Press release

Evolis : résultats du premier semestre 2019

0
Sponsorisé par GlobeNewswire

RÉSULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2019

Chiffre d’affaires 41,3 M€, en progression de 8,7% (5,1% à taux de change constant)

Résultat opérationnel : 3,3 M€ (7,9% du chiffre d’affaires)

 

Angers, le 8 août 2019 – Evolis, leader mondial des solutions de personnalisation et des systèmes d’impression sur cartes plastiques, annonce son chiffre d’affaires et ses résultats du premier semestre clos au 30 juin 2019 arrêtés par son conseil d’administration réuni le 8 août 2019.

 

Christian Lefort, directeur général d’Evolis, déclare : « Evolis a dégagé un peu plus de 41 M€ de chiffre d’affaires sur le premier semestre, soit une croissance de 5,1% à taux constants par rapport au premier semestre 2018. La période a été marquée par le dynamisme de l’activité Projets dont les performances sont structurellement volatiles et par la relative stagnation de l’activité Réseaux que le groupe cherche à dynamiser depuis plusieurs exercices. Le groupe est confiant dans la poursuite de son développement. Il peut compter sur l’engagement de ses équipes et la pertinence de sa gamme de produits. Toutefois, les nécessaires structurations continuent à peser sur la rentabilité qui baisse sur le semestre, et la visibilité du cadencement de la croissance à moyen terme continue à se réduire. »

 

CHIFFRE D’AFFAIRES SEMESTRIEL : 41,3 M€ 

RÉPARTITION DU CHIFFRE D’AFFAIRES PAR ACTIVITÉ

CA consolidé, en M€
au 30/06/2019
S1 2018 S1 2019  

Variation

Variation en T.C.C.**
Réseaux 26,8 26,8 0,2 % -2,8 %
dont T2 13,5 13,4 -0,5 % -3,7 %
Projets 9,0 12,3 35,9 % 29,7 %
dont T2 5,1 6,7 30,8 % 24,2 %
Autres * 2,2 2,2 -0,2% -0,2%
dont T2 1,1 1,1 3,0% 3,0%
Total 38,0 41,3 8,7 % 5,1 %
dont T2 19,7 21,2 7,8 % 4,0 %

* Autres : Principalement accessoires (Sogedex) et logiciel (CardPresso)

** Taux de change constant : taux de change moyen du 1er semestre 2018 appliqué au 1er semestre 2019

 

Le chiffre d’affaires au 30 juin 2019 ressort à 41,3 M€, en hausse de 8,7%, porté par l’activité Projets et des effets de change favorables. A taux constants, la croissance du chiffre d’affaires s’établit à 5,1%.

L’activité Réseaux réalise un chiffre d’affaires de 26,8 M€, stable à taux courants, et en baisse de 2,8 % à taux constants. En Chine, l’activité reste pénalisée par des décalages de commandes ponctuels des importateurs-distributeurs. Cette contre-performance en Chine est partiellement compensée par la croissance de la zone Amériques, où les efforts de structuration commencent à porter leurs fruits. L’activité Réseaux reste stable sur les autres zones. La solution Edikio Guest, lancée en début d’année 2019, n’impacte pas encore favorablement l’activité Réseaux : Evolis doit bâtir un réseau de distributeurs spécifique pour cette gamme de produits dédiée à une nouvelle cible clients, l’hôtellerie.

L’activité Projets s’établit à 12,3 M€, avec une progression plus forte qu’anticipée :
+35,9% à taux courants et + 29,7% à taux constants. Les zones Asie-Pacifique et Amériques se distinguent par la signature de projets pour les marchés bancaires, gouvernementaux et éducation. La zone EMEA reste bien orientée, mais toujours affectée par les tensions géopolitiques au Moyen-Orient.

 

RÉPARTITION DU CHIFFRE D’AFFAIRES PAR ZONE GÉOGRAPHIQUE

CA consolidé, en M€
au 30/06/2019
S1 2018 S1 2019 Variation Variation en T.C.C.
**
EMEA 20,5 21,1 3,1% 2,2%
dont T2 9,9 9,8 -0,5% -1,3%
Asie-Océanie
(dont Inde, Chine et Japon)
8,5 9,5 11,0% 5,3%
dont T2 4,5 5,5 23,6% 17,0%
Amériques 9,0 10,7 19,1% 11,2%
dont T2 5,4 5,9 9,4% 2,2%
Total 38,0 41,3 8,7% 5,1%
dont T2 19,7 21,2 7,8% 4,0%

D’un point de vue géographique, l’ensemble des zones ressort en croissance sur le semestre. Toutefois, à l’intérieur des zones, la situation est très différenciée, confirmant l’accentuation de la fragmentation géographique qu’Evolis perçoit depuis plusieurs mois. Ainsi, la zone EMEA, avec 3,1% de croissance, intègre une forte disparité entre l’Europe à croissance modérée, le Moyen-Orient toujours impacté par les tensions géopolitiques internationales, et l’Afrique qui affiche une belle progression grâce à de nouveaux projets bancaires. La zone Asie-Océanie a généré 9,5 M€ de chiffre d’affaires, soit 11,0% de croissance (+5,3% à taux constants), portée par l’activité Projets, mais impactée par la performance réseaux en Chine et l’absence de grands projets en Inde en période électorale.** Taux de change constant : taux de change moyen du 1er semestre 2018 appliqué au 1er semestre 2019

 

DES RÉSULTATS IMPACTÉS PAR LA POURSUITE DE LA STRUCTURATION

En M€ S1 2018 S1 2019 Variation
Chiffre d’affaires 38,0 41,3 8,7 %
Résultat opérationnel courant 4,1 2,6 -36%
Marge  opérationnelle courante 10,8 % 6,4% -4,4 pts
Autres charges et produits opérationnels   0,6
Résultat opérationnel 4,1 3,3 -21,2 %
Marge  opérationnelle 10,8 % 7,9 % -3,0 pts
Résultat financier 0,2 0,1 NS
Impôt sur les bénéfices -1,3 -1,1 -12,8 %
Résultat net 3,0 2,2 -26,7 %
Résultat net, en % du CA 7,9 % 5,3 % -2,6 pts

 

À fin juin 2019, la marge brute s’établit à 25,3 M€. Le taux de marge brute s’élève à 61,3% du chiffre d’affaires, en légère baisse par rapport au premier semestre 2018 (61,8%). La marge brute du semestre a principalement été impactée par deux paramètres : le mix réseaux-projets défavorable sur la période et l’adoption d’une nouvelle grille tarifaire face à un contexte de concurrence accrue. Evolis a bénéficié d’un effet favorable du change au premier semestre : à taux de change constant, le taux de marge brute ressort à 58,8%.

Le résultat opérationnel courant est en net retrait à fin juin 2019. Il s’établit à 2,6 M€, soit une marge opérationnelle courante de 6,4% contre 10,8 % à fin juin 2018.

Cette évolution s’explique par trois éléments principaux. Tout d’abord, Evolis poursuit ses efforts de structuration et d’organisation : le groupe a renforcé ses équipes en 2018 et sur ce début 2019, ce qui impacte les charges de personnel en hausse de 13,5% à fin juin 2019. L’extension de l’offre produits et solutions a par ailleurs pour conséquence de complexifier l’organisation de la production et d’augmenter le recours au personnel externe. Enfin, la diversification des offres induit un manque de visibilité sur les commandes et de là, des coûts logistiques supplémentaires. Les deux derniers éléments expliquent la hausse des autres charges externes passant de 5,9 M€ à fin juin 2018 à 7,7 M€ sur ce semestre   (+ 31,8%).

Bénéficiant d’une reprise de provision clients à hauteur de 0,7 M€ sur le semestre, le résultat opérationnel à fin juin ressort à 3,3 M€, soit une marge opérationnelle de 7,9%.

Le résultat net du semestre s’établit à 2,2 M€, soit une marge nette de 5,3%.

 

POSITION DE TRÉSORERIE IMPACTÉE PAR LE RÉSULTAT

Au 30 juin 2019, avant prise en compte de l’impact IFRS 16, la trésorerie nette ressort à 20,4 M€ contre 23,2 M€ au 31 décembre 2018, sous l’effet de la baisse de la capacité d’autofinancement (4,7 M€ au 30 juin 2019 contre 5,2 M€ à fin juin 2018), de l’augmentation du BFR (+ 0,6 M€, principalement liée à la hausse des stocks), ainsi que du versement des dividendes réalisé au premier semestre 2019.

La mise en œuvre de la norme IFRS 16, obligatoire à compter du 1er janvier 2019, a pour conséquence de valoriser les contrats de location du groupe au bilan. Au 30 juin 2019, Evolis a comptabilisé 2,7 M€ de dettes en application de cette norme comptable. La trésorerie nette à fin juin 2019, y compris l’impact IFRS 16, ressort donc à 17,7 M€. L’impact sur le résultat opérationnel et le résultat net est non significatif.

 

PERSPECTIVES

Confronté à un environnement de marché plus difficile depuis plusieurs semestres, Evolis doit faire face à une fragmentation géographique de la demande, un contexte politico-économique incertain dans certaines zones et à une intensité concurrentielle qui s’accroit. Ces facteurs complexifient la gestion de l’entreprise et dégradent la visibilité commerciale. Pour répondre à ces nouveaux enjeux, le groupe a mis en œuvre les mesures nécessaires notamment en renforçant son organisation et son dispositif commercial. Si Evolis est confiant dans sa capacité d’adaptation, le groupe n’est plus en capacité, dorénavant, de se prononcer de façon fiable sur le cadencement de sa dynamique de croissance et ne peut donc pas confirmer les objectifs de chiffre d’affaires annoncés précédemment pour 2019 et 2021.

 

Prochain rendez-vous :

29 octobre 2019 après bourse

Chiffre d’affaires du troisième trimestre 2019

 

À PROPOS D’EVOLIS (Euronext Growth : ALTVO)

Evolis, leader mondial, conçoit, fabrique et commercialise une gamme complète de solutions de personnalisation pour cartes plastiques. Les  imprimantes  Evolis intègrent toutes les options nécessaires à la personnalisation graphique, magnétique et électrique (carte à puce, avec et sans contact – technologie RFID) de tous types de cartes (cartes nationales d’identité, cartes bancaires, badges d’employé, cartes d’étudiant, etc.). Evolis commercialise également un large éventail de produits et services en vue de l’identification des personnes et des biens : des logiciels applicatifs pour la personnalisation de cartes via sa filiale cardPresso, une gamme complète d’accessoires pour cartes au travers de sa filiale Sogedex Accessories, ainsi que des tablettes de signature et des services. Basé à Angers, avec des filiales à Miami et Boston (Etats-Unis), Singapour, Bombay (Inde), Shanghai (Chine) et Tokyo (Japon), Evolis est coté à la bourse de Paris (Euronext Growth) et a réalisé un chiffre d’affaires de 82 millions d’euros en 2018. Le groupe emploie plus de 380 collaborateurs et commercialise ses solutions dans 140 pays à travers le monde.

 

CONTACT PRESSE

CM-CIC Market Solutions

Stéphanie Stahr
T: +33 (0)1 53 48 80 57
comfi@cmcic.fr

 

 

Pièce jointe