Velo3D élargit son équipe en Europe pour répondre à la demande croissante de fabrication additive métallique industrielle

Dans un contexte où la demande mondiale pour les pièces industrielles imprimées en 3D, de haute qualité ne cesse de croître, la société californienne Velo3D, Inc., un chef de file de la fabrication additive (FA) pour les pièces métalliques de valeur élevée, a annoncé aujourd’hui la nomination de deux nouveaux cadres dans son équipe de direction, qui seront basés en Europe.

Le directeur général, le Dr Jose Greses, sera basé entre l’Allemagne et l’Espagne, tandis que le directeur des ventes, Xavier Fruh, sera basé en France. Ils rejoignent Jon Porter nommé en début d’année au poste de directeur du développement commercial européen, et qui est basé au Royaume-Uni.

Le Dr Greses est titulaire d’un doctorat en soudure au laser, de l’université de Cambridge (Royaume-Uni), et d’une maîtrise ès sciences en technologie marine, de l’université de Cranfield (Royaume-Uni). Il a travaillé pour un certain nombre de grandes entreprises manufacturières européennes dans le domaine de la soudure au laser et de l’impression 3D, notamment GF Machining Solutions où il exerçait ses fonctions récemment, et, avant cela, pour la société allemande de fabrication additive, EOS, pendant 14 ans.

« Notre objectif est d’aider les industries à résoudre leurs problèmes d’ingénierie en offrant une liberté de conception, une répétabilité des pièces et une impression 3D de pièces métalliques, d’une qualité sans précédent », a déclaré le Dr Greses. « Nous sommes là pour fournir aux marchés européens une transition sans faille vers la solution de fabrication, de bout en bout, de Velo3D, notamment sa technologie avancée sans support. »

Xavier Fruh est titulaire d’un master en génie électrique, de l’ESIGELEC de Rouen, et d’un M.B.A. de l’École supérieure de commerce, de Strasbourg. Il bénéficie de plusieurs années d’expérience dans l’industrie de la soudure, et a récemment effectué un parcours de développement commercial en Europe pendant quatre ans avec AddUp, un groupe français spécialisé dans la technologie de FA.

« Je suis passionné par l’innovation et la technologie », confie M. Fruh. « J’ai à cœur d’aider nos clients à surmonter les limites de la fabrication traditionnelle et de leur permettre de tirer parti de tout ce que la FA, qui est l’ingénierie de fabrication, de nouvelle génération, a à offrir. »

Benny Buller, fondateur et PDG de Velo3D, considère la croissance européenne de son entreprise comme le signe d’une plus grande prise de conscience des métriques de production qu’apportent les systèmes avancés d’impression 3D. « L’expansion de notre empreinte en Europe répond à une nouvelle demande pour des niveaux de qualité de FA les plus élevés possibles pour le métal, et que seul Velo3D est capable de fournir, ajoutés à une liberté de conception apte à libérer l’innovation et améliorer la compétitivité pour des secteurs tels que l’aérospatiale, le pétrole et le gaz, ou encore les énergies alternatives », a-t-il souligné.

En mars dernier, Velo3D a annoncé son intention de fusionner avec JAWS Spitfire Acquisition Corporation (NYSE : SPFR) et de devenir une entreprise publique.

Pour en savoir plus sur la façon dont Velo3D permet aux ingénieurs et aux concepteurs de voir plus grand et de fabriquer presque n’importe quoi par procédé additif, suivez Velo3D sur LinkedIn, ou visitez velo3d.com.

À propos de Velo3D

Velo3D, l’une des entreprises du classement Fast Company’s 2021 World’s Most Innovative Companies, permet aux ingénieurs et aux concepteurs de voir plus grand et de fabriquer presque n’importe quoi par procédé additif, grâce à une solution brevetée, entièrement intégrée, composée de logiciels, de matériel et de contrôle des processus, et dotée du logiciel de préparation d’impression, FlowTM, du logiciel d’assurance qualité, AssureTM, et de la famille d’imprimantes 3D laser, Sapphire®, à lit de poudre. Les solutions de fabrication additive de Velo3D, destinées à l’impression 3D de pièces métalliques de grande valeur permettent des géométries qui étaient jusqu’ici impossibles, l’objectif étant que les entreprises puissent fabriquer les pièces essentielles dont elles ont besoin, sans compromis. Velo3D compte parmi ses clients des sociétés figurant parmi les plus visionnaires au monde, dont Aerojet Rocketdyne, Chromalloy, Honeywell, LAM Research et Raytheon Technologies. Pour en savoir plus, suivez Velo3D sur LinkedIn, ou visitez velo3d.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.