Press release

L’open banking constitue une révolution mondiale en cours, c’est ce que révèle un rapport de l’Economist Intelligence Unit pour Temenos

0
Sponsorisé par businesswire

Temenos (SIX : TEMN), l’éditeur de logiciels bancaires, a publié aujourd’hui un nouveau rapport intitulé “Open banking: revolution or evolution?” rédigé par l’Economist Intelligence Unit (EIU) et basé sur un sondage effectué auprès de plus de 300 cadres du secteur bancaire mondial. Il révèle que près de la moitié (45 %) cherchent à transformer leurs modèles économiques en vue de devenir des écosystèmes numériques et près d’un tiers (29 %) ont des stratégies pour des initiatives de plateforme de banque ouverte. Alors que les données bancaires commencent à circuler, d’après le rapport, la révolution mondiale dans le domaine de l’open banking se poursuit, et l’expérience et la confiance des clients sont des éléments essentiels pour réaliser son plein potentiel.

La pandémie a favorisé l’open banking et l’écosystème des technologies financières. Le rapport affirme que les banques en place pourraient être les plus grands bénéficiaires, pour autant qu’elles adoptent des stratégies adéquates en matière de technologie pour concurrencer les nouveaux entrants agiles.

Le rapport établit que l’open banking pourrait profiter aux banques en leur permettent d’exploiter leurs propres données plus facilement en interne en vue d’une meilleure personnalisation des services, l’une des principales priorités pour près d’un tiers (32 %) des participants au sondage de l’EIU.

La réglementation a été le moteur principal dans de nombreuses régions, notamment en Europe et dans certains pays d’Asie et d’Amérique latine. Dans d’autres, l’open banking a évolué en raison des forces du marché et des nouveaux concurrents comme les géants du e-commerce en Chine et les concurrents agiles aux États-Unis. Le Royaume-Uni ouvre la voie dans le domaine de l’open banking en raison d’exigences réglementaires et d’un programme et une plateforme centraux dédiés, l’Open Banking Implementation Entity, financés par les neuf plus grandes banques du pays. L’Australie, le Mexique et le Brésil ont également mis en place une législation sur l’open banking, le Canada a de son côté démarré la deuxième phase de sa consultation “finances axées sur les clients”.

Le rapport met en garde sur le fait qu’alors que 87 % des pays ont apparemment mis en place une certaine forme d’API ouvertes, l’évolution de l’open banking dépend de la confiance des consommateurs à partager leurs données, de l’interopérabilité, d’une expérience d’utilisateur améliorée et de produits et services apportant une réelle valeur ajoutée aux clients.

Kanika Hope, responsable de la stratégie chez Temenos, a déclaré : « L’open banking réduit les obstacles à l’entrée et brise la chaîne de valeur du modèle bancaire traditionnel. Il force les banques à repenser leurs modèles économiques et à décider si elles souhaitent être des fabricants ou des distributeurs de produits financiers, ou les deux à la fois. La plateforme bancaire moderne de Temenos, qui est Cloud native et donne la priorité aux API, permet aux banques d’évaluer toutes les possibilités, leur permettant d’offrir des expériences client enrichies mais aussi de favoriser l’automatisation du back-office et de commercialiser des produits plus rapidement, tirant parti de leurs propres capacités ainsi que de celles de leur écosystème de partenaires dans l’open banking via des API ouvertes. »

John Broxis, directeur général d’Open Banking Europe, a affirmé dans le rapport : « Ouvrir le monde de la banque ne suffit pas si vous ne pouvez pas prouver avec certitude à votre clientèle comment leurs données seront traitées, les délais de remboursement et les informations de rapprochement ou ce qu’il se passera si vous faites quelque chose de travers. »

– Fin –

À propos de Temenos

Temenos AG (SIX: TEMN) est le leader mondial des logiciels bancaires. Plus de 3 000 banques à travers le monde, dont 41 des 50 premières banques mondiales, font confiance à Temenos pour le traitement quotidien de leurs transactions et des interactions de plus de 1,2 milliard de clients de services bancaires. Temenos propose des logiciels bancaires cloud-native, cloud-agnostiques et basés sur l’IA généraux et de front office, de paiements et de gestion de fonds qui permettent aux banques d’offrir une expérience client omnicanal harmonieuse et d’atteindre l’excellence opérationnelle.

Le logiciel Temenos a prouvé qu’il permet à ses clients les plus performants d’atteindre des ratios coût-revenu de 26,8%, soit la moitié de la moyenne sectorielle, et un rendement de capitaux propres de 29%, soit trois fois la moyenne du secteur. Ces clients investissent également 51% de leur budget informatique dans la croissance et l’innovation par rapport à la maintenance, soit deux fois la moyenne sectorielle, prouvant ainsi que les investissements informatiques des banques ajoutent une valeur tangible à leur activité.

Pour de plus amples renseignements, vous pouvez visiter notre site www.temenos.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.