Press release

La GSMA condamne les attaques menées contre les antennes de téléphonie mobile

0
Sponsorisé par businesswire

La police et les directions antiterroristes enquêtent sur des actes criminels menés contre des mâts d’antenne mobile au Royaume-Uni. La GSMA condamne ces dégradations visant à affaiblir nos réseaux de communication durant cette période de crise.

L’approche de la GSMA consiste à libérer le potentiel de la connectivité pour que les particuliers, les acteurs industriels et la société puissent prospérer. Nous devons nous unir dans la lutte mondiale contre le COVID-19 et combattre les informations erronées et les actes de violence traçant un lien entre la technologie 5G et la propagation du virus. Cette campagne de désinformation encourage la peur, l’agressivité et le vandalisme contre des infrastructures critiques et des techniciens d’entretien prioritaire qui garantissent la connexion entre nos services publics, ainsi que le bon fonctionnement de l’économie.

Stephen Powis, le directeur médical du NHS, a déclaré dans les médias: « L’histoire de la 5G n’a aucun sens, c’est la pire désinformation possible. »

La GSMA appelle les géants d’internet, les fournisseurs de contenu et les plateformes de réseaux sociaux à intensifier leurs efforts pour éliminer les fausses informations faisant un lien entre la 5G et la propagation du COVID-19. Full Fact, l’organisme caritatif indépendant de vérification des faits au Royaume-Uni a confirmé qu’il n’existe aucun lien entre la 5G et le COVID-19. Nous exhortons les gouvernements du monde entier à prendre des mesures rapides contre la désinformation, le vandalisme et les menaces contre les ingénieurs de réseau mobile.

« L’industrie des télécoms travaille sans relâche pour garantir le fonctionnement des services de santé, d’enseignement et d’urgence, l’activité des entreprises, et la connexion entre amis et proches », déclare Mats Granryd, directeur général de la GSMA, l’organisme chapeautant les acteurs des télécommunications au niveau mondial. « Il est déplorable que les infrastructures de communications prioritaires fassent l’objet de dégradations en raison d’informations totalement erronées. Nous demandons à chacun de faire confiance aux autorités sanitaires et de garder à l’esprit que les technologies de communication sont sans danger. Il n’y a pas de lien entre la 5G et le COVID-19. »

Le mois dernier, un organisme de surveillance international et indépendant a confirmé qu’il n’existe pas de risque pour la santé des personnes, y compris des enfants, lié à l’exposition aux fréquences radio des réseaux mobiles, y compris la 5G. Dans ses conclusions, la Commission internationale de protection contre les rayonnements non ionisants a analysé les résultats de 20 années de recherche et fait écho aux avis rassurants formulés par l’Organisation mondiale de la santé. De plus amples informations sont disponibles sur https://www.icnirp.org/cms/upload/presentations/ICNIRP_Media_Release_110320.pdf

-FIN-

À propos de la GSMA

La GSMA représente les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile dans le monde entier; elle rassemble plus de 750 opérateurs et plus de 400 sociétés appartenant à l’écosystème mobile au sens large, dont des fabricants de téléphones et d’appareils, des éditeurs de logiciels, des fournisseurs d’équipements, des entreprises internet et des organisations opérant dans des secteurs d’activité connexes. La GSMA organise également les MWC (Mobile World Congress), événements phares du secteur qui ont lieu chaque année à Barcelone, Los Angeles et Shanghai, ainsi que les conférences régionales Mobile Series 360.

Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site officiel de la GSMA à l’adresse www.gsma.com. Suivez la GSMA sur Twitter: @GSMA.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.