Press release

Raiffeisen Banking Group et Banking Technology Partner SDS annoncent des projets d’avenir communs

0
Sponsorisé par businesswire

Le groupe bancaire Raiffeisen et SDS annoncent la signature d’un accord de coopération pluriannuel. Le groupe bancaire autrichien Raiffeisen est le plus grand groupe bancaire du pays, doté du réseau bancaire le plus complexe avec environ 2,8 millions de clients particuliers en Autriche. Par l’intermédiaire de Raiffeisen Bank International (RBI), le groupe est présent sur 13 marchés d’Europe centrale et orientale. La société autrichienne SDS (Software Daten Service) est l’un des principaux fournisseurs de technologies bancaires modernes dans le domaine de l’automatisation du traitement des titres, de la fiscalité et de la conformité, ainsi que dans celui de services associés en Europe. Par l’intermédiaire de son propriétaire T-Systems International, elle fait partie de Deutsche Telekom AG.

Les deux entreprises peuvent se prévaloir d’une longue et fructueuse histoire de coopération. Avant que SDS ne soit rachetée par T-Systems International en 2004, SDS, avec son produit phare SDS GEOS, a appartenu pendant 11 ans à RZB (Raiffeisen Zentralbank), qui a elle-même repris le fournisseur de logiciels bancaires de la Schöllerbank en 1993. Au cours de ce partenariat de près de 30 ans, l’entreprise a développé, sous la forme de SDS GEOS, l’une des solutions les plus compétitives d’Europe en matière de traitement automatisé des titres et des produits dérivés. Elle a également créé un portefeuille complet de produits de soutien ayant reçu un succès international en matière de réglementation fiscale ou de conformité des valeurs mobilières et une division de test de logiciels, très recherchée dans les pays germanophones, y compris par des entreprises en dehors du secteur bancaire.

Grâce aux filiales spécialisées et aux entreprises associées du groupe bancaire Raiffeisen, il est possible de répondre aux besoins individuels de chaque groupe de clients et d’offrir un service financier complet « sous le même toit ». En Autriche, par exemple, la RBI est spécialisée dans les activités de banque commerciale et de banque d’investissement et, en tant que banque de financement des entreprises et banque de financement des exportations, elle joue un rôle de conseil auprès des 1 000 premières entreprises du pays. Le service financier complet du groupe bancaire Raiffeisen comprend également les services financiers des sociétés spécialisées Raiffeisen : société d’investissement Raiffeisen Capital Management, Raiffeisen Versicherung, Raiffeisen-Leasing ou Raiffeisen Bausparkasse.

Le groupe bancaire Raiffeisen peut compter sur un partenaire technologique solide, fiable et innovant, non seulement en raison de son grand succès sur le marché mondial, mais aussi pour assurer sa future compétitivité compte tenu des changements dynamiques dans le secteur bancaire international. Le moteur de ces changements est la numérisation croissante du marché et des consommateurs, la demande et l’utilisation de l’intelligence artificielle, les acteurs du marché perturbants et les plus hautes exigences quant à l’efficacité et la réactivité, pour ne citer que les plus importants des défis actuels.

Le directeur général de SDS, Ernst Kendlbacher, déclare ce qui suit : « Nous sommes en plein milieu d’une révolution numérique dans le secteur bancaire. Les innovations en termes de création de nouveaux processus et d’adaptation aux nouvelles technologies sont essentielles pour assurer un avenir en bonne santé. À l’avenir, Raiffeisen continuera d’acheter des produits SDS à grande échelle, ce qui prouve une fois de plus la confiance qur le groupe accorde à notre portefeuille. Le nouveau contrat intègre également toutes les exigences de sécurité et de réglementation applicables au groupe Raiffeisen. Un grand succès pour les deux signataires du partenariat ». Edzard Janssen, responsable des achats, de l’externalisation et de la gestion des coûts du groupe Raiffeisen Bank International AG ajoute : « Pour réussir de manière durable face à la concurrence, il est important de travailler avec des partenaires professionnels et innovants ».

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.