Varo, la première fintech proposant des services aux consommateurs à avoir obtenu l’agrément bancaire fédéral aux États-Unis, adopte la technologie de cloud de Temenos

L’éditeur de logiciels bancaires Temenos (SIX: TEMN) a annoncé aujourd’hui que sa plateforme technologique nuagique native avait été activée par Varo Bank, N.A. (« Varo »). Varo, la première fintech proposant des services aux consommateurs à avoir obtenu l’agrément bancaire fédéral aux États-Unis, utilise désormais Transact de Temenos comme technologie bancaire de base. Transact de Temenos permet d’innover rapidement et d’offrir une gamme complète de produits bancaires numériques, des comptes de dépôt et d’épargne aux prêts et crédits, à un tarif plus avantageux, conformément à la mission de Varo, dont l’objectif est de promouvoir le bien-être financier de millions d’Américains mal servis par les banques classiques.

Colin Walsh, fondateur et PDG de Varo Bank, a déclaré : « Varo a été fondée avec une vision claire pour déployer un modèle commercial plus efficace et des technologies de pointe afin de créer un nouveau type de banque, entièrement axé sur la santé et le bien-être financiers du consommateur américain moyen. Dès le départ, nous étions conscients que cette vision devait être consolidée par l’obtention de l’agrément bancaire fédéral et par une collaboration avec un partenaire technologique novateur comme Temenos. Après une procédure de trois ans et demi, je suis plus qu’enchanté que Varo soit entrée dans l’histoire en tant que première fintech américaine proposant des services aux consommateurs à s’être vu octroyer l’agrément bancaire fédéral. Varo Bank exploite désormais sa nouvelle infrastructure technologique de pointe conçue en partenariat avec Temenos. Varo jouit donc de l’opportunité historique d’être à même de proposer les produits et services bancaires basés sur la technologie qui aideront des millions d’Américains à améliorer leurs vies en termes d’inclusion financière.

Les services bancaires novateurs entièrement numériques de Varo reposent sur la technologie de services bancaires de base Transact de Temenos sur le cloud. La plateforme nuagique native avancée de Temenos permettra à Varo d’innover rapidement et de déployer de nouveaux produits et fonctionnalités en continu. Cette plateforme permettra également à la banque d’automatiser son back-office, de réduire les coûts et de tirer parti d’un ratio coûts/revenus moins élevé, ce qui favorisera sa capacité à s’adapter rapidement en fonction de la demande des clients et à proposer un vaste portefeuille de services à moindres coûts, comme des comptes courants et d’épargne exempts de frais mensuels. L’approche bancaire de Temenos basée sur le modèle américain a également aidé Varo à répondre aux besoins réglementaires et commerciaux spécifiques du marché de façon efficace et rentable. Varo met actuellement en œuvre Infinity Origination de Temenos, une solution créée sur mesure pour assister la création des comptes et des prêts par les banques et les caisses de crédit en Amérique du Nord.

L’agrément bancaire fédéral permet à Varo d’étendre son offre de services bancaires complets assurés par la FDIC et d’accélérer son rythme d’innovation de produits grâce à la technologie API de Temenos, qui l’aidera à commercialiser plus rapidement et à moindres coûts sa gamme de dernière génération de nouveaux produits et fonctionnalités bancaires. »

Max Chuard, président directeur général de Temenos, a affirmé : « Félicitations à Varo d’avoir atteint cette étape phare et inédite de l’obtention de l’agrément bancaire fédéral ! Cet octroi marque le début d’une nouvelle ère pour les services bancaires numériques aux États-Unis et Temenos est fière d’avoir secondé Varo dans cette aventure passionnante. La technologie de cloud de Temenos aidera Varo à avancer encore plus rapidement en termes de croissance, d’innovation et d’impact social, et ce, alors que la banque fait déjà état d’un impressionnant parcours dans ces domaines. Nous sommes ravis de constater une forte traction sur le marché américain pour l’ensemble de nos produits, alors que nous continuons à soutenir les banques afin qu’elles créent de la valeur pour leurs clients. Nous sommes heureux d’avoir accompli cet exploit historique avec Varo et nous nous réjouissons à l’idée d’accompagner sa croissance en continu lors d’une phase ultérieure porteuse de promesses. »

Participez à l’événement numérique phare de Temenos, Synergy Online, le 23 septembre et écoutez le discours inaugural de Colin Walsh « L’avenir des services bancaires numériques » pour savoir comment Varo est devenue la première fintech de services bancaires aux consommateurs de l’histoire américaine à avoir obtenu l’agrément bancaire fédéral et comment elle est en mesure de lancer de nouveaux produits à un rythme inégalé grâce à la vitesse du cloud.

– Fin –

À propos de Temenos

Temenos AG (SIX: TEMN) est le leader mondial des logiciels bancaires. Plus de 3 000 banques à travers le monde, dont 41 des 50 plus groupes bancaires mondiaux, font confiance à Temenos pour le traitement quotidien des transactions et interactions de plus de 500 millions de clients des services bancaires. Temenos propose des solutions logicielles nuagiques natives, agnostiques et dotées d’IA pour le front-office, les services bancaires de base, les paiements et la gestion de fonds qui permettent aux banques d’offrir à leurs clients des expériences multicanal parfaitement fluides et de gagner en excellence opérationnelle.

Le logiciel Temenos a prouvé qu’il permet à ses clients les plus performants d’atteindre des ratios coût-revenu de 26,8%, soit la moitié de la moyenne sectorielle, et un rendement de capitaux propres de 29%, soit trois fois la moyenne du secteur. Ces clients investissent également 51% de leur budget informatique dans la croissance et l’innovation par rapport à la maintenance, soit deux fois la moyenne sectorielle, prouvant ainsi que les investissements informatiques des banques ajoutent une valeur tangible à leur activité.

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur www.temenos.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.