégie. Au moment où l’industrie de la Santé se place sous le signe de l’expérience fondée sur la science, nous sommes convaincus que l’innovation scientifique et la performance industrielle nécessitent d’être envisagées de façon unifiée. C’est dans cette optique que nous avons investi dans le secteur de la Santé ces dernières années. L’acquisition de Medidata avec l’apport de ses solutions cliniques et commerciales, renforce notre position d’entreprise scientifique. Le secteur de la Santé bénéficie ainsi d’une plateforme intégrée d’expérience offrant une approche globale des nouvelles thérapies et technologies au service de la santé :  recherche et découverte, développement, essais cliniques, production et commercialisation.

Grâce à notre stratégie de plateforme, de plus en plus d’entreprises nous considèrent comme un partenaire stratégique qui les accompagne dans leur transformation. Ainsi, nous sommes très honorés et heureux que le Groupe PSA ait choisi Dassault Systèmes comme fournisseur clé et partenaire privilégié de sa transformation numérique. Dassault Systèmes étant partenaire numérique privilégié du Groupe PSA, les deux sociétés s’engagent dans une stratégie de long terme visant à déployer la plateforme 3DEXPERIENCE comme vecteur d’innovation essentiel pour l’ensemble des activités du groupe. »

Résultats financiers du 2ème trimestre 2019
(données non-auditées)

Chiffre d’affaires logiciel, en millions d’euros   IFRS   Non-IFRS
  T2 2019 T2 2018 Variation Variation à tx de change constant   T2 2019 T2 2018 Variation Variation à tx de change constant
T2 2019 Chiffre d’affaires   961,4 827,8 16% 13%   965,4 830,7 16% 13%
T2 2019 Chiffre d’affaires logiciel   847,4 740,1 15% 12%   851,0 743,0 15% 12%
T2 2019 Prestations de services   114,0 87,7 30% 27%   114,4 87,7 30% 27%
T2 2019 Marge Opérationnelle   18,9% 20,4% -1,4pt     30,7% 29,4% +1,3pt  
T2 2019 BNPA   0,51  0,50  2%     0,82  0,69  19% 15%

Chiffre d’affaires logiciel, en millions d’euros   IFRS   Non-IFRS
  T2 2019 T2 2018 Variation Variation à tx de change constant   T2 2019 T2 2018 Variation Variation à tx de change constant
Amériques   249,5 208,1 20% 13%   252,3 210,0 20% 14%
Europe   347,5 306,9 13% 12%   348,3 307,1 13% 13%
Asie   250,5 225,1 11% 9%   250,5 225,9 11% 9%

Comparaison du 2ème trimestre 2019 par rapport à celui de 2018

Chiffre d’affaires du 2ème trimestre

  • A taux de change constants, le chiffre d’affaires en normes IFRS et non-IFRS progresse de 13%. La croissance organique du chiffre d’affaires non-IFRS est de 10%.
     
  • Le chiffre d’affaires logiciel IFRS et non-IFRS et le chiffre d’affaires licences et autres ventes de logiciels IFRS et non-IFRS sont en hausse de 12%. Le chiffre d’affaires récurrent non-IFRS augmente de 12%, avec une progression à deux chiffres des activités de souscription et support. La croissance organique du chiffre d’affaires logiciel non-IFRS est de 9%, reflétant une hausse de 9% du chiffre d’affaires logiciel récurrent non-IFRS et de 7% du chiffre d’affaires non-IFRS licences et autres ventes de logiciels. Le chiffre d’affaires logiciel récurrent représente 71% du chiffre d’affaires logiciel non-IFRS. Les marques qui enregistrent le plus fort taux de croissance sont CATIA, ENOVIA, DELMIA, GEOVIA et 3DEXCITE (toutes ces données sont à taux de change constants).
     
  • Le chiffre d’affaires services IFRS et non-IFRS augmente de 27%, soit 12% du chiffre d’affaires total (IFRS). Sur une base organique, le chiffre d’affaires services non-IFRS est en hausse de 15%, qui s’explique par une forte croissance liée à la plateforme 3DEXPERIENCE et aux activités marketing avec 3DEXCITE (toutes ces données sont à taux de change constants).
     
  • Par zone géographique et à taux de change constants, le chiffre d’affaires logiciel non-IFRS de la zone Amériques croît de 14%, tiré par l’Amérique du Nord avec la contribution de grands contrats, la forte progression du chiffre d’affaires logiciel non-IFRS récurrent ainsi qu’une amélioration de l’activité en Amérique Latine. En Europe, le chiffre d’affaires logiciel non-IFRS est en hausse de 13%, tiré par l’activité en Europe du Nord, de l’Ouest et du Sud. Le chiffre d’affaires logiciel non-IFRS de l’Asie progresse de 9%, porté par la Chine et l’Inde.
     
  • Le chiffre d’affaires logiciel 3DEXPERIENCE non-IFRS est en croissance de 52% à taux de change constants, reflétant la forte augmentation de CATIA, DELMIA, SIMULIA et ENOVIA. Il représente 31% (23% au 2ème trimestre 2018) du chiffre d’affaires logiciel non-IFRS.

             
             

Résultat opérationnel du 2ème trimestre

  • Le résultat opérationnel IFRS progresse de 8%. Le résultat opérationnel non-IFRS est en hausse de 21% et atteint 296,2 millions d’euros. La marge opérationnelle non-IFRS s’établit à 30,7% au 2ème trimestre contre 29,4% à la même période de l’exercice précédent. Elle comprend 230 points de base de croissance organique sous-jacente, 30 points de base d’effet favorable des variations de taux de change et un effet dilutif des acquisitions estimé à 130 points de base.
  • Le taux effectif d’impôts IFRS est de 28,0% contre 25,4% au même trimestre de l’année dernière, reflétant principalement l’augmentation du taux du mécanisme américain d’impôts BEAT, qui passe de 5 à 10%. Le taux effectif d’impôts non-IFRS est de 28,1% au second trimestre 2019 contre 27,8% pour la même période de l’année précédente.
     
  • Le BNPA IFRS dilué progresse de 2%, la hausse de 8% du revenu opérationnel étant partiellement compensé par l’augmentation du taux d’impôts mentionnée plus haut. Le BNPA non-IFRS dilué est en croissance de 19% à 0,82 euro et affiche une hausse de 15% à taux de change constants.

Comparaison du 1er semestre 2019 par rapport à celui de 2018

Chiffre d’affaires logiciel, en millions d’euros   IFRS   Non-IFRS
  6M 2019 6M 2018 Variation Variation à tx de change constant   6M 2019 6M 2018 Variation Variation à tx de change constant
Six mois 2019 Chiffre d’affaires   1 920,3 1 646,4 17% 13%   1 929,4 1 651,3 17% 13%
Six mois 2019 Chiffre d’affaires logiciel   1 702,7 1 475,2 15% 12%   1 710,5 1 480,0 16% 12%
Six mois 2019 Prestations de services   217,6 171,2 27% 23%   218,9 171,2 28% 24%
Six mois 2019 Marge opérationnelle   20,7% 21,1% -0,4pt     31,8% 30,4% +1,4pt  
Six mois 2019 BNPA   1,13  1,02  11%     1,69  1,41  20% 14%

Chiffre d’affaires logiciel, en millions d’euros   IFRS   Non-IFRS
  6M 2019 6M 2018 Variation Variation à tx de change constant   6M 2019 6M 2018 Variation Variation à tx de change constant
Amériques   514,3 417,7 23% 15%   520,6 420,5 24% 16%
Europe   712,4 631,9 13% 11%   714,0 632,4 13% 11%
Asie   476,0 425,6 12% 9%   476,0 427,1 11% 9%

Chiffre d’affaires du 1er semestre
             

  • A taux de change constants, le chiffre d’affaires en normes IFRS et non-IFRS progresse de 13%, avec une croissance à deux chiffres des chiffres d’affaires logiciel et prestations de services
     
  • Le chiffre d’affaires logiciel IFRS et non-IFRS est en hausse de 12% et le chiffre d’affaires licences et autres ventes de logiciels IFRS et non-IFRS de 13%. Le chiffre d’affaires récurrent non-IFRS augmente de 12%, reflétant une progression à deux chiffres du support et de la souscription. Le chiffre d’affaires services est en croissance de 24% (non-IFRS) et représente 11% du chiffre d’affaires total IFRS du Groupe (tous ces chiffres sont à taux de change constants).
     
  • Sur une base organique et en non-IFRS, la croissance du chiffre d’affaires s’élève à 9%. Le chiffre d’affaires logiciel progresse de 9% avec une hausse de 8% du chiffre d’affaires licences et autres ventes de logiciels et une augmentation de 9% du chiffre d’affaires logiciel récurrent. Le chiffre d’affaires services croît quant à lui de 12% (tous ces chiffres sont à taux de change constants).
     
  • Par secteur industriel et à taux de change constants, le chiffre d’affaires logiciel non-IFRS affiche une croissance à deux chiffres dans cinq des onze secteurs d’activité du Groupe (dont certains ont été regroupés au 1er janvier 2019, voir dans le glossaire pour toute information complémentaire), notamment Transport et Mobilité, Aéronautique et Défense, Marine et offshore, Hautes technologies et Maison et mode. La tendance est également favorable dans les Equipements industriels et la Santé.
     
  • Par zone géographique et à taux de change constants, le chiffre d’affaires logiciel non-IFRS de la zone Amériques croît de 16%, reflétant l’apport des grands contrats, la forte progression du chiffre d’affaires logiciel récurrent non-IFRS et la contribution des nouvelles acquisitions. En Europe, le chiffre d’affaires logiciel non-IFRS est en hausse de 11%, tiré notamment par l’activité en Europe du Nord, de l’Ouest et du Sud. Enfin, le chiffre d’affaires logiciel non-IFRS de l’Asie progresse de 9%, porté par la Chine et l’Inde.
     
  • Le chiffre d’affaires logiciel non-IFRS 3DEXPERIENCE est en croissance de 40% et représente 27% du chiffre d’affaires logiciel (contre 21% au 1er semestre 2018). Cette augmentation s’explique par d’importants contrats 3DEXPERIENCE dans les secteurs Aéronautique et Défense, Transport et Mobilité, Produits de grande consommation et distribution, Energie et matériaux, Equipements industriels et Marine & Offshore.

             

Résultat opérationnel du 1er semestre

  • Le résultat opérationnel IFRS progresse de 15%. Le résultat opérationnel non-IFRS est en hausse de 22% et atteint 612,6 millions d’euros. La marge opérationnelle non-IFRS progresse de 140 points de base et s’établit à 31,8% au 1er semestre contre 30,4% au même semestre de l’exercice précédent. Cette hausse reflète 220 points de base de croissance organique sous-jacente, 40 points de base d’effet favorable des variations de taux de change et un effet dilutif estimé à 120 points de base des acquisitions.
  • Le taux effectif d’impôts IFRS est de 28,3% contre 25,6% lors du même semestre de l’année dernière reflétant principalement l’augmentation du taux du mécanisme américain d’impôts BEAT, qui passe de 5 à 10%. Le taux effectif d’impôts non-IFRS est de 28,9% au premier semestre 2019 contre 28,3% l’année précédente.
     
  • Le BNPA IFRS dilué progresse de 11%. Le BNPA non-IFRS dilué est en croissance de 20% à 1,69 euro et affiche une hausse de 14% à taux de change constants.

Commentaire du Directeur financier

(Dans la citation suivante, les données sont commentées sur une base non-IFRS et la croissance du chiffre d’affaires est à taux de change constants.)

Pascal Daloz, Directeur général adjoint, Affaires financières et Stratégie de Dassault Systèmes, déclare :

            « Les résultats non-IFRS du deuxième trimestre se situent dans le haut de la fourchette de nos objectifs, portés par la bonne performance des logiciels et des services. Sur la base de nos résultats du deuxième trimestre et du premier semestre, nous confirmons nos objectifs de croissance pour 2019 et actualisons nos taux de change, ce qui nous amène à un objectif de BNPA non-IFRS se situant dans une fourchette comprise entre 3,45 et 3,50 euros pour 2019. Nous sommes bien alignés avec notre plan à 5 ans de doubler notre BNPA non-IFRS pour atteindre 3,50 euros en 2019 grâce à nos facteurs de croissance.

Nous avons bénéficié en premier lieu de l’amélioration de notre croissance organique, entraînée par le chiffre d’affaires logiciel récurrent non-IFRS, dont le chiffre d’affaires souscription et support a fortement augmenté. Au deuxième trimestre comme au premier semestre, les chiffres d’affaires logiciel et logiciel récurrent sont en croissance organique de 9%, à taux de change constants. Ensuite, au premier semestre 2019, le chiffre d’affaires logiciel 3DEXPERIENCE non-IFRS a progressé de plus de 40% et représente 27% du chiffre d’affaires logiciel, soit une hausse de six points de pourcentage. Enfin, notre progression est visible dans nos secteurs cœurs et de diversification, qui, grâce à une demande bien orientée des entreprises clientes, enregistrent tous deux au premier semestre 2019 une croissance à deux chiffres du chiffre d’affaires logiciel non-IFRS.

En ce qui concerne le projet d’acquisition de Medidata, Dassault Systèmes et Medidata Solutions ont obtenu sa validation par les autorités de la concurrence et collaborent avec les autorités afin d’obtenir les autres accords réglementaires requis. Les actionnaires de Medidata Solutions sont convoqués en assemblée générale le 16 août 2019 pour approuver la transaction et nous prévoyons de finaliser cette acquisition au cours du troisième ou du quatrième trimestre 2019, si toutes les conditions sont alors réunies. Si l’acquisition était finalisée, nous devrions publier des objectifs combinés pour le quatrième trimestre et l’exercice 2019 lors de la publication des résultats du troisième trimestre, prévue le 24 octobre 2019. »

Objectifs financiers pour le troisième trimestre et l’exercice 2019

Les objectifs financiers du troisième trimestre et de l’exercice 2019 du Groupe sont présentés ci-dessous sur une base non-IFRS avec application de la norme IFRS 16 et reflètent les principales hypothèses de taux de change du dollar américain et du yen japonais, ainsi que l’impact potentiel d’autres devises qui représentaient environ 18% du chiffre d’affaires du Groupe en 2018 : 

     3ème trimestre 2019   Exercice 2019
Chiffre d’affaires   ~890 à 905 millions d’euros   ~3,880 à 3,910 milliards d’euros
Croissance à taux de change constants   10% à 12%   10% à 11%
Marge opérationnelle non-IFRS   29% à 30%   ~32.5%
BNP non-IFRS   0,70 à 0,74 euro   3,45 à 3,50
Croissance du BNPA   8% à 14%   11% à 12%
Dollar américain   1,15 dollar par euro   1,15 dollar par euro
Yen japonais (avant couverture)   130,0 yens par euro   127,1 yens par euro

Les objectifs du Groupe sont uniquement établis et communiqués sur une base non-IFRS et font l’objet des précautions détaillées ci-après.

Les objectifs non-IFRS 2019 énoncés ci-dessus ne prennent pas en compte les éléments comptables suivants et sont estimés sur la base des hypothèses de taux de change 2019 indiquées précédemment : le traitement comptable des passifs sur contrats, estimé à environ 10 millions d’euros, les charges relatives à l’attribution d’actions de performance et de stock-options, incluant les charges sociales liées, estimées à environ 125 millions d’euros et l’amortissement d’actifs intangibles d’environ 200 millions d’euros. En outre, les objectifs ci-dessus ne prennent pas non plus en compte l’impact des autres produits et charges opérationnels nets, essentiellement composés de charges liées aux acquisitions et de charges d’intégration et de restructuration, l’impact de certains effets financiers non-récurrents, de certains effets fiscaux non-récurrents et de pertes de valeur du goodwill et des actifs incorporels acquis. Enfin, ces estimations n’incluent pas d’éventuelles nouvelles attributions de stock-options ou d’actions de performance, ni de nouvelles acquisitions ou restructurations survenant après le 30 juin 2019.

Résumé de la mise en œuvre des contrats de location en norme IFRS 16

A compter du 1er janvier 2019, le Groupe applique la norme IFRS 16 sur les contrats de location selon la méthode rétrospective simplifiée. Selon cette méthode, l’effet de la première application de la norme est comptabilisé dans les capitaux propres consolidés à la date de première application et en conséquence, il n’y a pas de retraitement des périodes comparables.

Flux de trésorerie et autres chiffres clés

Pour le premier semestre 2019, la génération de liquidités du Groupe provient de la trésorerie d’exploitation pour un montant total de 893,6 millions d’euros ainsi que des levées d’options de souscription d’actions pour 46,0 millions d’euros. Au cours du premier semestre 2019, la trésorerie générée par les opérations a été principalement affectée au paiement des acquisitions, nettes de la trésorerie acquise de 402,8 millions d’euros, à la distribution de dividendes en numéraire de 168,8 millions d’euros, aux investissements industriels, nets de 48,2 millions d’euros et au paiement des obligations locatives de 37,3 millions d’euros.

La position financière nette de Dassault Systèmes s’élève à 2,09 milliards d’euros au 30 juin 2019, contre 1,81 milliard d’euros au 31 décembre 2018, avec une augmentation de 283 millions d’euros de la trésorerie, des équivalents de trésorerie et des placements à court terme qui passent de 2,81 milliards à 3,09 milliards d’euros, moins 1,0 milliard d’euros de lignes de crédit sur endettement.

Résumé des activités récentes, clients et technologie

  • Le 12 juin 2019, Dassault Systèmes et Medidata Solutions Inc. (NASDAQ MDSO), leader de la transformation numérique pour le développement clinique, et l’intelligence des données commerciales et réelles, et de l’industrie de la Santé, annoncent la signature d’un accord définitif aux termes duquel Dassault Systèmes acquiert Medidata entièrement en numéraire au prix de 92,25 dollars par action ordinaire de Medidata, soit une valeur d’entreprise totale de 5,8 milliards de dollars. Cette transaction a été approuvée à l’unanimité par les Conseils d’Administration des deux sociétés. Avec l’acquisition de la société américaine Medidata et de ses solutions cliniques et commerciales, Dassault Systèmes renforcera son positionnement en tant que société scientifique en fournissant à l’industrie de la Santé une plateforme de business experience intégrée, permettant de déployer une approche holistique de la recherche, de la découverte, du développement, des essais cliniques, de la fabrication et de la commercialisation de nouvelles thérapies et technologies de santé. 13 des 15 médicaments les plus vendus en 2018 étaient alimentés par la technologie de Medidata. 18 des 25 premières sociétés pharmaceutiques et 9 des 10 premiers Client Relationship Officers sont tous clients de Medidata. Fondée en 1999, Medidata a son siège social à New York, avec 16 bureaux dans 7 pays, notamment aux États-Unis, au Japon, en Corée et au Royaume-Uni, et compte 2 800 employés et entrepreneurs. Lors de l’exercice financier clos le 31 décembre 2018, les revenus de Medidata se sont élevés à 636 millions de dollars.
     
  • Le 18 juin 2019, Dassault Systèmes, annonce une participation minoritaire dans le cadre d’une levée de fonds avec d’autres investisseurs dans BioSerenity, une startup spécialisée dans le développement de dispositifs médicaux textiles complets et performants embarquant des capteurs et des services de télésanté en ligne, pour le diagnostic et le suivi des pathologies chroniques. Fondée en 2014 et basée à Paris, BioSerenity fait partie du 3DEXPERIENCE Lab de Dassault Systèmes et développe des dispositifs médicaux connectés ainsi que des solutions numériques déployées sur les lieux de soin. Ces produits tirent pleinement parti des innovations enregistrées dans le domaine du textile et de l’intelligence artificielle, des résultats signalés par les patients sous forme électronique (méthode ePRO), de l’Internet des objets et du cloud.

             
             

Autre annonce de la Société
             

  • Le 23 mai 2019, l’Assemblée Générale des actionnaires de Dassault Systèmes a approuvé le versement d’un dividende au titre de l’exercice 2018 de 0,65 euro par action, soit une augmentation de 12% par rapport à 0,58 euro par action au titre de l’exercice précédent. Le 31 mai 2019, le dividende en numéraire a été versé pour un montant total de 168,8 millions d’euros.

       
       

      Réunion retransmise aujourd’hui par webcast et conférence téléphonique
       

Dassault Systèmes organise ce jour, mercredi 24 juillet 2019, une réunion à Paris retransmise simultanément par webcast à partir de 9h00 heure de Londres / 10h00 heure de Paris. Le Groupe tiendra également une conférence téléphonique à 9h00 heure de New York / 14h00 heure de Londres / 15h00 heure de Paris. Cette réunion retransmise en webcast et cette conférence seront accessibles par internet sur le site http://www.3ds.com/fr/investisseurs/. Veuillez vous rendre sur le site au moins 15 minutes avant le début de la réunion retransmise en webcast ou de la conférence pour vous enregistrer, télécharger et installer tout logiciel audio nécessaire.

Les informations complémentaires destinées aux investisseurs sont accessibles sur le site http://www.3ds.com/fr/investisseurs/ ou en appelant le service Relations Investisseurs de Dassault Systèmes au +33 (0) 1 61 62 69 24.

Calendrier des événements de Relations Investisseurs

Publication du résultat du 3ème trimestre 2019 : 24 octobre 2019 à Londres
« Life Sciences Day »: 13 novembre 2019 à New York
Publication du résultat du 4ème trimestre 2019 : 6 février 2020 à Paris

Avertissement concernant les déclarations relatives à l’information prospective du Groupe

Ce document présente des informations qui ne sont pas de nature historique mais expriment des attentes ou des objectifs pour le futur, notamment, de façon non limitative, les déclarations concernant les objectifs non-IFRS de performance financière du Groupe. Ce sont des informations relatives à l’information prospective du Groupe. Ces informations sont fondées sur les vues et hypothèses actuellement retenues par la Direction du Groupe et prennent en compte un certain nombre d’incertitudes et de risques connus et non connus. En conséquence, les résultats ou les performances qui seront réalisés sont susceptibles d’être substantiellement différents des résultats et des performances anticipées, du fait de plusieurs facteurs. Les perspectives du Groupe de 2019 prennent notamment en compte l’existence d’un environnement économique incertain. Compte tenu des incertitudes persistantes, au niveau mondial, sur les conditions économiques, commerciales, sociales et géopolitiques, le chiffre d’affaires, le bénéfice net et les flux de trésorerie pourraient progresser plus lentement que prévu, que ce soit sur une base annuelle ou trimestrielle. Bien que le Groupe mette en œuvre tous les efforts possibles afin de faire face aux perspectives macroéconomiques incertaines, ses résultats pourraient cependant évoluer différemment de ses anticipations. De plus, le délai entre une amélioration de l’environnement économique et des conditions de marché et son impact sur les résultats du Groupe pourrait être important. Les résultats et performances du Groupe peuvent également être affectés par les nombreux risques et incertitudes mentionnés dans la section « Facteurs de Risques » du Document de référence 2018, déposé auprès de l’AMF le 26 mars 2019 et également disponible sur le site internet du Groupe www.3ds.com.

Pour établir ces perspectives, le Groupe a pris l’hypothèse de taux de change moyens de 1,15 dollar U.S. pour 1,00 euro au troisième trimestre 2019 et de 1,20 dollar pour 1,00 euro pour le quatrième trimestre 2019 ainsi que d’un cours moyen du yen de 130 pour 1,00 euro pour le troisième et quatrième trimestre 2019, avant couverture. Cependant, les variations des cours des devises peuvent affecter significativement les résultats du Groupe.

Information financière complémentaire non-IFRS

Les données complémentaires non-IFRS présentées dans ce communiqué de presse comportent des limites inhérentes à leur nature. Ces données ne sont basées sur aucun ensemble de normes ou de principes comptables et ne doivent pas être considérées comme un substitut aux éléments comptables en normes IFRS. En outre, les données financières non-IFRS du Groupe peuvent ne pas être comparables à d’autres données également intitulées non-IFRS et utilisées par d’autres sociétés. Un certain nombre de limitations spécifiques relatives à ces mesures non-IFRS et les raisons de présenter une information financière en non-IFRS sont détaillées dans le Document de référence 2018 déposé auprès de l’AMF le 26 mars 2019. 

Les tableaux accompagnant ce communiqué détaillent l’information complémentaire non-IFRS sur le chiffre d’affaires, le résultat opérationnel, la marge opérationnelle, le résultat net et le résultat net dilué par action. Ils excluent, le traitement comptable des produits constatés d’avance liés aux acquisitions, les coûts d’attribution d’actions de performance, de stock-options et les charges sociales associées, les amortissements des actifs incorporels acquis, les autres produits et charges opérationnels, nets, incluant les pertes de valeur du goodwill et d’actifs incorporels acquis, certains éléments financiers non-récurrents, ainsi que l’effet fiscal des ajustements non-IFRS et certains effets fiscaux non récurrents. Les tableaux présentent aussi les données financières les plus comparables en normes IFRS et une réconciliation des données non-IFRS.

A propos de Dassault Systèmes

Dassault Systèmes, « The 3DEXPERIENCE Company », offre aux entreprises et aux particuliers les univers virtuels nécessaires à la conception d’innovations durables. Ses solutions leaders sur le marché transforment pour ses clients, la conception, la fabrication et la maintenance de leurs produits. Les solutions collaboratives de Dassault Systèmes permettent de promouvoir l’innovation sociale et offrent de nouvelles possibilités d’améliorer le monde réel grâce aux univers virtuels. Avec des ventes dans plus de 140 pays, le Groupe apporte de la valeur à plus de 250 000 entreprises de toutes tailles dans toutes les industries. Pour plus d’informations : www.3ds.com.

3DEXPERIENCE, le logo Compass et le logo 3DS, CATIA, SOLIDWORKS, ENOVIA, DELMIA, SIMULIA, GEOVIA, EXALEAD, 3DVIA, BIOVIA, NETVIBES et 3DEXCITE sont des marques déposées de Dassault Systèmes ou de ses filiales aux USA et/ou dans d’autres pays.

(Tableaux ci-après)

Contacts:

Dassault Systèmes Relations Investisseurs Dassault Systèmes Contacts Presse
François-José Bordonado/Béatrix Martinez
+33.1.61.62.69.24
United States and Canada:
Michele.Katz@3ds.com
Arnaud Malherbe
+33.1.61.62.87.73
arnaud.malherbe@3ds.com

 

 

FTI Consulting

 
Jamie Ricketts +44.20.3727.1000
Arnaud de Cheffontaines +33.1.47.03.69.48
 

TABLE DES MATIERES DES ANNEXES

(Du fait des arrondis, l’addition des chiffres figurant dans ces tableaux et d’autres documents peut ne pas exactement correspondre aux totaux et les pourcentages peuvent ne pas refléter exactement les valeurs absolues.)   

Glossaire

Chiffres clés non-IFRS

Compte de résultat consolidé résumé

Bilan consolidé résumé

Tableau de flux de trésorerie consolidés résumés

Réconciliation IFRS – non-IFRS        

DASSAULT SYSTEMES

Glossaire

Information à taux de change constants

Dassault Systèmes a suivi de longue date une politique consistant à mesurer son chiffre d’affaires et à fixer ses objectifs de chiffre d’affaires à taux de change constants afin de permettre d’analyser de manière transparente l’amélioration sous-jacente de son chiffre d’affaires global et du chiffre d’affaires logiciel par type, industrie, zone géographique et ligne de produits. Le Groupe estime qu’il est utile d’évaluer la croissance sans tenir compte de l’incidence des taux de change, en particulier pour faciliter la compréhension de l’évolution du chiffre d’affaires de ses activités. Par conséquent, Dassault Systèmes publie des taux de croissance du chiffre d’affaires et du BNPA retraités des effets de change en normes IFRS et non-IFRS, en particulier celle du dollar américain et du yen japonais par rapport à l’euro. Lorsque les informations qui concernent les tendances sont exprimées « à taux de change constants », les résultats de la période qui précède ont été recalculés à partir des taux de change moyens de la période comparable de l’exercice en cours. Les résultats de la période analogue de l’exercice en cours leurs sont alors comparés.

Bien que les calculs à taux de change constants ne soient pas une mesure conforme aux normes IFRS, Dassault Systèmes considère que ces mesures sont essentielles à la compréhension de ses résultats et à la comparaison avec de nombreux concurrents qui présentent leurs résultats financiers en dollars américains. Par conséquent, la Société inclut ce calcul afin de permettre une comparaison des chiffres d’affaires IFRS et non-IFRS de périodes identiques. Toutes les informations à taux de change constants sont établies sur la base d’estimations. Sauf indication contraire, l’incidence des fluctuations des taux de change est à peu près équivalente pour les données financières du Groupe en normes IFRS et non-IFRS.

Information sur la croissance hors acquisitions, ou croissance organique

Dassault Systèmes présente, outre des données financières générales, sa croissance hors acquisitions ou, alternativement, sa croissance organique. Dans les deux cas, le taux de croissance hors acquisitions a été calculé en retraitant le périmètre d’activité comme suit : pour les entrées de périmètre de l’exercice en cours, en retranchant la contribution de l’acquisition des agrégats de l’année en cours et, pour les entrées de périmètre de l’exercice précédent, en retranchant la contribution de l’acquisition à partir du 1er janvier de l’année en cours jusqu’au dernier jour du mois de l’année en cours où a été réalisée l’acquisition lors de l’exercice précédent.

Information sur les secteurs d’activité

La clientèle mondiale du Groupe comprend au 1er janvier 2019 des entreprises de 11 secteurs d’activité, dont les industries cœur qui comprennent Transport et Mobilité ; Équipements Industriels ; Aéronautique et Défense et une partie de Finance et logistique. Les industries de diversification comprennent les entreprises des secteurs Hautes technologies, Santé, Energie et matériaux, Maison et mode, Construction, Villes et territoires, Produits de grande consommation et distribution, Marine et offshore et une partie de Finance et logistique.

Contribution des licences et du logiciel 3DEXPERIENCE

Pour mesurer la pénétration progressive du logiciel 3DEXPERIENCE, la Société utilise les ratios suivants : a) pour le chiffre d’affaires licences, la Société calcule le pourcentage de contribution en comparant le total du chiffre d’affaires licences 3DEXPERIENCE aux chiffre d’affaires licences pour toutes les gammes de produits hors SOLIDWORKS et acquisitions (« liées aux revenus de licences connexes ») ; et b) pour le chiffre d’affaires logiciel, la Société calcule le pourcentage de contribution en comparant le total du chiffre d’affaires logiciel 3DEXPERIENCE au chiffre d’affaires logiciel pour toutes les lignes de produits hors SOLIDWORKS et acquisitions (« liées aux revenus de licences connexes »).

DASSAULT SYSTEMES
INFORMATION FINANCIERE NON-IFRS
(données non auditées, en millions d’euros sauf données par action, effectif de clôture et taux de change)

Les chiffres clés non-IFRS excluent le traitement comptable des produits constatés d’avance liés aux acquisitions, les coûts d’attribution d’actions de performance et de stock-options et les charges sociales associées, les amortissements des actifs incorporels acquis, les autres produits et charges opérationnels, nets, incluant les pertes de valeur du goodwill et d’actifs incorporels acquis, certains éléments financiers non-récurrents ainsi que l’impact fiscal de ces retraitements non-IFRS et certains effets fiscaux non récurrents.  Les données en norme IFRS et la réconciliation des données en normes IFRS et non-IFRS sont présentées dans les tableaux séparés.

En millions d’euros à l’exception des données par action et des pourcentages Trois mois clos le Six mois clos le
30 Juin 30 Juin Variation Variation à tx de change constant 30 Juin 30 Juin Variation Variation à tx de change constant
2019 2018 2019 2018
Chiffre d’affaires non-IFRS € 965,4 € 830,7 16% 13% € 1 929,4 € 1 651,3 17% 13%
                 
Chiffre d’affaires non-IFRS par activité                
Chiffre d’affaires logiciel 851,0 743,0 15% 12% 1 710,5 1 480,0 16% 12%
Licences et autres ventes de logiciels 248,5 217,5 14% 12% 461,8 396,6 16% 13%
Souscription et support 602,5 525,5 15% 12% 1 248,7 1 083,4 15% 12%
Prestations de services 114,4 87,7 30% 27% 218,9 171,2 28% 24%
                 
Chiffre d’affaires logiciel non-IFRS  par ligne de produit                
Logiciel CATIA 280,4 250,4 12% 12% 550,5 501,0 10% 9%
Logiciel ENOVIA 97,1 87,3 11% 9% 189,4 162,0 17% 14%
Logiciel SOLIDWORKS 202,8 185,9 9% 4% 394,2 355,7 11% 4%
Autres logiciels 270,6 219,4 23% 20% 576,3 461,3 25% 21%
                 
Chiffre d’affaires non-IFRS par zone géographique                
Amériques 298,7 239,0 25% 18% 609,7 478,0 28% 19%
Europe 394,7 346,1 14% 13% 804,2 708,7 13% 12%
Asie 272,0 245,6 11% 9% 515,5 464,5 11% 8%
                 
Résultat opérationnel non-IFRS € 296,2 € 244,1 21%   € 612,6 € 501,8 22%  
Marge opérationnelle non-IFRS 30,7% 29,4%     31,8% 30,4%    
Résultat net part du groupe non-IFRS € 214,0 € 179,9 19%   € 440,5 € 367,5 20%  
Résultat net dilué par action non-IFRS € 0,82 € 0,69 19% 15% € 1,69 € 1,41 20% 14%
Effectif de clôture 17 623 16 221 9%   17 623 16 221 9%  
                 
Taux de change moyen USD / Euro 1,12  1,19  -6%   1,13  1,21  -7%  
Taux de change moyen JPY / Euro 123,47  130,05  -5%   124,28  131,60  -6%  

DASSAULT SYSTEMES
EFFETS DES ACQUISITIONS ET DU CHANGE
En millions d’euros Non-IFRS dont croissance dont dont
T2 2019 T2 2018 Variation MEUR Périmètre et change constants (1) périmètre constant (2) change N-1 constant (3)
Chiffre d’affaires trimestriel 965,4 830,7 134,7 81 33 21
Chiffre d’affaires annuel (6M) 1 929,4 1 651,3 278,1 153 73 53

(1) Croissance à périmètre et change constants
(2) Effet périmètre à taux de change courant
(3) Effet de change à taux N-1

DASSAULT SYSTEMES
COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE EN IFRS
(données non auditées ; en millions d’euros sauf données par action)

En millions d’euros à l’exception des données par action et des pourcentages Trois mois clos le Six mois clos le
30 Juin 30 Juin 30 Juin 30 Juin
2019 2018 2019 2018
Licences et autres ventes de logiciels 248,5 217,5 461,8 396,6
Souscription et support 598,9 522,5 1 240,9 1 078,6
Chiffre d’affaires logiciel 847,4 740,1 1 702,7 1 475,2
Prestations de services 114,0 87,7 217,6 171,2
Chiffre d’affaires total € 961,4 € 827,8 € 1 920,3 € 1 646,4
Coût des ventes de logiciels, hors amortissement des actifs incorporels acquis (44,6) (38,2) (89,8) (79,0)
Coût des prestations de services (105,7) (81,8) (206,3) (161,2)
Frais de recherche et de développement (176,9) (161,4) (357,2) (314,0)
Frais commerciaux (300,5) (262,8) (591,7) (515,8)
Frais généraux et administratifs (75,7) (69,8) (152,3) (139,6)
Amortissement des actifs incorporels acquis (50,9) (40,7) (101,0) (82,5)
Autres produits et charges opérationnels, nets (24,9) (4,4) (24,0) (6,9)
Charges opérationnelles totales   (779,3)   (659,0)   (1 522,4)   (1 299,0)
Résultat opérationnel € 182,2 € 168,7 € 397,9 € 347,4
Produits financiers et autres, nets 0,2 4,4 5,3 9,1
Résultat avant impôt €182,3 €173,1 €403,3 €356,6
Charge d’impôt sur le résultat (51,1) (44,0) (114,0) (91,5)
Résultat net € 131,2 € 129,1 € 289,3 € 265,1
Intérêts minoritaires 2,8 0,1 5,6 0,4
Résultat net part du groupe € 134,1 € 129,3 € 294,9 € 265,5
Résultat net par action 0,52  0,50  1,14  1,03 
Résultat net dilué par action € 0,51 € 0,50 € 1,13 € 1,02
Moyenne pondérée du nombre d’actions (en millions) 259,5 258,9 259,2 257,9
Moyenne pondérée du nombre d’actions après dilution (en millions) 261,1 260,4 260,8 260,0
         
         
  Trois mois clos le 30 Juin 2019 Six mois clos le 30 Juin 2019
  Variation Variation à tx de change constant Variation Variation à tx de change constant
Chiffre d’affaires IFRS 16% 13% 17% 13%
Chiffre d’affaires IFRS par activité        
Chiffre d’affaires logiciel 15% 12% 15% 12%
Prestations de services 30% 27% 27% 23%
Chiffre d’affaires logiciel IFRS par ligne de produit        
Logiciel CATIA 12% 12% 10% 9%
Logiciel ENOVIA 11% 9% 17% 14%
Logiciel SOLIDWORKS 9% 4% 11% 4%
Autres logiciels 23% 19% 24% 20%
Chiffre d’affaires IFRS par zone géographique        
Amériques 25% 18% 27% 19%
Europe 14% 13% 13% 12%
Asie 11% 9% 11% 9%

DASSAULT SYSTEMES
BILAN CONSOLIDE EN IFRS
(données non auditées ; en millions d’euros)

En millions d’euros 30 Juin 31 Décembre
2019 2018
     
ACTIF    
Trésorerie et équivalents de trésorerie 3 092,8 2 809,3
Placements à court terme 0,6 0,6
Clients et comptes rattachés, net 810,3 1 044,1
Actifs sur contrats 40,3 26,5
Autres actifs courants 227,9 321,3
Total actif courant 4 171,9 4 201,8
Immobilisations corporelles, nettes 563,1 178,2
Goodwill et Immobilisations incorporelles, nettes 3 613,8 3 262,4
Autres actifs non courants 374,7 331,6
Total actif non courant 4 551,6 3 772,2
Total actif € 8 723,5 € 7 974,0
PASSIF    
Dettes fournisseurs 163,8 161,7
Passifs sur contrats 1 019,9 907,5
Emprunts courants 350,0 350,0
Autres passifs courants 623,5 603,6
Total passif courant 2 157,2 2 022,8
Emprunts non-courants 650,0 650,0
Autres passifs non courants 1 060,9 675,4
Total passif non courant 1 710,9 1 325,4
Intérêts minoritaires 57,6 63,9
Capitaux propres, part du groupe 4 797,9 4 561,9
Total passif € 8 723,5 € 7 974,0

DASSAULT SYSTEMES
TABLEAU DE FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES EN IFRS
(données non auditées ; en millions d’euros)

En millions d’euros Trois mois clos le Six mois clos le
30 Juin 30 Juin Variation 30 Juin 30 Juin Variation
2019 2018 2019 2018
Résultat net part du groupe 134,1 129,2 4,9 294,9 265,5 29,4
Intérêts minoritaires (2,8) (0,1) (2,7) (5,6) (0,4) (5,2)
Résultat net 131,2 129,1 2,1 289,3 265,1 24,2
Amortissements des actifs corporels 33,6 14,5 19,1 65,3 28,2 37,1
Amortissements des actifs incorporels 53,3 43,1 10,2 105,5 87,0 18,5
Elimination des autres flux sans impact sur la trésorerie 18,8 16,5 2,3 47,3 33,1 14,2
Variation du BFR 168,2 35,4 132,8 386,3 232,1 154,2
Flux de trésorerie liés aux opérations d’exploitation € 405,1 € 238,6 € 166,5 € 893,6 € 645,5 € 248,1
             
Acquisitions d’immobilisations corporelles et incorporelles (23,2) (19,3) (3,9) (48,2) (31,3) (16,9)
Acquisitions de filiales consolidées, nettes de la trésorerie acquise (2,2) (51,6) 49,4 (402,8) (51,6) (351,2)
Vente (achat) de placements à court terme, nette –  40,8 (40,8) –  0,7 (0,7)
Vente (achat) de placements, prêts et autres (14,0) (1,5) (12,5) (17,1) (1,5) (15,6)
Flux de trésorerie liés aux opérations d’investissement (€39,4) (€31,6) (€7,8) (€468,1) (€83,7) (€384,4)
             
Acquisition d’intérêts minoritaires –  (26,2) 26,2  –   (26,2) 26,2
Remboursement sur dette à court et à long terme (0,8) (0,8)
Paiement sur passif de location (20,3) (20,3) (37,3) (37,3)
Rachat d’actions propres 0,6 (10,6) 11,2 9,2 (2,3) 11,5
Exercice de stock-options 32,5 31,4 1,1 46,0 43,7 2,3
Dividendes versés (168,8) (38,0) (130,8) (168,8) (38,0) (130,8)
Flux de trésorerie liés aux opérations de financement (€156,0) (€43,4) (€112,6) (€151,7) (€22,8) (€128,9)
             
Incidence des variations de taux de change sur la trésorerie (12,9) 75,8 (88,7) 9,7 44,8 (35,1)
             
Augmentation (diminution) de la trésorerie et des équivalents de trésorerie €196,8 €239,4 (€42,6) €283,5 €583,8 (€300,3)
             
Trésorerie et équivalents de trésorerie à l’ouverture de la période € 2 896,0 € 2 803,8   € 2 809,3 € 2 459,4  
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture de la période € 3 092,8 € 3 043,2   € 3 092,8 € 3 043,2  

DASSAULT SYSTEMES
INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES NON-IFRS
RECONCILIATION IFRS – NON-IFRS
(données non auditées ; en millions d’euros sauf données par action)
Les données complémentaires non-IFRS présentées dans ce communiqué de presse comportent des limites inhérentes à leur nature. Ces données ne sont basées sur aucun ensemble de normes ou de principes comptables et ne doivent pas être considérées comme un substitut aux éléments comptables en normes IFRS. En outre, les données financières complémentaires non-IFRS du Groupe peuvent ne pas être comparables à d’autres données également intitulées non-IFRS et utilisées par d’autres sociétés. Un certain nombre de limitations spécifiques relatives à ces mesures non-IFRS et les raisons de présenter une information financière en non-IFRS sont détaillées dans le Document de référence pour l’exercice clos le 31 décembre 2018 du Groupe déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 26 mars 2019. Pour pallier cette difficulté d’utilisation, les données financières complémentaires non-IFRS ne doivent pas être lues indépendamment, mais toujours associées aux éléments de comptes consolidés préparés selon les normes IFRS.

En millions d’euros à l’exception des données par action et des pourcentages Trois mois clos le Variation
2019 Retraitement (1) 2019 2018 Retraitement (1) 2018 IFRS Non-IFRS(2)
IFRS Non-IFRS IFRS Non-IFRS
Chiffre d’affaires total € 961,4 € 4,0 € 965,4 € 827,8 € 3,0 € 830,7 16% 16%
Chiffre d’affaires par activité                
Chiffre d’affaires logiciel 847,4 3,6 851,0 740,1 3,0 743,0 15% 15%
Licences et autres ventes de logiciels 248,5   248,5 217,5   217,5 14% 14%
Souscription et support 598,9 3,6 602,5 522,5 3,0 525,5 15% 15%
Part du chiffre d’affaires logiciel récurrent 71%   71% 71%   71%    
Prestations de services 114,0 0,4 114,4 87,7   87,7 30% 30%
Chiffre d’affaires logiciel par ligne de produit                
Logiciel CATIA 280,4   280,4 249,9 0,5 250,4 12% 12%
Logiciel ENOVIA 97,1   97,1 87,3   87,3 11% 11%
Logiciel SOLIDWORKS 202,8   202,8 185,9   185,9 9% 9%
Autres logiciels 267,0 3,6 270,6 217,0 2,4 219,4 23% 23%
Chiffre d’affaires par zone géographique                
Amériques 295,6 3,0 298,7 237,1 1,9 239,0 25% 25%
Europe 393,8 0,9 394,7 345,9 0,2 346,1 14% 14%
Asie 272,0   272,0 244,7 0,9 245,6 11% 11%
Charges opérationnelles totales (€ 779,3) € 110,1 (€ 669,2) (€ 659,0) € 72,4 (€ 586,6) 18% 14%
Coûts d’attribution d’actions de performance et de stock-options (34,2) 34,2 (27,3) 27,3    
Coûts d’amortissement des actifs incorporels acquis (50,9) 50,9 (40,7) 40,7    
Autres produits et charges opérationnels, nets (24,9) 24,9 (4,4) 4,4    
Résultat opérationnel € 182,2 € 114,1 € 296,2 € 168,7 € 75,4 € 244,1 8% 21%
Marge opérationnelle 18,9%   30,7% 20,4%   29,4%    
Produits financiers et autres produits, nets 0,2 (0,2) (0,1) 4,4 0,6 5,0 -96% -102%
Charge d’impôt sur le résultat (51,1) (32,2) (83,3) (44,0) (25,3) (69,3) 16% 20%
Intérêts minoritaires 2,8 (1,6) 1,2 0,1   0,1    
Résultat net part du groupe € 134,1 € 79,9 € 214,0 € 129,3 € 50,7 € 179,9 4% 19%
Résultat net dilué par action (3) € 0,51 € 0,31 € 0,82 € 0,50 € 0,19 € 0,69 2% 19%

 (1) Dans le tableau de rapprochement ci-dessus, (i) tous les retraitements des données de chiffre d’affaires IFRS correspondent à l’exclusion du traitement comptable des produits constatés d’avance liés aux acquisitions, (ii) tous les retraitements des données de charges opérationnelles IFRS correspondent à l’exclusion de l’amortissement des actifs incorporels acquis, des coûts d’attribution d’actions de performance et de stock-options et les charges sociales associées, (iii) tous les retraitements des données de produits financiers et autres, net IFRS correspondent à l’exclusion de certains éléments financiers non récurrents, (iv) tous les retraitements des données de résultat net IFRS correspondent à l’impact combiné de ces différents ajustements, plus, en ce qui concerne le résultat net et le résultat net par action, l’impact fiscal des retraitements ci-dessus et certains effets fiscaux non-récurrents.
(2) Le pourcentage d’augmentation (diminution) non-IFRS compare les données non-IFRS pour les deux exercices. Dans le cas où les ajustements non-IFRS relatifs à une donnée ne concernent qu’un des deux exercices, l’augmentation (diminution) non-IFRS compare la donnée non-IFRS à la donnée en normes IFRS correspondante.
(3) Sur la base d’une moyenne pondérée de 261.1 millions d’actions diluées pour le T2 2019 et 260.4 millions d’actions diluées pour le T2 2018.

  Trois mois clos le 30 Juin Variation
En millions d’euros 2019 IFRS Retraitement 2019 2018 IFRS Retraitement 2018 IFRS Non-IFRS
Non-IFRS Non-IFRS
Coût des ventes (150,4) 1,5 (148,8) (120,0) 1,1 (118,9) 25% 25%
Frais de recherche et développement (176,9) 14,0 (162,9) (161,4) 10,8 (150,5) 10% 8%
Frais commerciaux (300,5) 10,7 (289,8) (262,8) 7,5 (255,3) 14% 14%
Frais généraux et administratifs (75,7) 8,0 (67,7) (69,8) 7,9 (61,9) 8% 9%
Coûts d’attribution d’actions de performance et de stock-options   € 34,2     € 27,3      

DASSAULT SYSTEMES
INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES NON-IFRS
RECONCILIATION IFRS – NON-IFRS
(données non auditées ; en millions d’euros sauf données par action)
Les données complémentaires non-IFRS présentées dans ce communiqué de presse comportent des limites inhérentes à leur nature. Ces données ne sont basées sur aucun ensemble de normes ou de principes comptables et ne doivent pas être considérées comme un substitut aux éléments comptables en normes IFRS. En outre, les données financières complémentaires non-IFRS du Groupe peuvent ne pas être comparables à d’autres données également intitulées non-IFRS et utilisées par d’autres sociétés. Un certain nombre de limitations spécifiques relatives à ces mesures non-IFRS et les raisons de présenter une information financière en non-IFRS sont détaillées dans le Document de référence pour l’exercice clos le 31 décembre 2018 du Groupe déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 26 mars 2019. Pour pallier cette difficulté d’utilisation, les données financières complémentaires non-IFRS ne doivent pas être lues indépendamment, mais toujours associées aux éléments de comptes consolidés préparés selon les normes IFRS.

En millions d’euros à l’exception des données par action et des pourcentages Six mois clos le Variation
2019 Retraitement (1) 2019 2018 Retraitement (1) 2018 IFRS Non-IFRS(2)
IFRS Non-IFRS IFRS Non-IFRS
Chiffre d’affaires total € 1 920,3 € 9,1 € 1 929,4 € 1 646,4 € 4,8 € 1 651,3 17% 17%
Chiffre d’affaires par activité                
Chiffre d’affaires logiciel 1 702,7 7,8 1 710,5 1 475,2 4,8 1 480,0 15% 16%
Licences et autres ventes de logiciels 461,8   461,8 396,6   396,6 16% 16%
Souscription et support 1 240,9 7,8 1 248,7 1 078,6 4,8 1 083,4 15% 15%
Part du chiffre d’affaires logiciel récurrent 73%   73% 73%   73%    
Prestations de services 217,6 1,3 218,9 171,2   171,2 27% 28%
Chiffre d’affaires logiciel par ligne de produit                
Logiciel CATIA 550,5   550,5 500,6 0,5 501,0 10% 10%
Logiciel ENOVIA 189,4   189,4 162,0   162,0 17% 17%
Logiciel SOLIDWORKS 394,2   394,2 355,7   355,7 11% 11%
Autres logiciels 568,5 7,8 576,3 456,9 4,4 461,3 24% 25%
Chiffre d’affaires par zone géographique                
Amériques 602,7 7,1 609,7 475,2 2,8 478,0 27% 28%
Europe 802,2 2,0 804,2 708,1 0,6 708,7 13% 13%
Asie 515,5   515,5 463,1 1,5 464,5 11% 11%
Charges opérationnelles totales (€ 1 522,4) €205,6 (€ 1 316,8) (€ 1 299,0) €149,5 (€ 1 149,5) 17% 15%
Coûts d’attribution d’actions de performance et de stock-options (80,5) 80,5 (60,2) 60,2    
Coûts d’amortissement des actifs incorporels acquis (101,0) 101,0 (82,5) 82,5    
Autres produits et charges opérationnels, nets (24,0) 24,0 (6,9) 6,9    
Résultat opérationnel € 397,9 €214,7 € 612,6 € 347,4 €154,4 € 501,8 15% 22%
Marge opérationnelle 20,7%   31,8% 21,1%   30,4%    
Produits financiers et autres produits, nets 5,3 (1,2) 4,1 9,1 1,1 10,3 -42% -60%
Charge d’impôt sur le résultat (114,0) (64,5) (178,5) (91,5) (53,5) (144,9) 25% 23%
Intérêts minoritaires 5,6 (3,4) 2,2 0,4   0,4    
Résultat net part du groupe € 294,9 €145,6 € 440,5 € 265,5 €102,0 € 367,5 11% 20%
Résultat net dilué par action (3) € 1,13 €0,56  € 1,69 € 1,02 €0,39 € 1,41 11% 20%

 (1) Dans le tableau de rapprochement ci-dessus, (i) tous les retraitements des données de chiffre d’affaires IFRS correspondent à l’exclusion du traitement comptable des produits constatés d’avance liés aux acquisitions, (ii) tous les retraitements des données de charges opérationnelles IFRS correspondent à l’exclusion de l’amortissement des actifs incorporels acquis, des coûts d’attribution d’actions de performance et de stock-options et les charges sociales associées, (iii) tous les retraitements des données de produits financiers et autres, net IFRS correspondent à l’exclusion de certains éléments financiers non récurrents, (iv) tous les retraitements des données de résultat net IFRS correspondent à l’impact combiné de ces différents ajustements, plus, en ce qui concerne le résultat net et le résultat net par action, l’impact fiscal des retraitements ci-dessus et certains effets fiscaux non-récurrents.
(2) Le pourcentage d’augmentation (diminution) non-IFRS compare les données non-IFRS pour les deux exercices. Dans le cas où les ajustements non-IFRS relatifs à une donnée ne concernent qu’un des deux exercices, l’augmentation (diminution) non-IFRS compare la donnée non-IFRS à la donnée en normes IFRS correspondante.
(3) Sur la base d’une moyenne pondérée de 260.8 millions d’actions diluées pour le S1 2019 et 260.0 millions d’actions diluées pour le S1 2018.

  Six mois clos le 30 Juin Variation
En millions d’euros 2019 IFRS Retraitement 2019 2018 IFRS Retraitement 2018 IFRS Non-IFRS
Non-IFRS Non-IFRS
Coût des ventes (296,1) 3,5 (292,6) (240,2) 2,1 (238,1) 23% 23%
Frais de recherche et développement (357,2) 34,9 (322,3) (314,0) 23,1 (291,0) 14% 11%
Frais commerciaux (591,7) 23,1 (568,6) (515,8) 13,9 (501,9) 15% 13%
Frais généraux et administratifs (152,3) 19,0 (133,3) (139,6) 21,1 (118,4) 9% 13%
Coûts d’attribution d’actions de performance et de stock-options   € 80,5     € 60,2      

Pièce jointe